YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Premier homme (Le)
Film Franco-algéro-italien de Gianni Amelio (2012)
27 mars 2013

***



Genre  : adaptation autobiographique
Durée  : 1h41

Avec Jacques Gamblin (Jacques Cormery 1957), Denis Podalydès (M. Bernard), Catherine Sola (Catherine Cormery 1957), Nino Jouglet (Jacques Cormery 1924), Nicolas Giraud (Oncle Etienne 1924), Maya Sansa (Catherine Cormery 1924), Ulla Baugué (la grand-mère), Abdelkarim Benhabboucha (Hamoud Abdheramane 1957), Hachemi Abdelmalek (Aziz Abdheramane), Djamel Saïd (Hamoud Abdheramane 1924), Jean-Paul Bonnaire (Oncle Etienne 1957), Jean-François Stévenin (le fermier).

Août 1957. Alger la blanche est en effervescence. C’est dans ce contexte que revient Jacques Cormery, grand écrivain, après des années d’éloignement. La guerre est tapie, elle est sourde, les attentats sont présents et font partis du quotidien. Le peuple se déchire. Jacques se retrouve, il rencontre les images marquantes de ces jeunes années. Il revit son enfance en réalisant un pèlerinage sur les lieux marquants de sa vie.
Sa volonté d’écrire sur sa vie se fait de plus en plus sentir. L’envie de rendre hommage à cette époque révolue et qui n’existera plus, l’anime.

Jacques Cormery nous fait voyager dans son passé, les souvenirs sont longs, puis, au fur et à mesure, de l’avancée du film le présent s’entrecoupe de plus en plus avec le passé. Le présent nous emmène dans le cœur de cette déchirure que fut la guerre d’Algérie.
Au fil des souvenirs se succédant, nous sommes impliqués dans la phase de la création de l’écrivain.
Le retour sur sa vie, le présent oppressant, ses souvenirs émouvants nous transportent dans ce film tout en finesse.

L’histoire de la création du film est déjà un film en lui même. Le fait que le manuscrit soit publié est aussi du cinéma.
Le 4 janvier 1960 disparaissait Albert Camus dans un tragique accident de voiture.

On retrouve auprès de lui, sa serviette, où se trouve les 144 pages de son roman autobiographique inachevé. Son récit nous est arrivé en 1994 lors de sa parution. Dès cette première lecture, Bruno Pesery, un des producteurs, souhaite adapté cette émouvante histoire, de cette rencontre entre un instituteur et cet élève brillant, qui deviendra Prix Nobel de Littérature.
Ce n’est qu’en 2006 que Catherine Camus a accepté. C’est ainsi qu’est né l’adaptation de ce roman. L’envie et le désir de cette réalisation se ressent dans ce film.

FICHE TECHNIQUE

Réalisation  : Gianni Amelio
Scénario Gianni Amelio d’après le roman inachevé d’Albert Camus
Producteurs Bruno Persery, Philippe Carcassonne
Co-producteurs Ricardo Tozzi, Giovanni Stabilini, Marco Chimenz, Yacine Laloui
Image Yves Cape
Décors Arnaud de Moleron
Costumes Patricia Colin
Son François Waledisch, Alizabeth Paquotte, Stéphnae Thiebault
Montage Carlo Simeoni
Musique Franco Piersanti
Distribution  : Paradis Films


Image © Paradis Films - Tous droits réservés



Ingrid Etienne
29 mars 2013






JPEG - 17 ko



JPEG - 5.1 ko



JPEG - 4.8 ko



JPEG - 6.1 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 8.4 ko



WebAnalytics