YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Hirokin
Edition simple DVD - France Télévision Distribution
11 février 2013

Il y a des petits films qui parviennent à s’inspirer avec intelligence de grandes sagas filmographiques. Mais il y a aussi ceux qui manquent totalement leur mélange. Malheureusement, Hirokin va souffrir d’un choix scénaristique trop ambitieux qui n’aura pas les moyens de ses ambitions. Oui, une planète désertique, un héros taciturne, une arène de gladiateurs galactiques... Oui, cela vous dit quelque chose ? Ce n’est pas un hasard...



LE SUJET

La planète Aradius fut exploitée par les humains pour ses minerais. Transformée en désert, les humains abandonnèrent la planète et ses habitants, les Arides, sous le joug du tyran sanguinaire Griffon. Pourtant, une légende raconte qu’un homme, un messie sauvera ce peuple perdu. Son nom : Moss. Hirokin est un humain qui a recueilli une femme Aride et son fils, une des rares femmes de ce peuple à ne pas être stérile. Mais considéré comme un traître aux yeux des Arides, il est trahi par ces derniers qui le donnent aux hommes de Griffon. Ces derniers l’entraînent dans la fosse, une arène où des hommes doivent combattre pour sauver non seulement leur vie, mais celle de leur compagne.

JPEG - 25.1 ko

CE QUE L’ON EN A PENSE

Petit film de série Z, « Hirokin », film américain de Alejo Mo-Sun, est sorti directement en vidéo en France. Et on comprend très vite pourquoi. Deuxième film de ce réalisateur, « Hirokin » ressemble à un étrange patchwork des grandes sagas de science-fiction de ces dernière années. Le synopsis fait immanquablement penser au mythique « Dune », de Frank Herbert. Une planète désertique, un minéral exploité pour ses propriétés, un peuple où naîtra un messie, la base de la saga fleuve est bien là. De même, le nom de la peuplade, Arides, fait penser aux Atréides.

Mais avec l’arrivée du personnage d’Hirokin, nous allons avoir droit à, disons une version, pour ne pas être méchant, de « Gladiator » dans l’espace. Le rêve devenu culte du film de Ridley Scott, où Russell Crowe traverse un champ de blé est plagié quasiment image pour image. Cette scène laisse alors le spectateur pantois, comprenant qu’« Hirokin » n’aura vraiment rien d’original - je vous laisse imaginer le grand final connaissant maintenant le film dont est issu le scénario.

Mais Alejo Mo-Sun ne va pas s’arrêter là. Il va aussi nous offrir son « hommage » à « Star Wars ». Et ce sera Moss qui jouera un mixte entre Obiwan Kenobi et Paul Atréide, version maître de tai-chi-chuan, en enseignant la Voix et non plus la Force... Bon, je passerai rapidement sur la scène dans le bar de Tattoïne... Euh non d’Aridius, excusez ce lapsus révélateur...

Vous l’aurez compris, « Hirokin » est un mixte pas vraiment réussi de très bonnes idées qui, prises individuellement, ont fait des blockbusters, mais réunies toutes ensembles forment un tout indigeste, joué par des acteurs qui n’y croient pas une seconde, comme Wes Bentley, aussi inexpressif que Kenshiro dans « Hokuto no Ken », ou un Julian Sands qui s’est totalement fourvoyé dans cette petite production. Une production cheap qui laisse transparaître son manque de budget par son incapacité à produire le moindre effet spécial digne de ce nom, menant même à des incohérences, les hommes de Griffon se baladant en vaisseau quasi spatial, mais n’ayant comme arme que de vulgaires lances et sabres... No comment.

L’EDITION DVD

L’édition DVD est aussi pauvre que le film, n’offrant comme seul bonus la bande annonce en version originale sous-titrée.

CONCLUSION

« Hirokin » est le genre de film qui finira certainement un soir, sur SyFy entre « Giant Octopus vs Mega Shark » et « Anaconda 4 ».


HIROKIN
EDITION SIMPLE

Hirokin
Film américain de Alejo Mo-Sun (2011)
Avec Wes Bentley (Hirokin), Jessica Szohr (Orange), Angus Macfadyen (Moss), Julian Sands (Griffin), Laura Ramsey (Maren), Max Martini (Renault), ….
Scénario : Alejo Mo-Sun

Langue : Anglais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1
Sous-titres : Français
Région : Région B/2
Vidéo : Format 16/9 compatible 4/3, Format cinéma respecté 1.78, Format DVD-9, Film en Couleurs
Édition : Keep Case
Distribution : France Télévisions Distribution
Date de sortie : 11 février 2013
Durée : 1h41
Prix conseillé : 14,99 €


© France Télévisions Distribution, 2009 - Tous droits réservés


Frédéric Leray
11 février 2013






JPEG - 24.3 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 10.1 ko



JPEG - 8.9 ko



JPEG - 8.3 ko



JPEG - 6.6 ko



JPEG - 7.8 ko



WebAnalytics