YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Bleach, Hell Verse (Film 4)
Edition simple - Kaze
5 décembre 2012

Après avoir affronté les Arrancars, Ichigo et ses amis sont revenus sur terre, reprendre leur vie normale. Bon, il y a toujours des âmes errantes à aider pour ce cher Ichigo. Seulement, ils ne sont pas les seuls à être revenus. Rukia et Renji sont aussi en mission sur terre. Des événements étranges se déroulent dans le lycée d’Ichigo, mais même Ishida ne peut définir à qui appartient l’énergie spirituelle des agresseurs. Ces derniers ne vont pas se faire attendre bien longtemps. Deux êtres masqués à la force stupéfiante tiennent tête à nos héros. Seulement, leur attaque n’est autre qu’une diversion. Renji vient avertir Ichigo que d’autres sources d’énergie spirituelle sont apparues près de chez lui...



Les véritables cibles des agresseurs sont en fait les deux soeurs d’Ichigo. Le shinigami suppléant ne peut accepter de les laisser enlever et un événement étrange va se produire alors que Renji parvient à détruire le masque d’un de leurs adversaires : les portes des Enfers s’ouvrent dans le ciel et une épée monstrueuse transperce le mystérieux adversaire. Seulement, cela ne suffit pas à arrêter les autres ennemis. Heureusement, grâce à l’intervention d’un autre envoyé des Enfers, seule Yuzu est faite prisonnière. Le nouveau protagoniste se nomme Kokuto et est un pécheur, pourvu des chaines symbolisant son appartenance aux Enfers. Il accepte de guider Ichigo dans l’Au-Delà afin de délivrer Yuzu. Seulement, notre héros ignore encore pourquoi sa présence est tant désirée aux Enfers...

JPEG - 29.7 ko

« Bleach, Hell Verse » est le quatrième film tiré de la série « Bleach ». Sorti en 2010 au Japon, ce film a donc été réalisé avant la parution en manga de la fin de l’arc des Arrancars. D’ailleurs, l’extrait qui sert d’ouverture à ce film est le combat opposant Ichigo sous son hollowmorphose ultime et Ulquiorra, montrant d’ailleurs la limite de connaissances des scénaristes sur la suite des aventures d’Ichigo. Il est donc logique que ces derniers ne sachent qu’en revenant sur terre, Ichigo n’aurait plus de pouvoir de shinigami.

Passé le problème de cohérence inévitable avec le manga, l’histoire de ce quatrième film est plutôt intéressant. Cette fois, des pécheurs des enfers viennent sur terre pour obliger Ichigo à détruire la porte des enfers et ainsi les libérer. Nous apprenons l’interconnexion entre les Enfers et le reste de l’univers des shinigamis. Les scénaristes sont donc revenus à une conception plus classique entre le paradis et l’enfers. Le monde des hollows en devient un lieu difficile à cibler dans l’univers que crée ce film. Ce sera surtout une épreuve très dure pour Ichigo qui verra sa soeur mourir en Enfer, mais aussi être lui-même la cause de la catastrophe que va engendrer le sauvetage de Yuzu.

L’animation est d’une très bonne qualité, plaçant de temps en temps des décors en 3D. Toutefois, la réalisation globale amène un très bon rendu. La conception des Enfers est plutôt originale, laissant apparaître des cercles comme dans la littérature classique, mais sans se laisser influencer par le concept bouddhiste ou de Dante. Cette remarque est bien sûr à relativiser car la partie se situant sur une mer, dont les îles peuvent ressembler à des lotus, marque tout de même une vision bouddhiste du décor. Mais dans sa globalité, l’Enfer de ce quatrième film possède un design original. Côté nouveaux adversaires, l’hypothèse de leur résurrection infini dans les enfers en font des ennemis loin d’être évident à battre, même si leur design est plus classique, et l’idée des chaines s’avère une trouvaille qui créera un suspense de bonne facture.

« Bleach, Hell Verse » ravira sans le moindre doute les fans de la série « Bleach », qui lui pardonneront, sans beaucoup de difficultés, ses petites incohérences.


Bleach, Hell Verse (Film 4)
- Production : Dentsu Inc., Shueisha, Studio Pierrot, TV Tokyo
- Réalisateur : Noriyuki Abe
- Scénario  : Masashi Sogo
- Chara designer : Masashi Kudo
- Directeur artistique : Sawako Takagi
- Compositeur : Shiro Sagisu
- D’après l’œuvre de : Tite Kubo

Edition simple
DVD 9- Zone 2- pal
- Durée : 1h33
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 5.1
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français- Néerlandais
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 5 décembre 2012
- Prix public conseillé : 24,95 €


A lire sur la Yozone :
Bleach, volume 6 à 10
Bleach, volume 11 à 12
Bleach, volume 13 à 15
Bleach, box 7
Bleach, box 8
Bleach, box 9
Bleach, box 10 : Arrancar the Appearance
Bleach, box 11 : Arrancar the Hueco Mundo
Bleach, box 12 : Arrancar Fierce Fight part 1
Bleach, box 13 : Arrancar Fierce Fight part 2
Bleach, box 14 : New Leader Shusuke Amagai part 1
Bleach, box 15 : New Leader Shusuke Amagai part 2
Bleach, Memories of nobody (Film 1)
Bleach, The Diamond Dust Rebellion (Film 2)
Bleach, Fade to Black (Film 3)


© Tite Kubo / Shueisha, TV TOKYO, dentsu, Pierrot - Edition Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
28 janvier 2013






JPEG - 33.2 ko



JPEG - 8.7 ko



JPEG - 7.9 ko



JPEG - 10.3 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 8.6 ko



JPEG - 8.4 ko



WebAnalytics