YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




No Doubt
Maison de la Mutualité
6 novembre 2012

Après la sortie de leur nouvel album « Push and Shove » aux accents très commercial, No Doubt a offert à ses fans français et européens un concert unique d’une énergie débordante le 6 novembre 2012.



Annoncé lors de leur seule télé française, le concert du 6 novembre cristallisait beaucoup d’attentes et de de questionnements : Où ? Combien ? Pour qui ? La seule information distillée était que l’on pouvait trouver nos réponses tant convoitées sur le site des fans français du groupe : www.nodoubt.fr.

Ni une ni deux, après quelques échanges avec le master du site des informations sur le concert m’était connue. Le lieu, tout d’abord et le fait que les places ne seront disponible que sur tirage au sort après avoir participer à un concours sur le groupe.
Par chance, une amie a réussi à m’avoir une place pour ce concert qui clôturait le séminaire internationale d’HP.
Les jours avancent et l’attente et de plus en plus fébrile. Depuis 15 ans, j’attends ce moment de les voir sur scène et le rêve devient enfin réalité.

Ce 6 novembre 2012 à la Mutualité, le groupe est annoncé à 21h30.
Après une première partie animée par un DJ, de la musique « d’attente ambiancée » est distillée dans les enceintes de la salle.
Au fur et à mesure des minutes qui s’écoulent, de la chaleur qui grimpent dans la salle et su monde qui s’engouffre dans la fosse, je commence à avoir peur. Et si ce concert ne serait qu’un show case avec la présentation de deux, trois chansons de leur dernier album sorti le 25 septembre dernier ?
En me remémorant leur performance dans l’émission C à vous, je me rassure un temps.
21h30 passe et rien ne se passe, pour nous faire patienter la musique d’attente à des sauts de volumes, les lumières s’éteignent et se rallument.

22h05. Le public s’impatientent, les portes sont ouvertes depuis 18h30. Des ballons oranges volètent dans la salle. Ces ballons sont l’instigation d’un fan pour le groupe qui est originaire du comté d’Orange en Californie.
La lumière s’éteint totalement, la musique ambiante ne joue plus, l’ambiance est électrique.
En fond de scène des écrans projettent les silhouettes de Gwen, Tony, Tom et Adrian qui avancent vers nous sur des rythmes de basses et des rifs de guitares.
Leur entrée est explosive. Ils débutent avec « Sunday Morning ».
Ce fut un peu plus d’une heure de réel plaisir, rempli d’émotion.
Le groupe est exceptionnel sur scène.
Leur jeu, leur charisme, leur mobilité ce n’est pas pour rien qu’il tourne depuis plus de vingt ans.
Des musiciens hors pair porté par une Gwen Stefani si lumineuse, un immense bravo à ce groupe qui est composé en plus des quatre membres sus nommé de Stephen et de Gabriel.

Voici la set-list exhaustive du concert mais pas forcément dans l’ordre :

  • Sunday Morning
  • Hella Good
  • Looking Hot
  • It’s my life
  • Settle down
  • Hey baby
  • Don’t Speak
  • Just a girl Rappel :
  • Push and shove
  • Spiderwebs

Une seule hâte les revoir en concert !


Ingrid Etienne
23 janvier 2013






JPEG - 21.7 ko



JPEG - 26.1 ko



JPEG - 23.6 ko



JPEG - 24.6 ko



JPEG - 6.9 ko



WebAnalytics