YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Lost, intégrale saison 1
23 novembre 2005 (France) 28 novembre 2005 (Belgique)
Coffret 7 DVD Buena Vista


Genre : fantastique
Durée : 7 DVD pour 15 heures approx (plus les bonus)

L’HISTOIRE

Un avion de ligne s’écrase sur une île qui semble déserte. 48 survivants doivent apprendre à vivre ensemble et pratiquer la solidarité face aux multiples dangers tapis dans une jungle profonde.
Mais cette île est presque un être vivant : imprévisible, ses mystères ne trouvent pas d’explications. Sauvage, elle prend autant qu’elle donne.
Chacun des principaux protagonistes cachent un lourd passé qui semble être le responsable de leur échouage sur ce banc de sable aux allures paradisiques.
Mais, la porte de l’enfer est toujours la marche en dessous de celle de l’eden...

Fiche Série « Lost » complète ici

LE COFFRET
Bleu lagon, les 7 DVD sont dans de petits boîtiers individuels, très pratiques. À chacun sa photo, Jack, Kate, Charlie, Saywer, Sayid à Sun. Et un menu personnel et différent pour entrer dans chacun des 7 DVD.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Format image-vidéo : plein écran, 16/9 (PAL, zone 2)
Format son : Dolby Digital 5.1 : anglais, français, allemand
Sous-titres : anglais, anglais pour malentendants, français, néerlandais, allemand, suédois, norvégien, danois, finnois
Durée : 15 heures + bonus

BONUS (2h30), tous en VOST
- Commentaires audio sur les épisodes
- épisode pilote (DVD1) : J.J. Abrams, Damon Lidenlof (créateurs, scénaristes et producteurs) et Bryan Burk (producteur exécutif) + bonus cachés : 4 petites sections vidéo qui sont annoncées.
- épisode 4 (DVD 1) : Jack Bender (réalisateur et producteur exécutif), Davd Fury (scénariste) et Terry O’Quinn (Locke)
- épisode 7 (DVD 2) : Damon Lindelof, Bryan Burk et Dominic Monaghan (Charlie)
- épisode 13 (DVD 4) : Carlton Cuse, Javier Grillo-Marxuach (producteurs exécutifs et scénaristes), Ian Somerhalder (Boone) et Maggie Grace (Shannon)

- Départ (1h12)
- Génèse de la série (8 min)
- Avant l’accident (22 min) : documentaire sur le casting
- Making of du pilote : Bienvenue à Oahu (33 min)
- L’art de Matthew Fox : galerie de photos
- [email protected] (2 min) : présentation du pilote

- Les anecdotes
- Perdus : tournage en extérieur (36 min)
- Sur le tournage avec Jimmy Kimmel (7 min). Excellent !
- Dans les coulisses avec Driveshaft (6 min)

- Les révélations de Lost
- Les flashs-back
- 13 scènes coupées (33 min)
- Un bêtisier (4 min)
- En direct du musée de la radio et de la télévison (10 min) : très divertissant.

Et pour les curieux, il y a trois bonus cachés (un dans le menu principal, un dans « anecdotes » et le dernier dans « les scènes coupées »)

APPRÉCIATION GÉNÉRALE
Véronique : Surprenant de découvrir que « Lost » est une série qui a été montée dans le sens contraire aux habitudes. Le scénario de base a été adapté au rythme des rencontres avec des acteurs que la production voulait à l’écran. Les personnages du pilote ont donc tous évolué selon le comédien engagé.
Sur la série, je vais ne pas m’appesantir, vu tout ce qui a déjà noirci les pages de vos périodiques mais les bonus sont intéressants et soignés. Ne ratez sous aucun prétexte l’excellent Jimmy Kimmel et la rencontre au Musée.

Etienne : Il est encore trop tôt et ce coffret est encore trop récent pour pouvoir répondre à la question fondamentale que pose la série : par quel miracle a-t-elle été possible ? Si on prend un peu de distance, le propos, le thème, la structure profonde ne sont ni originaux ni nouveaux. Pourtant, l’ensemble fonctionne. A l’instar de « X-files », la série connaît un démarrage magistral. Souhaitons-lui une destinée un peu plus honorable...

Là où ce (superbe) coffret est nécessaire, c’est qu’il donne la parole à ceux qui fabriquent cette épatante machine à cauchemarder... Bien sûr, il faudra attendre les coffrets des saisons 2 ou 3 pour commencer à avoir une vision profonde du fonctionnement de la production. Pour l’instant, il s’agit de mettre en avant les acteurs, mais nous pouvons quand même nous faire les dents sur les commentaires audio (en VOST !)

Quelque part, quelqu’un est en train d’inventer une nouvelle façon de concevoir la série télévisée. Cette personne aura vu les classiques. « Lost » sera indubitablement du nombre...


Véronique
Etienne Barillier
7 décembre 2005






JPEG - 11.1 ko



JPEG - 8.3 ko



WebAnalytics