Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Billy Bat (T9)
Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki
Pika

L’envoyé de Chuck Culkin est parvenu jusqu’à Zofu, dans le village de Komori. Son objectif est double mais des plus simples : détruire toute trace d’autres histoires de Billy Bat, que ce soient des documents ou les auteurs et trouver le fameux rouleau. Ce vieux maboule de dessinateur n’est pas un grand danger pour un expert de son niveau et très vite, le vieil homme se retrouve dans la position du pendu. De toute façon, qu’il parle ou non, il mourra, plus ou moins doucement. Mais Zofu semble avoir une carte dans sa manche, un atout qui peut paraître complètement fou, surréaliste, impossible ! Albert Einstein lui aurait appris à remonter dans le temps et dans le passé, son propre maître attend un simple geste pour tuer les parents de son bourreau. Vérité ou juste un coup d’esbroufe pour sauver sa vieille carne ? Avec la chauve-souris, tout est possible.



Après l’attentat contre Kennedy, les américains ont besoin de retrouver confiance en eux, et pour les équipes de Chuck Culkin, le prochain coup qui mettra de nouveau les Etats-Unis sur le devant de la scène, prenant un avantage certains sur les Soviètes, sera d’être les premiers sur la lune. Seulement, ce ne seront pas les services de la NASA qui travailleront sur cette mission d’envergure, mais un des meilleurs professionnel des effets spéciaux cinématographiques : Akechi. Rien ne vaut un professionnel du cinéma pour mettre en scène les premiers pas de l’homme sur la lune. Pendant ce temps, Kevin arrive au Japon avec la jeune Jackie et son père. Il parvient à convaincre le chauffeur de taxi de l’emmener dans son village ancestrale de Komori pour y faire des recherches pour son prochain livre.

JPEG - 57.5 ko

Mais que de célébrités et d’utilisation de la fameuse théorie du complot dans ce tome 9 de « Billy Bat » ! Avoir Albert Einstein en guest star pouvait paraître surprenant, mais Naoki Urasawa nous montre encore son savoir encyclopédique en nous rappelant que les théories de ce cher Albert n’ont pas uniquement servi à détruire Hiroshima et Nagasaki. Nous allons avoir un petit cours de relativité et du concept d’espace temps courbe. N’oublions pas que ce cher Albert a ouvert une porte vers des scénarios infinis pour les scénaristes de science fiction avec la notion de mondes parallèles où les résultats de mêmes événements diffèrent pour donner un autre futur. Mais Naoki Urasawa va au-delà en posant une autre hypothèse, que je vous laisse découvrir.

L’autre événement d’importance repris par le mangaka est évidemment la théorie selon laquelle les américains n’auraient jamais marché sur la lune et ce ne serait en réalité qu’un film. Un des éléments de la grande théorie du complot qui est ici une source fantastique pour le mangaka. Et ce dernier nous raconte avec force détails comment un maître des effets spéciaux de l’époque aurait organisé ce film. Bien évidemment, Naoki Urasawa se permet de faire une bonne publicité pour le cinéma nippon, puisque les producteurs engageront le roi des effets spéciaux japonais. Tout le monde aura reconnu la référence à Godzilla et surtout à l’avancée qu’avait à l’époque le cinéma fantastique japonais. Cet épisode sera entrecoupé par l’arrivée de Kevin et ses deux nouveaux acolytes dans le village de Komori.

L’arc de Lee Harvey Oswald achevé, Naoki Urasawa rebondit avec l’agilité d’un chat sur un nouvel événement crucial de l’époque pour l’arranger à sa sauce. Du grand art.


Billy Bat (T9)
- Auteur  : Naoki Urasawa
- Co-auteur  : Takashi Nagasaki
- Traducteur  : Sylvain Chollet
- Éditeur français : Pika
- Collection : Seinen
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Nombre de pages : 198 pages
- Date de parution : 4 décembre 2013
- Numéro ISBN : 9782811613044
- Prix : 8,05 €


A lire sur la Yozone :
Billy Bat (T1 et 2)
Billy Bat (T3)
Billy Bat (T4)
Billy Bat (T5)
Billy Bat (T6)
Billy Bat (T7 et 8)


© Edition Pika - Tous droits réservés



Frédéric Leray
16 juillet 2014






JPEG - 36.9 ko



JPEG - 33.2 ko



JPEG - 23.8 ko



JPEG - 33.3 ko



WebAnalytics