YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




G.I. Joe : Conspiration
Edition simple DVD - Paramount Home Entertainment
31 juillet 2013

Les personnages d’Hasbro reviennent jouer des mécaniques sur petit écran. Après les figurines et les comic books, les G.I. Joe ont définitivement pris possession du grand écran à grand coup de testostérone. L’incontournable Dwayne « The Rock » Johnson partage ici l’affiche avec un vétéran du genre, qui semble prendre de nouveau gout aux films bien bourrins après « Expendables », Bruce Willis.



L’HISTOIRE

Les G.I. Joe ont sauvé le monde de la menace générée par le Cobra Commander. Mais si ce dernier est dorénavant enfermé dans une prison top secrète, de hauts membres de l’organisation Cobra sont toujours en liberté et leur leitmotiv n’est pas pour rassurer : se venger ! Et ils ne vont pas tarder à mettre en oeuvre le plus terrible des plans. Mais pour qu’il se déroule sans accroc, leur principal ennemi, les G.I. Joe, doivent être éliminés. Toutefois, les tuer ne serait pas suffisant, il faut que ce groupe soit totalement discrédité aux yeux du monde. Alors qu’ils pensaient récupérer une arme nucléaire dans un pays ennemi, le groupe de Duke et Roadblock subit un assaut aérien qui ne laissera que trois survivants. Décimés, les G.I. Joe n’ont plus d’autres choix que de trouver qui au plus haut de l’Etat a bien pu les trahir.

JPEG - 35 ko

CE QUE L’ON EN A PENSE

La franchise G.I. Joe a bel et bien ressuscité de ses cendres. Les figurines des années 80-90 se sont réincarnées sur grand écran et bien sûr dans tous les magasins de jouets, car l’intérêt de ce genre de franchise est aussi le potentiel énorme de marchandising. Pour ce deuxième opus, le casting est quasiment entièrement renouvelé. Seuls les deux ninjas, frères ennemis, garderont la vedette. Il faut dire que ce deuxième film leur est, en grande partie, dédié. La preuve en est que deux bonus leur seront entièrement consacrés dans ce DVD.

Mais revenons au film en lui même, le scénario sera rapidement dévoilé et ne laissera pas vraiment de part à la surprise... Hormis concernant le personnage de Duke. Toutefois, face au charismatique Dwayne Johnson, il n’y a pas vraiment la place pour deux héros. Et peut-être trouverez-vous gênant de voir disparaître aussi vite ce personnage, alors le Rock vous répondrait : « It doesn’t matter what you think ! ». De toute façon, les G.I. Joe ne sont pas réputés pour faire dans la finesse et c’est toujours le cas. Plus surprenant est le personnage joué par Bruce Willis. Certes, il n’aura pas à jouer les casse-cous, ses scènes étant plus posées, même si il prendra part au grand final. Si les explosions et les combats dans différents engins de guerre seront à l’honneur et nous offriront quelques engins plutôt originaux, les scènes les plus impressionnantes seront aussi plus softs en armement.

Car ce seront encore Snake Eyes et Storm Shadow qui nous impressionneront avec des chorégraphies de combats d’arts martiaux de toute beauté. L’affrontement en façade de montagne entre Snake Eyes, Jinx et une flanquée de ninjas rouges est certainement la plus grande réussite de ce film. Simple dans sa conception, l’idée n’en est pas moins très originale mais surtout parfaitement réalisée.

Côté méchant, c’est peut-être là que le bas blesse le plus. Sorti de ce cher Cobra Commander, les autres font pale figure, Storm Shadow mis en part mais nous en avons déjà parlé. Firefly ne parvient pas à trouver le charisme et la place qui lui est dû. Il faut dire que face au Rock, difficile de ce faire une place. Il manque surtout une figure féminine pour contrecarrer la superbe Adrianne Palicki, une des rares femmes dans ce casting de biceps très masculin. Certes, elle parvient à crever facilement l’écran, mais avoir une adversaire de son rang n’aurait pas été du luxe.

BONUS

Hormis les classiques commentaires en cours de film, les trois bonus contenus dans ce DVD sont très intéressants. « Le vrai visage du mal » revient sur le personnage du Cobra Commander, du comic book au film, nous expliquant l’évolution de ce dernier et aussi l’évolution de son fameux masque. Les deux autres bonus, « Le son du silence » et « Frères d’armes », reviennent sur les deux ninjas et approfondissent le fond de leur antagonisme.

CONCLUSION

Sans être exceptionnel, « G.I. Joe : Conspiration » remplit sa mission de divertissement bien bourrin, plus intéressant par ses scènes d’action que par son scénario. Peut-être un cran en dessous du premier, mais celui-ci profitait aussi de l’effet de surprise.


G.I. Joe : Conspiration
EDITION SIMPLE DVD

G.I. Joe : Conspiration / G.I. Joe : Retaliation
Film américain de Jon M. Chu (2013)
Avec Dwayne Johnson, Bruce Willis, Channing Tatum, D.J. Cotrona, Lee Byung-hun, Adrianne Palicki, Ray Park, Jonathan Pryce, Ray Stevenson, Luke Bracey, Arnold Vosloo, RZA, Élodie Yung....

Réalisation : Jon M. Chu
Scénario : Rhett Reese et Paul Wernick d’après les personnages créés par la société Hasbro
Producteurs : Lorenzo Di Bonaventura, Brian Goldner
Photographie : Stephen F. Windon
Direction artistique : Luke Freeborn, Alan Hook, Sebanstian Schroder
Décors : Andrew Menezies
Costumes : Louise Mingenbach
Montage : Roger Barton, Jim May
Musique  : Henry Jackman

Audio : Anglais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1
Vidéo : Format 16/9 compatible 4/3, Format cinéma respecté 2.40, Format DVD-9, Film en Couleurs
Sous-titre : Anglais, français, néerlandais
Région : Région 2
Éditeur : Paramount Home Entertainment
Date de Sortie : 31 juillet 2013
Durée : 106mn
Prix conseillé : 19,99 €

Bonus :
- Commentaire audio de John M. Chu et Lorenzo di Bonaventura (prod.)
- « Le vrai visage du mal »
- « Le son du silence »
- « Frères d’armes »


LIEN(S) YOZONE
=> G.I. Joe : Le réveil du Cobra
=> G.I. Joe : Conspiration


© Paramout Pictures France 2009 - Tous droits réservés



Frédéric Leray
30 juillet 2013






JPEG - 27.8 ko



JPEG - 9.4 ko



JPEG - 10 ko



JPEG - 8.8 ko



JPEG - 11.3 ko



JPEG - 10.2 ko



JPEG - 9.8 ko



JPEG - 27.9 ko



JPEG - 10 ko



JPEG - 9.1 ko



JPEG - 6.2 ko



JPEG - 13.9 ko



JPEG - 10.2 ko



WebAnalytics