YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




L’école est finie… pour de bon ?
Lilian Bathelot, Charlotte Bousquet, Martial Caroff, Béatrice Egémar
L’école de la mort, Gulf Stream Editeur « Courants Noirs », Sortie prévue le 22 août 2013.

« Quoi de plus important que l’école ?

Mais quoi de plus inquiétant aussi ?

Lieu clos, territoire aux mille secrets, monde étrange et mystérieux…
De tout temps l’école a abrité en ses murs histoires, légendes et mythes, rumeurs et rituels autour du savoir et de la culture, dont la transmission s’accompagne de règles intangibles et parfois même de règlements insidieux.

Car l’école s’est donné une mission : l’élévation.

Celle des esprits, celle des corps, celle des âmes bien sûr.

Dans cet univers normatif, l’élève ou l’étudiant, s’il accepte les règles et consent à suivre l’enseignement qui lui est dispensé, recherche malgré tout la brèche dans le mur, la faille dans le système, l’espace de liberté où il pourra respirer.

Si la mort est rarement au rendez-vous dans les institutions éducatives, elle représente somme toute le prix à payer pour cette liberté aux yeux d’un écrivain de littérature noire.

C’est dans cette brèche qu’il va s’engouffrer pour imaginer les pires aventures, traquer les turpitudes cachées… »



Gulf Stream a donc lancé quatre de ses auteurs dans les méandres horrifiques de l’école.
Des écrivains ayant déjà donné toute l’étendue de leur talent avec leurs titres dans la collection « Courants Noirs », désormais bien connue des amateurs de frissons mais aussi d’histoire.

C’est dans la même idée qu’est né ce recueil de 8 nouvelles autour de la thématique de l’école à travers le temps.

C’est à un voyage dans les circonvolutions de l’histoire qu’il invite les lecteurs, à découvrir les dessous de l’horreur au nom de l’éducation.

Une expérience à vivre en pleine refondation de l’école, non ?


Michael Espinosa
16 juillet 2013






JPEG - 23.4 ko



WebAnalytics