YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Or des Fous (L’) (T1) L’expédition
Jean François Di Giorgio, Gian Carlo Olivares, Hugo Sébastian Facio Garcia
Soleil Prod.

L’or ! Fabuleux métal, convoité depuis l’aube des temps, rêve des Conquistadors, et de tous les hommes ! Il est encore en ce début d’année un appât pour Francisco Pizarro, fils naturel, analphabète, du navigateur Gonzalo Pizarro Rodríguez de Aguilar. Mirage doré ! De l’or ruisselant, amassé en tas jusqu’au plafond dans le temple de Cajamarca. Un butin magnifique ! Et pour lequel Pizarro, armé à peine de 180 hommes, 37 chevaux, et 3 caravelles, n’hésite pas à conquérir et à soumettre l’empire Inca, en proie alors à une terrible guerre civile. Mais ce qui le passionne dans cette rapine, dans ce voyage hasardeux, c’est d’abord l’aventure, et surtout Illona, cette femme au visage d’enfant et aux boucles d’or pâle. L’âme du complot !



“L’expédition”, tome introductif de cette nouvelle saga sur la folie de l’or, peut être défini comme un début prometteur mais manquant de mordant. Jean-François Di Giorgio souhaite dans ce triptyque nous dévoiler une partie glorieuse de la vie du navigateur Gonzalo Pizarro Rodriguez d’Aguilar et de sa conquête du Pérou.

JPEG - 122.6 ko

Avec un scénario qui se veut scolaire tout en gardant une part d’imaginaire, il parvient sur ce premier volume à nous présenter tous les personnages clés et à mettre en place la trame de l’aventure.

JPEG - 102.3 ko

On regrettera toutefois l’absence de mordant lors de la traversée qui à mon goût manque un peu de teneur en dramaturgie. Ces voyages étaient éprouvants, voire mortels, et la folle ambiance du départ laissait vite la place à la dépression, mutinerie et chocs entre hommes d’équipage et capitaine. Certes, tous ces thèmes sont abordés, ou plutôt survolés. Ce premier tome aurait pu, grâce à une orchestration plus dramatique, poser la chape de plomb nécessaire à ce genre d’épopée navale.

JPEG - 104.4 ko

L’arrivée sur le continent est-elle mieux abordée ? Le côté sauvage et mortel nous saute plus facilement au visage et c’est à ce moment-là que l’on arrive vraiment à se sentir immergé dans la narration.

JPEG - 89.3 ko

Le visuel de Gian Carlo Olivares est, par contre, terriblement accrocheur dès le début. Un trait réaliste à souhait, des décors parfaitement travaillés, une dynamique bien maîtrisée et une légère touche sexy, nous invite avec bonheur à voler de page en page. Seul petit bémol : le choix des teintes d’Hugo Sébastien Facio Garcia trop contrastées à mon goût, levant ainsi une profondeur historique à l’ensemble.

Ce premier tome de « L’Or des Fous » remplit son office avec un scénario cohérent, sans être totalement exploité, et associé à une image bien maîtrisée qui compense un peu.


(T1) L’expédition
- Série : L’or des fous
- Scénario : Jean François Di Giorgio
- Dessin : Gian Carlo Olivares
- Couleur : Hugo Sébastian Facio Garcia
- Éditeur : Soleil Prod.
- Dépôt légal : 26 septembre 2012
- Pagination : 48 pages couleurs
- ISBN : 9782302020023
- Prix public : 13,95 €


Illustrations © Gian Carlo Olivares et Soleil Prod. (2012).



Bison 13
12 juin 2013






JPEG - 69.6 ko



JPEG - 113.9 ko



JPEG - 76.1 ko



JPEG - 92.3 ko



JPEG - 76.5 ko



JPEG - 66.9 ko



WebAnalytics