YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Stalker
Edition Double DVD, MK2 éditions
25 mai 2005


Genre : Science Fiction
Durée : 2h35 approx (film) & 56mn de Bonus (approx)

À l’occasion de l’édition de « Solaris », MK2 offrait également la possibilité aux passionnés de Science Fiction de s’offrir le « Stalker » réalisé par Andréï Tarkowski en 1979. Inspiré d’un classique de la littérature Soviétique de SF -à l’époque on ne parlait plus (et pas de nouveau) de Russie- « Pique-Nique au Bord du Chemin », écrit par les frères Arkadi et Boris Strougaski (également scénaristes du film).
Bien que l’œuvre de Tarkowsky ait été refusée par les autorités Soviétiques de l’époque, elles autorisèrent quand même sa diffusion à « l’Ouest » via un distributeur Hollandais quasi inconnu. Règlement oblige, pour être sélectionné au Festival de Cannes, un film devait aussi être diffusé dans son pays d’origine. Comme ce n’était pas le cas de « Stalker », il ne fut donc projeté sur la croisette qu’en mai 1980... Voilà pour la petite histoire.

En résumé, les Stalkers (chasseurs à l’affût en anglais) sont des passeurs. Ils permettent aux hommes le voulant vraiment de pénétrer dans la fameuse zone interdite créée par la chute d’un météore. Là-bas, une mystérieuse « chambre » exaucerait tous les vœux de ceux qui réussiraient à y accéder. Mais si tout cela est vrai, il y a un prix à payer. Se voir enfin tel que l’on est... Si tout cela est vrai, évidemment.
« Stalker » est l’odyssée filmée d’un de ces fameux passeurs pilotant un professeur et un écrivain dans cette zone interdite.

Si, encore une fois, on réservera la découverte de « Stalker » à un public exigeant, cette œuvre peut toucher tout le monde. Film bouleversant, aux choix scénaristiques et cinématographiques radicaux, « Stalker » peut subir maints niveaux de lectures et de visions sans jamais s’essouffler.
Récit initiatique, conte philosophique, moral, réflexion métaphysique sur l’homme, quête de sens, le film nourrit énormément le spectateur attentif sans jamais le gaver de symboles inutiles.
La bande son est d’une extrême importance, d’une grande qualité (musiques originales et additionnelles superbes), les premiers mots ne sont prononcés qu’après 9mn 30s et même les échos d’une Marseillaise viennent s’immiscer en fond sonore dans les premières minutes de la narration. Le noir et blanc de la pellicule, traité à la manière du sépia des photos d’antan (la couleur arrive à la 37ème minute et disparaîtra à nouveau à la fin), contribue aussi à l’étrangeté du film. Choix esthétiques, scénaristiques, artistiques, plans souvent fixes mais d’un graphisme savamment étudié, « Stalker » offre beaucoup.
Si le film peut sembler lent et long (2h35), le résultat est beau, superbe, au-delà de toute espérance. Il renverra également le spectateur découvrant ce chef-d’œuvre à quantités d’autres films et d’autres réalisateurs dont il se dira enfin, “Ah, c’est donc de là que ça vient !”.

La présente édition renvoie aux oubliettes les précédentes versions VHS disponibles, tout en ne gommant pas les défauts déjà signalés sur l’édition DVD de « Solaris » (chez MK2 encore). Le film reste coupé en deux (63mn sur le premier DVD, 92mn sur le second). Les bonus sont par contre plus conséquents (plus de 56mn et quelques pages de texte) avec les entretiens du directeur de la photo, du compositeur et du décorateur du film. Quelques autres petits bonus viendront également récompenser le visionneur assidu.

Tout aussi indispensable que « Solaris », « Stalker » est peut-être encore plus beau et accompli que son illustre prédécesseur.

Stéphane Pons

FICHE TECHNIQUE

Stalker
Film Soviétique de Andréï Tarkowski (1979)
Scénario : Arkadi et Boris Strougaski d’après leur œuvre « Pique-Nique au Bord du Chemin ».
Production : Studio Mosfilm (Moscou, ex-URSS)
Édition & Distribution DVD : MK2 éditions
Références : EDV 1264 - ASIN 9593500
Presse : Jean-Baptiste Péan (mk2, France)
Site d’achat Internet conseillé : Amazon - Stalker (cf. lien colonne de gauche).
Prix indicatif : 27,50 €

