YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Tiger & Bunny, box 1
Coffret 2 DVD+Blu Ray - Kazé Vidéo
3 octobre 2012

Dans un futur plus ou moins proche, certaines personnes naissent pourvues de super-pouvoirs, on les appelle les Next. La chaine Hero Tv a fait sa notoriété en mettant en scène des super-héros en action. Chacune de leur intervention leur donne des points et le public élit en fin de soirée celui qu’il estime être le meilleur parmi ces super-héros. A la fin de la saison, le meilleur est déclaré champion et il remet son titre en jeu la saison suivante. Kotestsu, alias Wild Tiger, est un vétéran de l’émission. Voila dix ans qu’il sauve des gens pour faire grimper l’audimat. Mais il est vieillissant et ne remporte plus beaucoup de points. De plus, il a tendance à faire pas mal de dégâts à chacune de ses interventions. Mais l’annonce de l’arrivée d’un Next possédant exactement les mêmes pouvoirs que lui est de très mauvaise augure... comme la faillite de son sponsor qui l’abandonne à la méga firme : Stern Bild.



Sale moment pour Kotetsu ! La production a décidé de mettre en avant le petit nouveau : Barnaby. Wild tiger n’est plus qu’un faire-valoir pour la nouvelle star du show. Mais Kotetsu n’est pas au bout de ses mauvaises surprises. Il se voit obligé d’abandonner son costume trop rétro et de vêtir un costume avec casque intégré, géré par un inventeur fou ne parlant qu’à voix très basse. Très vite, la tension se crée entre le vétéran et le rookie, ce dernier n’ayant que mépris pour son aîné. Comme petite vengeance, Kotetsu surnomme son coéquipier Bunny, à cause des sortes d’oreilles sur son casque. Mais Wild tiger n’a qu’une philosophie : sauver des gens. Alors que Barnaby n’est là que pour faire de l’audimat et battre les autres concurrents en présence.

JPEG - 33.1 ko

Comme cela apparaît de plus en plus, « Tiger & Bunny » est à l’origine un animé qui, par la suite, fut adapté en manga. La série eut un succès fulgurant au Japon et touche un public extrêmement vaste. La diffusion en VOD sur KZPLAY.fr a démontré que cela était aussi le cas en France.

« Tiger & Bunny » n’est pas une énième série sur les super-héros. Elle choisit de le prendre sous l’angle humoristique avec un héros sur le retour, qui n’a plus la cote auprès du public et doit faire face à l’arrivée d’un remplaçant arrogant et n’éprouvant pour lui que mépris. Keiichi Sato, déjà réalisateur de l’excellent « Karas », nous présente un personnage à la fois pathétique, attendrissant et finalement loin d’être bon pour le cimetière des super-héros. Kotetsu est un personnage très intéressant, avec une véritable épaisseur, car derrière la star du petit cran se cache un père qui n’a pas le temps qu’il voudrait à passer avec sa fille. Il lui cache d’ailleurs sa véritable identité, se rapprochant ici des super-héros américains plus que des héros nippons.

Barnaby, le rookie, a tout pour être antipathique. Egoïste, orgueilleux, méprisant, tout est fait pour qu’il soit détesté par le spectateur. Et pourtant, il partage la tête d’affiche avec Tiger. Bien évidemment, il cache un passé douloureux qui va d’ailleurs, dans les derniers épisodes de ce box, apporter un aspect dramatique très fort dans un contexte jusqu’ici, pris plutôt sous son côté humoristique. Ce sera l’organisation à l’origine de la mort de ses parents qui va provoquer ce changement de ton.

Ce premier box commence aussi à nous présenter les autres super-héros, par des brides de leur passé ou alors leurs réflexions sur leur statut de super-héros. Mine de rien, cette série se révèle bien plus profonde qu’un simple animé humoristique sur les super héros, ce qui explique que tous ces niveaux de lecture permettent à un large public de s’y retrouver.

Graphiquement, les studio Sunrise (« Code Geass ») nous offre encore un très beau travail. Alliant 3D pour certaines vues de la ville ou des scènes aériennes avec des engins volants parfaitement mis en avant. Les couleurs un peu flashy collent parfaitement avec l’univers de la télé réalité, le flashy par excellence. Les designs des tenues des super-héros sont aussi exubérants que les personnages, se focalisant sur le pouvoir de ce dernier pour un héros plus réservé. La caricature n’est jamais méchante ni finalement si excessive que cela. Et c’est ce côté humain qui rend ces personnages si sympathiques et qui donne envie d’en savoir plus sur leurs aventures.

« Tiger & Bunny » mérite largement le succès qu’il a obtenu chez nos cousins nippons et mérite le même dans l’hexagone.


Tiger & Bunny, box 1
- Production : Kenji Hamada (Bandai Visual), Masayuki Ozaki (Sunrise), Seiji Takeda (MBS)
- Studio : Sunrise
- Réalisateur : Keiichi Sato
- Chara design : Masakazu Katsura
- Mecha design : Kenji Ando
- Scénario : Yoshihiro Ike

Coffret 2 DVD+Blu Ray
Épisodes 1 à 7
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 3 octobre 2012
- Prix public conseillé : 34,95 €


©SUNRISE/T&B PARTNERS, MBS - Edition Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
13 novembre 2012






JPEG - 33.4 ko



JPEG - 7.5 ko



JPEG - 11 ko



JPEG - 13.6 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 8.6 ko



JPEG - 7.7 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 8.9 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 9.2 ko



WebAnalytics