YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




De 16 lunes aux Sublimes créatures
Du roman au cinéma
27 février 2013

Après les succès d’« Harry Potter » et de « Twilight », la littérature adolescente renoue avec le grand écran.
Le projet cinématographique de « 16 Lunes » se dénomme « Sublimes Créatures » (Beautiful Creatures), il arrive avec enchantement le 27 février dans les salles.



Êtes-vous passés à côté de cette saga ?

Déjà vendu à plus de 300 000 exemplaires en France, traduit dans 36 pays et dépassant les records de ventes établis par « Twilight », « 16 lunes » est en passe de devenir un véritable phénomène qui redonne l’envie de lire aux adolescents comme « Harry Potter » et « Twilight » à leur époque.
« 16 lunes » est d’ailleurs souvent décrit comme un mélange de ces deux univers.
Entre l’ambiance magique de « Harry Potter » et le romantisme de « Twilight », cette saga, qui comporte quatre tomes (« 16 lunes », « 17 lunes »...) souffre de cette comparaison qui est un peu réductrice.
« 16 lunes » n’a pas besoin de ses aînées pour vivre.
Né d’un pari entre deux amies critiques littéraires Margaret Stolh et Kami Garcia et leurs enfants, « 16 lunes » est un roman à quatre mains qui a vu le jour lors des rédactions nocturnes de chacune. Chapitre par chapitre, la saga s’est montée pour atteindre désormais quatre volumes.
Le passage obligé pour ces sagas littéraires à grand succès est l’adaptation du roman à l’écran.
« 16 lunes » devient pour les toiles « Sublimes Créatures ».
De la filiation Harry et Bella nous pouvons retenir que, « Sublimes Créatures » n’étant que le premier tome, d’autres volets sont à attendre.

Dans une petit ville de Caroline du Sud, un jeune homme Ethan se réveille après un rêve récurrent. Il rêve d’une fille qu’il ne connaît pas. Cette vision l’obsède. Il découvre ensuite une chanson sur son lecteur « 16 lunes », chanson hypnotique. Son odorat est lui aussi dérouté : une odeur de romarin et de citron l’entoure. Lorsqu’il découvre la nouvelle élève de sa classe Lena, qui sent le romarin et le citron et qui joue dans un groupe le morceau « 16 lunes », il sait que c’est d’elle dont il rêvait. Mais pourquoi est-il lié à elle ? Quel rôle doit-il jouer dans la vie de Léna ?

Les premières amours, les tourments de l’adolescence, les personnages de « 16 lunes » sont à des tournants de leurs vies. La magie est le pilier du film qui rend cette histoire d’amour fantastique qui n’est pas encombre.

Pour réaliser cette adaptation, Richard LaGravenese est au commande. Il est entouré d’Emma Thompson, Jeremy Irons, Viola Davis, Emmy Rossum, le rôle d’Ethan est interprété par Alden Ehrenreich, vu dans les films de Coppola père/fille, et Alice Englert interprète celui de Lena Duchannes.

En attendant la sortie en salle, laissez-vous embarquer par cette romance en lisant « 16 lunes ».

LIEN(S) YOZONE

=> Sublimes Créatures
=> La bande annonce (vost)
=> Reportage promotionnel
=> Featurettes ; les enchanteurs
=> Une nouvelle affiche

INTERNET

Facebook : https://www.facebook.com/sublimescr...


Image © SND - Tous droits réservés



Ingrid Etienne
3 janvier 2013






JPEG - 29.4 ko



JPEG - 24.7 ko



WebAnalytics