YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Is this feeling love ? (T1)
Saki Aikawa
Soleil Manga

Sora souffre d’un gros complexe d’infériorité. Depuis toujours, elle vit dans l’ombre de sa sœur, belle et intelligente. Les comparaisons deviennent si pénibles qu’elle finit par détester sa propre sœur et refuser de lui parler. Elle part dans un lycée très éloigné de la maison pour que plus personne ne la considère comme nulle. Mais voilà que le capitaine du club de volley pour garçons décide de lui donner des cours particuliers de volley, estimant qu’elle n’a pas le niveau. Grâce à lui, elle va retrouver de l’estime pour elle-même. Mais son destin n’est-il pas de rester pour toujours dans l’ombre de sa sœur ? Pourra-t-elle y échapper ?



Sakura et Sora Suzuki sont sœurs. Sakura est belle et intelligente, Sora est ... la petite sœur de Sakura ! Voici comment leur entourage les perçoit, ce qui n’est pas facile à vivre pour Sora. C’est pourquoi elle décide de s’inscrire dans un lycée très éloigné de la maison, là où personne ne connaîtra Sakura. Là-bas, elle vit la vie dont elle a toujours rêvé : elle a des amies, elle parle avec elles des beaux garçons et tout le monde l’apprécie pour ce qu’elle est. Mais un soir, elle surprend le redoutable capitaine du club de volley pour garçons en train de pleurer. Il est beau garçon mais il est si terrible que même lorsqu’il sourit, il fait peur ! En échange de son silence, il décide de lui donner des cours particuliers de volley car elle est vraiment trop nulle dans ce sport. L’enfer commence pour Sora mais curieusement, elle se sent également renaître. Ce garçon si effrayant lui apprend à avoir un peu plus d’estime pour elle-même. Elle recommence à se sentir bien, à parler à sa sœur et à être heureuse. Is this feeling love ?

JPEG - 93.1 ko

Le concept de cette série est assez intéressant. Lorsque vous êtes sans cesse dénigré et comparé à quelqu’un de meilleur que vous, vous avez tendance à penser que vous ne valez rien. Mais quand quelqu’un se met à croire en vous, vous avez désormais le courage et la force nécessaire pour vous surpasser ! Mais quel sentiment attribué à la personne à qui vous devez cette renaissance ? On a souvent lu des histoires où l’héroïne est timide, maladroite, effacée mais se met à éblouir tout le monde parce qu’un garçon lui a donné du courage. Sora n’est pas ce type d’héroïne ! C’est une fille avec de la personnalité, sans pour autant avoir un fort caractère. Elle existe et, sans le clamer haut et fort, elle essaie de faire en sorte qu’on reconnaisse sa valeur. C’est une mademoiselle tout le monde écrasée par une rivale parfaite. De plus, la relation entre les deux sœurs est surprenante car Sakura, l’aînée, n’a jamais voulu devenir la rivale de sa sœur. Elle en vient même à maudire sa beauté qui l’éloigne de Sora.

JPEG - 83.3 ko

Graphiquement, on reconnaît sans aucune difficulté le coup de crayon de l’auteure. Il est un peu dommage qu’à chaque fois, ses personnages principaux soient physiquement totalement identiques. Le garçon a toujours le même visage, la même taille et la même coupe de cheveux ! Pour la fille, seule la longueur des cheveux change ! On ne peut pas dire que l’auteure innove beaucoup.

JPEG - 101.9 ko

En somme, un concept abordé de manière originale pour des dessins qui sont, certes beaux, si on ne connaît pas d’autres mangas de l’auteure, mais sans surprise pour ceux qui en ont déjà lus. Petite déception donc côté graphique mais qui s’oublie vite grâce à cette histoire bien racontée.

Mystère, amour et relations fraternelles/sororales sont au rendez-vous dans ce tome et on espère aussi dans le prochain !


Is this feeling love ? (T1)
- Auteur : Saki Aikawa
- Traducteur : Julie Gerriet
- Editeur français : Soleil Manga
- Format : 114 x 170 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages
- Date de parution : 3 juillet 2013
- Numéro ISBN : 978-2302025714
- Prix : 6,99 €


A lire sur la Yozone :
Heure des secrets (L’)


© Soleil manga - Tous droits réservés


Florence B.
12 août 2013






JPEG - 73.6 ko



JPEG - 63.2 ko



JPEG - 63 ko



JPEG - 74.2 ko



WebAnalytics