YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Out There (T3)
Augustyn & Ramos
Glénat

Casey, Jess, Mark et Zach retrouvent leur famille dans la ville d’El Dorado qui a été projetée hors de notre dimension. La joie est de courte durée, car les dangers sont nombreux. La mort supposée de Draedalus lors de leur dernière confrontation semble avoir laissé cet espace sans contrôle et ses créatures crient vengeance.
Le seul moyen de s’en sortir relève de la mission impossible : trouver le talisman, la clé pour voyager de monde en monde, que Draedalus cherchait.



JPEG - 56.7 ko

Ce troisième tome achève la série « Out There » dessinée par Humberto Ramos et scénarisée par Brian Augustyn, qui s’attache à quatre adolescents, dont deux en marge, que la force des événements a soudé pour combattre le mal personnifié par Draedalus.

L’action se passe sur deux plans : la Terre que nous connaissons et El Dorado dans un ailleurs étrange baigné par une lumière violette. Les planches dédiées à El Dorado sont saturées en violet et si l’effet désiré est réussi, il faut reconnaître que c’est pénible à regarder. Toutefois, l’action s’y passant nous fait oublier cet aspect, car les créatures effrayantes pullulent. Le combat semble inégal, mais les habitants se battent pour leur vie, trouvant au fond d’eux-mêmes des forces insoupçonnées. Leur seul espoir n’en repose pas moins sur les épaules, ou plutôt les pouvoirs des quatre adolescents.

JPEG - 48.6 ko

De leur côté, le révérend Becky et le monumental Abel attendent leur retour, sans que ce soit une sinécure... Le contraste entre les deux espaces nous saisit par la différence d’ambiance lumineuse, traduite par une colorisation plus chaude rendant la Terre moins oppressante.

Mise en page efficace, mâchoires carrées et dents serrées, combats dantesques et forts en bravades de toute sorte, jusqu’à un final haut en couleurs au propre comme au figuré. Bien dans l’esprit des comics, « Out There » aura bien su jouer du registre « enfants sauveurs du monde », déjà éprouvé par des grands de la littérature, pour captiver le public. Ambiance et sensations garantis !

JPEG - 48.9 ko

La présente édition est agrémentée d’un épilogue inédit de 8 pages qui n’offre aucun intérêt et dont le dessin détonne par rapport à ce qui précède, car fait bien plus tard. Un bonus qui tombe à plat.


Out There (T3)
- Scénario : Brian Augustyn
- Dessin  : Humberto Ramos
- Encrage : Sandra Hope (chapitres 13 à 18)
- Couleurs : Studio F (chapitres 13 à 18) et Edgar Delgado pour l’épilogue
- Traduction : Sophie Watine-Viévard (chapitres 13 à 18) et Benoît Cousin pour l’épilogue
- Éditeur : Glénat
- Collection : Comics
- Dépôt légal : 2 juillet 2014
- Format : 17,3 x 26,5 cm
- Pagination : 160 pages couleurs
- Numéro ISBN : 978-2-7234-9422-9
- Prix public : 16,50 €


À lire sur la Yozone :
Out There (T1)
Out There (T2)


Illustrations © Humberto Ramos et Glénat Comics (2014)


François Schnebelen
26 novembre 2014






JPEG - 34.1 ko



JPEG - 36.4 ko



JPEG - 41.8 ko



JPEG - 37.5 ko



JPEG - 30.1 ko



WebAnalytics