YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Crazy Zoo (T1)
Kohei Horikoshi
Delcourt

Hana n’est pas vraiment chanceuse. En fait, elle n’est vraiment pas dégourdie, une gaffeuse née, ce qui lui vaut les moqueries de ses amies lycéennes. Toutefois, Hana a une passion : les animaux. Alors quand elle découvre cette petite annonce pour devenir gardienne de zoo, elle n’hésite pas une seconde. Ce sera pour elle l’occasion de prouver qu’elle peut être bonne à quelque chose. Toutefois, en arrivant devant les grilles du zoo Oumagadoki, elle n’a pas grande difficulté à s’apercevoir que ce dernier est loin d’être bien entretenu, mais la jeune fille n’est pas au bout de ses surprises. A la recherche de quelqu’un pouvant la recevoir pour un entretien, elle découvre le spectacle incroyable d’un homme à tête de lapin tentant de faire entrer une girafe dans un éléphant...



Décidément, ce directeur du zoo est complètement cinglé. Bon, d’un autre côté, avoir été changé en lapin humanoïde par un dieu de la forêt en colère contre lui n’a pas arrangé l’état mental du jeune Shina. Et il ne pourra redevenir un humain qu’en démontrant qu’il aime les animaux en leur offrant un jardin où ils s’épanouiront heureux... Traduction dans son esprit perturbé de gamin : créer le plus beau zoo du monde ! Seulement, Shina n’est pas du tout préparé à gérer une ménagerie. Pourtant, il possède un pouvoir qui aurait dû lui être d’une grande aide : il peut donner la parole aux animaux en les transformant en créatures humanoïdes. Ainsi, chacun peut lui parler. Seulement, le directeur est très irascible et il ne se met pas en colère... non il pète littéralement les plombs. Dans son délire autoritaire, il décide d’engager Hana, contre sa volonté et l’obliger à faire de son zoo, le plus beau du monde. Lui s’occupera des trucs droles...

JPEG - 59.8 ko

Kohei Horikoshi est un jeune mangaka qui a explosé ces dernières années, avec en particulier sa mini-série de cinq tomes : « Crazy Zoo ». L’histoire est assez simple et permet une déclinaison basique dans un shonen. Mélangeant fantastique, humour décalé pour ne pas dire complètement déjanté, le mangaka ne fait vraiment pas dans la finesse, avec toutes les ficelles lourdingues des séries qui misent surtout sur l’énorme grain de folie générale pour accrocher le lecteur. Car finalement, la structure de ce tome est très basique, pour ne pas dire répétitif. En fait, seuls les premiers chapitres sortent de la routine que prendra peu à peu le volume. Il faut aussi dire que la présentation des personnages et du fil rouge de l’histoire est vraiment surprenante, commençant par cette scène hallucinante d’une tête de girafe dans la bouche d’un éléphant.

Le personnage de Shina, le directeur à tête de lapin, est complètement cinglé, toutefois, on découvre très vite que chaque bienfait, ou chaque attention qu’il donne aux animaux du zoo le rapproche de sa condition d’humain. Le cliffhanger de ce tome ne fait que confirmer la logique qui apparaissait au fil des chapitres, à peu près tous conçus de la même façon. Hana découvre un animal du zoo, tente de résoudre son problème et pousse le directeur à s’ouvrir à ces animaux qu’il a peu à peu rendu plus humains que lui-même. Il reste toujours cette ambiguïté sur l’âge auquel réapparaît Shina. Il alterne la folie d’un gamin de dix ans et la gentillesse d’un être bien plus mature qu’il n’y paraissait. Hana sera le bouc-émissaire par excellence, à la limite torturée par ce directeur qui l’utilise comme une véritable esclave dont le savoir lui permet de mieux comprendre ses compagnons animaux.

Les dessins sont de très bonne facture, avec des versions humanoïdes des animaux très variées et surtout assez complexe par rapport à leur physionomie initiale. On sent tout le travail derrière chaque personnage, un travail parfois explicité par des pages d’introduction de chapitre qui relatent la conception des principaux protagonistes.

« Crazy Zoo » a à la fois le délire qui rend ce manga fou et peu banal, mais aussi la monotonie d’une structure trop prévisible. A voir ce que nous réserve l’auteur dans les prochains tomes.


Crazy Zoo (T1)
- Auteur  : Kohei Horikoshi
- Traduction : Tetsuya Yano
- Éditeur : Delcourt
- Dépôt légal : 14 mai 2013
- Format : 112x176 mm
- Pagination : 192 pages
- Numéro ISBN : 978-2-7560-3592-5
- Prix public : 6,99 €


OUMAGADOKI DOBUTSUEN © 2010 by Kohei Horikoshi/Shueisha
© Editions Delcourt - Tous droits réservés


Frédéric Leray
22 juin 2014






JPEG - 36.3 ko



JPEG - 24.2 ko



JPEG - 36.2 ko



JPEG - 35.2 ko



WebAnalytics