YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




La guerre des Éléments
Perrine Rousselot
TheBookEdition.com, jeunesse, roman (Fr), fantastique, 279 pages, octobre 2011, 14,90 €

Avril, lycéenne de 17 ans, voit sa vie basculer le soir où elle découvre un monstre caché sous son lit.
Elle apprend alors qu’elle n’est pas une humaine banale et qu’elle possède un lien spécial avec son animal de compagnie Lux, une luciole.
La guerre des éléments est déclarée, Obscures et Lumières vont s’affronter...



TheBookEdition.com est une société web qui permet technologiquement d’éditer, de publier et de distribuer des livres à la demande. N’importe quel auteur peut publier et distribuer son livre grâce à TheBookEdition.com tout en restant libre. La société intervient comme fabricant/libraire/logisticien (De l’édition à l’expédition du livre achevé chez l’acheteur), c’est également un libraire en ligne, le site commercialise toutes les œuvres dans leur boutique web.
Le site n’intervient pas sur le contenu de l’œuvre, sur la promotion et la distribution de l’auteur, sur la description de l’auteur et de son œuvre, ni sur le choix de la couverture ou sur le choix artistique de l’auteur.

Perrine Rousselot a fait le choix de publier son livre elle-même avec toute la charge de travail supplémentaire qui s’est donc imposée et qui d’habitude est réalisée par la maison d’édition.

Perrine Rousselot est née en 1982 à Reims en Champagne d’un père professeur de S.V.T et d’une mère auxiliaire de puériculture. Après des études à Reims puis Bourges, elle exerce pendant 4 ans le métier d’ingénieur dans le sud de la France avant de démissionner pour se consacrer entièrement à sa famille et à sa passion pour la lecture et l’écriture. « La Guerre des Eléments » est son premier roman publié.

La trame de son roman peut se résumer simplement : des âmes-sœurs, une prophétie, un combat entre le bien et le mal, les ténèbres et la lumière, les éléments de la nature qui se battent les uns contre les autres.
Une trame plutôt classique mais qui, dans la littérature jeunesse, a toujours un effet addictif sur le lecteur, même si celui-ci a déjà lu des centaines de livres dans ce genre et devine dès la fin du premier chapitre la direction que va prendre l’histoire.

Il fallait donc apporter de l’originalité à tant de banalités et l’auteure a su en insuffler. Tout d’abord par le choix des animaux de compagnie. On s’attend à tout mais pas aux lucioles ! Surprenantes et magiques, ces petites bêtes phosphorescentes m’ont réconciliée avec l’image que j’en avais.
De plus, chaque personnage fantastique est associé à un animal qui est son élémentaire. Cet élémentaire permet à l’humain d’avoir entre autres quelques pouvoirs magiques. Ce côté un peu mythologique est donc pour moi le gros point original de ce livre.

L’histoire, en général sans grande surprise sur le fond, est tout de même rendue attractive grâce aux nombreux rebondissements et revirements de situation. La présence de beaucoup de dialogues et de peu de personnages en rendent l’histoire simple à lire et de façon très rapide.

Rapide est un des qualificatifs négatifs que j’utiliserai pour ce roman.
En effet, trop d’éléments nous sont trop vite dévoilés, le lecteur n’a pas le temps de réfléchir, d’imaginer. Les informations nous sont balancées à vitesse grand V surtout dans le premier chapitre ce qui pour ma part l’a rendu lourd à digérer. J’ai eu l’impression d’avoir enclenché le mode « lecture accélérée ». Certains éléments auraient pu être plus amplement développés pour ainsi les amener de façon plus douce.

Les personnages, peu nombreux, les rendent faciles à retenir.

Le personnage principal, Avril m’a laissé un peu perplexe. Ce personnage est âgé de 17 ans mais manque tellement de maturité et découvre et apprend tant de choses qu’on l’assimile davantage à une toute jeune adolescente. Trop naïve à mes yeux, voire limite bête, j’ai eu du mal à garder en mémoire que c’était elle la clé, la solution, l’héroïne avec un grand H.

Snow, personnage masculin que j’ai apprécié, sait où il va, il est confiant et j’ai aimé sa façon de se comporter avec Avril.

Mickaël, au départ, est le petit ami d’Avril, mais il cache bien son jeu.

Les autres personnages font un peu office de décor, comme par exemple Mathieu. Toujours ce petit souci de manque d’approfondissement. On effleure la surface alors qu’il y avait vraiment matière à développer aux vues de toutes les pistes lancées.

L’auteure utilise un vocabulaire simple et son écriture est plutôt familière. Ce livre est facilement accessible aux jeunes adolescents (à partir de 12 ans). Mais attention certains passages restent tout de même un peu « olé-olé ».

Bémol, j’ai tout de même été gênée par beaucoup de répétitions, par exemple en page 6, le mot “chambre” est répété 3 fois en 6 lignes. Ces détails pourront être améliorés pour les prochains tirages.

Ce roman possède une fin mais j’ai entendu dire que l’auteure travaillait sur l’écriture du tome 2, je serais donc curieuse de lire la suite.


Titre : La guerre des Éléments
Auteur : Perrine Rousselot
Couverture : 6ssou
Éditeur : Auto-édition, TheBookEdition.com
Collection : jeunesse
Site Internet : TheBookEdition.com, site du livre
Pages : 279
Format (en cm) : 14,8 x 21cm (Exlibris)
Dépôt légal : Octobre 2011
ISBN : 978-2-7466-3952-2
Prix : 14.90 €
Prix format Pdf : 5 €



Delphine Dumouchel
2 mai 2013






JPEG - 24.6 ko



WebAnalytics