YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Naruto Shippuden, volume 16
Coffret 3 DVD - Kana vidéo
7 mars 2012

Le Raikage a envoyé une équipe à Konoha pour en savoir plus sur Sasuke. Avec Danzo devenu Hokage, le dernier des Uchiwa est devenu officiellement un traître, l’ennemi public numéro 1 et les trois envoyés du village de Kumo sont prêts à tout pour obtenir des information sur Sasuke. Et qui mieux que Naruto connait le traître ? Mais contre tout attente, notre héros refuse de coopérer, provoquant la colère de Karui, une jeune femme au sang très chaud. Et cette dernière ne va pas hésiter à passer à tabac un Naruto refusant catégoriquement de trahir celui qu’il considère toujours comme un ami. Témoin de la scène, Sai ne peut rester indifférent et surtout, il ne peut plus accepter que Naruto doive toujours tout assumer seul...



La réunion des Kage est loin d’être très consensuelle. Le Raikage est toujours fou de rage après ce qu’il croit être le meurtre de son frère par Sasuke et les membres de l’Akatsuki. Il a même refusé la demande d’un Naruto à genou pour qu’il épargne Sasuke. Le Raikage rappelle aux autres que seul le village de Kumo n’a pas été mouillé d’une façon ou d’une autre dans la création d’Akatsuki, une réunion de shinobis aux origines dont aucun village caché n’est réellement fier. Toutefois, Mifune, le représentant du pays de fer, va lancer un énorme pavé dans la mare : il propose aux cinq Kage d’unir leur force au sein d’une troupe qui sera mise sous l’autorité du Hokage, dont le village est le dernier à posséder un réceptacle de biju. Pendant ce temps, Sasuke et son équipe ont traversé les défenses du pays de fer et sont parvenus aux portes du conseil des kage.

JPEG - 33.5 ko

Ce box 16 de « Naruto Shippuden » marque le retour à l’histoire originale de Masashi Kishimoto. Il reprend, avec toujours la même fidélité, les chapitres sur la réunion des Kage et leur affrontement avec Sasuke mais surtout Madara. Les deux Uchiwa vont avoir une importance directe ou indirecte sur l’action de chaque épisode.

L’influence directe est, bien sûr, représenter par les combats de Sasuke avec les Kage et tout particulièrement le Raikage. Malheureusement, la qualité du design des personnages n’est pas vraiment à hauteur d’autres scènes des épisodes. Il faut noter que le dessin du Raikage est largement en dessous de ce qu’on peut attendre à ce niveau de l’animé. Grossier, sans la finesse que peut avoir le personnage de Naruto ou même celui de Sasuke, il semble même totalement dépassé dans son design. C’est d’autant plus dommageable que l’affrontement avec Sasuke est central pour le box. Les autres kage sont dans la lignée du manga, en particulier celui de Mei Terume, la Mizukage au physique bien mis en valeur par l’équipe d’animation (est-ce justement son physique qui lui a valu cette faveur ?).

Les révélations de Madara forment un second bloc d’influence car c’est la destinée de Naruto qui nous est en fait révélée par celui qui est le véritable metteur en scène de ce drame qui se dessine entre Naruto et Sasuke

L’influence indirecte est évidemment sur le personnage de Naruto qui ira jusqu’à se faire rouer de coups au nom de son amitié avec Sasuke. On voit ici un peu la limite de cette obsession du shonen à glorifier l’amitié et surtout la fidélité dans l’amitié. En fait, ce sera le personnage de Sai qui va crever l’abcès et dire tout haut ce que tout spectateur ayant un peu d’objectivité pense tout bas. Et ce sera le personnage de Sakura qui sera la victime de cette mise au point. Mais malheureusement, comme dans le manga, cette dernière va continuer à se laisser aveugler par son amour à sens unique et ira jusqu’à mentir sur ses sentiments devant Naruto. Heureusement, personne ne sera dupe, mais cela nous a permis d’avoir des moments émotionnellement très forts et qui sont aussi la belle image de marque de la série. Et ici, le graphisme est de qualité pour que le spectateur soit en totale empathie avec les personnages.

Ce box très intéressant par les événements repris reste trop hétérogène dans son animation et mériterait d’avoir des équipes plus constantes dans la qualité du design des personnages.


Naruto Shippuden, volume 16
- Studio : Studio Pierrot
- Réalisateur : Hayato Date
- Adaptation du manga de : Masashi Kishimoto
- Chara designer : Tetsuya Nishio et Hirofumi Suzuki
- Musique : TV Tokyo Music (Toshiro Masuda)
- Producteurs  : Akiko Gujima et Hiroshi Hagino

Coffret 3 DVD
Épisodes 416 à 428- pal
- Format image : 16/9 compatible tous écrans
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais – Français
- Sous-titres : Français, Néerlandais
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kana Home Vidéo
- Sortie : 7 mars 2012
- Prix public conseillé : 39,99 €


A lire sur la Yozone :
Naruto Shippuden, volume 1
Naruto Shippuden, volume 2
Naruto Shippuden, volume 3
Naruto Shippuden, volume 4
Naruto Shippuden, volume 5
Naruto Shippuden, volume 6
Naruto Shippuden, volume 7
Naruto Shippuden, volume 8
Naruto Shippuden, volume 9
Naruto Shippuden, volume 10
Naruto Shippuden, volume 11
Naruto Shippuden, volume 12
Naruto Shippuden, volume 13
Naruto Shippuden, volume 14
Naruto Shippuden, volume 15

Naruto (T1 à 27), (T28 à 37), (T38), (T39)
Naruto (T40)
Naruto (T41)
Naruto (T42)
Naruto (T43)
Naruto (T44)
Naruto (T45)
Naruto (T46)
Naruto (T47)
Naruto (T48)
Naruto (T49)
Naruto (T50)
Naruto (T51)
Naruto (T52)
Naruto (T53)
Naruto (T54)


©2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN All rights reserved.
© Edition Kana Home Video - Tous droits réservés


Frédéric Leray
8 juillet 2012






JPEG - 30.3 ko



JPEG - 7.7 ko



JPEG - 5.9 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 9.2 ko



JPEG - 8.9 ko



JPEG - 11 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 6.1 ko



JPEG - 8.3 ko



JPEG - 5.4 ko



WebAnalytics