YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Enquête mystérieuse : Mathieu Guibé

Mathieu Guibé, né à Poissy (78), est un jeune docteur en éthologie. Enfant nourri aux contes de fées, il s’évade du monde rigoureux des blouses blanches pour proposer des escapades dans des univers issus de son imagination. Dans son premier roman, un récit sombre et intense intitulé « Atalan, chroniques d’un ange déchu » (2008), il réinvente la guerre séculaire entre anges et démons. Il s’est depuis essayé à la scénarisation de manga, notamment pour « Pity », conte moderne parlant d’un adolescent qui peut prédire les tragédies à venir mais dont la faculté devient bientôt malédiction lorsque ses proches le rejettent. Et au fil des ans à continuer à évoluer dans le monde de l’écriture, alternant, romans, nouvelles et épisodes.



Croisé par un hasard qui en fait n’en était pas un, j’ai sauté sur l’occasion du salon de la Fantasy de Maurecourt (78) en juin dernier, où Mathieu Guibé tenait le stand joliment décoré des Éditions du Chat Noir, pour lui poser quelques petites questions un peu particulières. (Enfin à vous de juger !)

JPEG - 19.2 ko

Mathieu, j’ai lu récemment que tu avais envoyé ton premier manuscrit aux Éditions Syros à seulement 13 ans, comment as-tu pris ce premier refus en pleine crise d’ado ?
Alors en fait c’est ma mère qui sans me prévenir avait envoyé mon manuscrit en soumission. J’ai reçu une lettre manuscrite de refus mais très encourageante. J’ai été très surpris par la démarche de ma mère. En ce temps-là, je n’étais pas encore dans l’optique d’une publication.
Ado, j’ai mis un peu l’écriture de côté, et puis repris la plume réellement à 19 ans. J’écrivais des petits scénarios de jeux vidéo et au fil du temps j’avais de plus en plus d’idées mais comme j’étais très mauvais en dessin, j’ai écrit de plus longues histoires décrivant les personnages avec des mots.

Le jour où enfin ton premier texte a été accepté en publication, qu’as-tu ressenti ?
À l’annonce, une grande fierté, j’avais enfin la preuve concrète que j’avais un potentiel pour toucher des lecteurs, qu’être auteur n’était pas qu’une lubie, ce n’était pas juste un rêve.
Mais très vite, le doute s’est réinstallé, autocritique, je suis devenu extrêmement méfiant quant à l’édition, j’essaie de m’impliquer à chaque étape concernant la sortie de mes livres. C’est seulement grâce à l’écriture de « Quintessence hiémale » en collaboration avec Cécile Guillot que j’ai vraiment commencé à être fier de ce que je fais.

Récemment tu es monté en grade en devenant directeur de collection aux Éditions du Chat Noir, tu gères la collection Steampunk et déjà plusieurs parutions de prévu. Tu arbores donc plusieurs casquettes avec brio et j’ai entendu qu’un petit surnom t’a été attribué sur le web : « Mathieu, le poulpe », que penses-tu de ce petit clin d’oeil tentaculesque ?

JPEG - 13.2 ko

J’en suis très flatté, beaucoup connaissent mon amour pour les céphalopodes et être comparé à une créature aussi intelligente et atypique me convient parfaitement.

La plupart de tes écrits appartiennent à un registre sombre, si demain tu devais écrire une nouvelle sur la vie des Bisounours, quelle en serait la fin ?
Je pense que quitte à écrire une histoire dans ce genre, je jouerais la carte de l’exagération à fond du début à la fin. J’écrirais une histoire de guimauve pure et dure.
Je peux déjà vous dire que mon prochain titre risque d’en surprendre et de déstabiliser certains de mes lecteurs. Pause littéraire, besoin d’un peu plus de légèreté, mon prochain titre vogue sur le registre de l’humour et de l’action. Peut-être une prise de risque, mais je ne m’en fais pas pour mes lecteurs qui s’y retrouveront quand même.

Enfin quels sont pour toi les 5 points essentiels pour réussir dans le monde de l’écriture ?
Travail
Originalité
Humilité
Patience
Combativité.

Mathieu Guibé a lancé depuis peu un de ses nouveaux projets, une histoire sous forme d’épisodes en version numérique, en collaboration avec l’illustratrice Elodie Marze :

JPEG - 28.7 ko

Vous pouvez en apprendre plus sur la page facebook dédiée à ce projet : Elvira Time

Et plus d’infos en direct sur la page officielle de Mathieu Guibé.

Signe particulier de cet auteur de talent, il est l’auteur aux mille coupes et couleurs de cheveux ! (son inspiration viendrait-elle de là ? Mystère.)

JPEG - 56.7 ko

Je remercie Mathieu Guibé de m’avoir accordé de son temps et d’avoir joué le jeu avec sourire et spontanéité.

Bibliographie :

Romans et recueils
2013 À un sanglot de moi, tu reposes - Éditions Lokomodo
2013 Even dead things feel your love - Éditions du chat noir
2012 Quintessence Hiemale - Éditions Fan2fantasy
2011 Germ-in-es[sens]ce - Éditions Fan2fantasy
2008 Atalan, chronique d’un ange déchu - Éditions manuscrit

Nouvelles
2013 - nouvelle et poème dans l’Artbook raconté de Fleurine Rétoré - La porte Littéraire
2011 - Taux d’écolémie mortel - Hommage à Sir Terrence - Éditions Fan2fantasy

Autre
2012 Dans le chaudron d’Angèle - Éditions Fan2fantasy (direction artistique et textes)
2009 Pity - Éditions des humanoïdes associés (scénario de manga)


Delphine Dumouchel
31 juillet 2013






JPEG - 24.2 ko



JPEG - 21.8 ko



JPEG - 24.1 ko



JPEG - 19.5 ko



JPEG - 17.4 ko



JPEG - 13.4 ko



WebAnalytics