YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




P4, Persona 4, the animation, box 1
Coffret 2 DVD - Kazé Vidéo
5 décembre 2012

Avec le départ de ses parents pour l’étranger, Yu Narukami est accueilli par son oncle et sa petite fille. Ce dernier est inspecteur de police dans une petite ville. Vrai citadin, Yu parvient toutefois à se faire rapidement des amis dont Yosuke Hanamura, pas très futé mais ami fidèle, et Chie Satonaka, une jeune femme pleine d’énergie. Selon une rumeur, à minuit, une chaîne de télé apparaît mystérieusement : la Midnight Channel. Certains disent même que l’amour de sa vie peut y apparaître. Mais pour Yu, l’expérience est plus étrange car son bras semble alors absorbé par la télé. Avec Chie et Yosuke, ils décident de tenter l’expérience sur un plus grand écran et ils sont tous les trois entraînés dans un étrange univers où les protagonistes doivent affronter des créatures, les ombres, en utiliser un guerrier issu de leur personnalité : la Persona ! C’est ainsi que Yu fait apparaître pour la première fois Izanagi de l’arcane du fou...



D’étranges événements s’enchaînent dans le village. Tout d’abord cette animatrice télé, Mayumi Yamano, retrouvée morte sur un toit par Saki Konishi qui disparaît soudainement. Pour Yu, la réponse à tous ces événements pourrait se trouver de l’autre côté des écrans, dans ce monde parallèle si étrange. Cette fois, c’est confiant qu’ils y retournent tous les trois et sont accueillis par l’étrange personnage rencontré lors de leur premier voyage : Kuma. Mais cette fois, l’ombre qui les attend a l’apparence de Yosuke et s’attaque à son double en l’accusant d’avoir utilisé la gentillesse de Saki mais qu’en retour, cette dernière le méprisait, lui le fils du patron. Pour le jeune homme, c’est une épreuve incroyable, surtout qu’en reniant la créature, il provoque sa transformation en Persona monstrueuse.

JPEG - 39.1 ko

« P4, Persona 4 » est l’adaptation en animé du jeux vidéo et du jeu de rôle éponyme. Le jeu vidéo est un jeu de baston sur console nouvelle génération où héros et Persona s’affrontent en duel classique en 2D. Le jeu de rôle, qui a réellement inspiré l’animé, est plus ancien étant sorti en 2009 sur Playstation 2.

L’histoire qui sert du fil rouge à la série est donc le meurtre de l’animatrice et les disparitions qui vont s’en suivre. Ces disparitions sont liées à un monde parallèle accessible à travers son téléviseur grâce à l’émission Midnight Channel. Nos héros se retrouvent plongés dans cet univers et vont découvrir qu’il possède alors un double guerrier : le Persona. Chacun va devoir affronter dans l’autre monde un double maléfique et, surtout, faire face à leur côté obscur, les défauts qu’ils renient et qu’ils vont devoir assumer... Tous sauf Yu qui possédera d’emblée son Persona. Chaque début d’épisode interpelle le téléspectateur pour lui expliquer l’évolution du Persona de Yu. On retrouve ici une vision à la première personne issue du jeu de rôle où le joueur incarne le personnage de Yu.

La majorité des épisodes sont donc sous le même format : une présentation du personnage qui va devoir affronter son ombre maléfique, la rencontre et le déni du personnage, avec l’ombre se transformant en créature, le Persona en forme maléfique. Chaque combat permet au personnage de prendre possession de son Persona et à Yu de faire évoluer ses pouvoirs. Ce système crée une forme de monotonie acceptable pour un jeu mais qui s’avère trop répétitif pour une série, surtout que les décors du monde parallèle sont peu variés quand le moment du combat arrive, même si les perversions s’avèrent assez variées. Seulement, la dynamique est trop faible et une certaine lassitude ou plutôt de manque d’intérêt s’installe.

Les quelques épisodes dans le monde réel viennent changer l’atmosphère, la détendant, parfois un peu trop, mais doivent surtout faire progresser l’enquête de nos héros pour comprendre la logique des disparitions.

Graphiquement, la série est de bonne qualité et les Persona bien rendus, même s’ils ne possèdent pas tous la même qualité de détails, mais il y en a pour tous les goûts, comme dans un jeu de baston variant les personnages jouables pour fidéliser les joueurs.

Ce premier box présente donc les principaux personnages et leur Persona, sans pour autant bien permettre de discerner les méchants de l’histoire, préservant tout le suspens sur l’origine des disparitions et leur explication. Le deuxième box devrait plus éclairer un spectateur qui pourrait vite se lasser.


P4, Persona 4, the animation, box 1
- Production : Aniplex
- Studio : AIC A.S.T.A
- Réalisateur : Seiji Kishi
- Musique : Shoji Meguro
- Scénario : Yūko Kakihara, Mitsutaka Hirota, Jun Kumagai

Coffret 2 DVD
Épisodes 1 à 9 + épisode 1 director cut et bonus
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 5 décembre 2012
- Prix public conseillé : 34,95 €


© Edition Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
20 mai 2013






JPEG - 37.1 ko



JPEG - 6.7 ko



JPEG - 12.2 ko



JPEG - 7.9 ko



JPEG - 7.5 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 10.2 ko



JPEG - 8.3 ko



WebAnalytics