YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




PIFFF 2014 : Jour 1
Le journal du PIFFF
18 novembre 2014

Cette année, le PIFFF est placé sous le thème de l’amour, eh oui, l’amour passionnel, fou et inconsidéré. Mais ne vous inquiétez pas, le fantastique rôde et pénètre l’ADN de chaque film de la sélection !



La quatrième édition du PIFFF est lancée.

Mission remplie par les trois fondateurs de ce jeune festival.
Le temps d’un petit flashback sur sa création, décidée sur le bord d’une table entre Gérard Cohen, Cyril Despontin et Fausto Fasulo, et Takashi Miike ouvre cette nouvelle édition avec « The Mole Song : Undercover Agent Reij », un des 4 films qu’il a réalisé cette année.
Peu dire que ce dernier est débordant de créativité et prolifique.
« The Mole Song : Undercover Agent Reij » n’a, malheureusement, pas encore trouvé de distributeur en France.

LE PROGRAMME DU 19 NOVEMBRE

EN COMPETITION

14h : « Time Lapse  »
Film américain de Bradley King (2014)
Avec Danielle Panabaker, Matt O’Leary, George Finn inn

Trois amis découvrent une machine photographique spectaculaire capable de prendre des clichés du lendemain.



Time Lapse (2014) - Theatrical Trailer par pifff

Première française - Durée : 1h43 - Tout public

L’avis du PIFFF

Sur un mode minimaliste qui rappelle l’excellent Primer de Shane Carruth, Bradley King élabore un thriller science‐fictionnel dont chaque rouage scénaristique semble avoir été scientifiquement fixé. Malin et inventif, jamais prisonnier de son propre « high concept », « Time Lapse » convoque l’esprit du Rod Serling de « La Quatrième dimension » et prouve qu’avec une poignée d’idées brillantes et une croyance indéfectible en son histoire, on peut prétendre à tutoyer le statut de « grand petit film ».


19h30 : « Housebound »
Film néo-zélandais de Gerard Johnstone
Avec Morgana O’Reilly, Rima Te Wiata, Glen‐Paul Waru

Une cambrioleuse à la petite semaine est assignée au domicile parental pour purger sa peine. Mais cette demeure en apparence tranquille se révèle habitée par un (des ?) curieux invité(s)...



Housebound (2014) - Theatrical Trailer par pifff

L’avis du PIFFF Premier film de Gerard Johnstone, créateur d’une sitcom culte du côté des Antipodes (The Jaquie Brown Diaries), Housebound fait feu de tout bois dans le registre très casse‐gueule de la comédie horrifique. Avec son abattage comique redoutable et sa galerie de personnages tous plus largués les uns que les autres, ce long‐métrage venu des terres de Peter Jackson affiche une vigueur carrément démente.

Interdit aux moins de 12 ans - Durée : 1h49 - Sortie DVD : 1er trimestre 2015 chez Luminor


HORS COMPETITION

22h00 : « Night Call  »
Film américain de Dan Gilroy
Avec Jake Gyllenhaal, Bill Paxton, Rene Russo

Un voleur à la petite semaine trouve sa vocation dans la vente d’images‐chocs aux télévisions locales. Son ambition va vite virer à l’obsession...



Night Call (2014) - Theatrical Trailer par pifff

L’avis du PIFFF

Pour son baptême de réalisateur, le scénariste Dan Gilroy (Freejack, The Fall, Real Steel) nous embarque dans un rodéo nocturne et morbide, mené par un Jake Gyllenhaal dont le magnétisme et le sadisme doucereux rappellent l’hypnose vorace d’un monstre de la nuit. Violemment satirique, Night Call observe avec une acuité glaçante les travers d’une société américaine capitaliste et cannibale.

Tout public - Durée : 1h59 - Sortie en salles : 26 novembre 2014 - Paramount Pictures France

SEANCE CULTE

16h30 : « Les Griffes de la nuit  » (A Nightmare on Elm Street)
Film américain de Wes Craven (1984)
Avec Heather Langenkamp, Johnny Depp, Robert Englund, ...

Un tueur pédophile tué par les parents de ses victimes revient hanter les rêves des jeunes habitants d’Elm Street.

L’avis du PIFFF

Avant de devenir une icône absolue de la pop culture américaine, Freddy Krueger était aussi – et surtout – un sale type. Créé par un Wes Craven encore vierge des dérives post‐modernistes de l’horreur « screamesque », ce boogeyman au sadisme légendaire, pénétrant les rêves et les chairs, fête cette année ses trente ans d’existence. L’occasion idéale de remonter aux sources d’une franchise qui a souvent dévoyé le charisme inquiétant de son antihéros au profit d’une surexploitation un brin grotesque.

Etats‐Unis ‐ 1984 - Durée : 1h21 - Interdit aux moins de 12 ans


LIEN(S) YOZONE

=> 4ème édition du Paris International Fantastic Film Festival
=> La bande annonce
=> Les films en compétition

Le journal du PIFFF

=> PIFFF 2014 : Soirée d’ouverture
=> PIFFF 2014 : Jour 1
=> PIFFF 2014 : Jour 2
=> PIFFF 2014 : Jour 3
=> PIFFF 2014 : Jour 4
=> PIFFF 2014 : La clôture

INTERNET

Le site officiel : http://www.pifff.fr
Facebook : https://www.facebook.com/parisfanta...
Twitter : https://twitter.com/parisfantastic


Images © PIFFF 2014



Ingrid Etienne
19 novembre 2014






WebAnalytics