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
DVD 1 Le film (partie 1) et Bonus
DVD5, simple face, simple couche (4,08 Go), toutes zones.
Menu d’accueil : Russe, Anglais, Français
Menu d’entrée avec images tirées du film et navigation via les items Film, Chapitres, Sous-Titres, Galerie Photos, Andréi Tarkowski et Retour (qui renvoie au Menu d’Accueil).
Format image-Vidéo : 4/3 (format TV plein cadre d’origine).
Format Son* : Russe 5.1 et Russe Mono (version originale d’époque)
Sous-titres* : Russe, Français, Espagnol, Portugais, Suédois, Anglais, Allemand, Hollandais, Italien, Hébreu, Arabe, Chinois (Taïwan), Japonais et option sans sous-titres.
Chapitres : 6
Durée film : 1h 02’ 45’’
* Langues testées : Russe 5.1 avec les sous-titres en français.

BONUS DVD 1
Galerie Photos : Dix photos extraites du film en accès séparé.
ANDRÉÏ TARKOWSKI
- Biographie écrite du réalisateur : trois pages purement informatives.
- « Le rouleau compresseur et le violon » (5’) : fragment du travail de diplôme d’Andréi Tarkowski
- « La maison d’enfance d’Andréï Tarkowski » (6’) : texte d’introduction de « Pique-Nique au Bord du Chemin », musique de « Stalker » et image de ce qu’il reste de la maison natale du réalisateur. Hommage très émouvant (court métrage réalisé par Serguéi Minérok).

DVD 2 Le film (partie 2) et Bonus
DVD9, simple face, double couche (7,3 Go), Pal, toutes zones.
Menu d’accueil : Russe, Anglais, Français
Menu d’entrée avec images extraites du film et navigation via les items Film, Chapitres, Sous-Titres, Entretiens, Filmographie et Retour (qui renvoie au Menu d’Accueil)
Format image-Vidéo : 1.85:1 délivré en 16/9 compatible 4/3.
Format Son* : Russe, Anglais & Français en 5.1
Sous-titres* : Russe, Français, Espagnol, Portugais, Suédois, Anglais, Allemand, Hollandais, Italien, Hébreu, Arabe, Chinois (Taïwan), Japonais et option sans sous-titres.
Chapitres : 7
Durée film : 1h 32’ 11’’ (seconde partie)
* Langues testées : Russe 5.1 avec les sous-titres en français.

BONUS DVD2
Entretien avec Alexandre Kniajinski (5’44) : sa dernière interview. Souvenirs du film et du tournage par le directeur de la photographie. Où l’on apprend que les acteurs étaient placés au millimètre près par Tarkowski lors du tournage.
Entretien avec Raschid Safioulline (14’22) : Où l’on apprend qu’un an de tournage fut perdu par la faute du mauvais développement de pellicules, que le budget était dérisoire, que Tarkowski refusa d’en reprendre le tournage dans un premier temps, etc., Témoignage passionnant, indispensable à une meilleure compréhension du résultat final.
Filmographies :
Textes et filmographies de Andréi Tarkowski (réalisateur), Rashit Safioullline (Décorateur), Nikolai Grinko, Alexandre Kaïdanovski, Alissa Freundlich, Anatoli Solonitsyne (acteurs de Stalker), Alexandre Kniajinski (Directeur de la Photographie), Éddouard Artémiev (Compositeur) et de Boris et Arkadi Strougaski (écrivains et scénaristes).
Via sa filmographie, entretien avec Édouard Artemiev (22’) : le compositeur de la superbe bande originale de « Stalker » explique le processus de création (original, pour le moins !).

BONUS CACHÉ
Bande annonce de « Solaris » (3’20) : en VF (à la manière de la série « Les Envahisseurs » et avec ce qui semble bien être la voix du narrateur de la série, le ton et l’ambiance générale -en total décalage avec le film par conséquent !). Également disponible en version anglaise et en Russse.

APRÉCIATION GLOBALE
Tourné dans une extrême difficulté, rejeté par le système dans un premier temps, « Stalker » surprend et fascine toujours. Même si l’édition DVD n’est pas parfaite (découpage du film en deux parties), le transfert numérique est de qualité et offre enfin une copie digne de ce chef-d’œuvre. Difficile voire inexcusable de rater cette édition, tant il est clair qu’il s’agit d’un des très grands films de SF. Long, lent, réfléchi mais totalement superbe.


Stéphane Pons
19 septembre 2005






JPEG - 61.8 ko



JPEG - 69.7 ko



WebAnalytics