YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Deadman Wonderland, l’intégrale
Coffret de 2 DVD – Dybex
30 mars 2012

Ganta aurait pu être un lycéen comme les autres si un mystérieux homme en rouge n’avait massacré tous ses camarades de classe. Pire que tout, ce monstre a implanté dans Ganta un cristal rouge et le laissa comme seul survivant. Malheureusement pour Ganta, la police l’accuse d’être le meurtrier des enfants et un étrange complot le fait condamner à mort. L’avocat qui était sensé le défendre n’est pas n’importe qui. En réalité, c’est le directeur de la seule prison privée du Japon : Deadman Wonderland. Dans cette prison aux apparences de parc d’attraction, les prisionniers travaillent aux animations. En fait, Deadman Wonderland est une prison dont on ne sort pas vivant. D’un autre côté, Ganta est condamné à mort...



La prison est sur la suveillance implacable de la chef Makina, c’est elle qui explique les règles de base de la vie à Deadman Wonderland. Tous les trois jours, les prisonniers doivent prendre un bonbon sinon leur collier les tuera. Mais pour avoir des bonbons, il fait gagner l’argent local : les Cast. Par exemple, en participant aux shows mortels organisés par le directeur. Dans cette prison, Ganta va rencontrer une jeune fille qui semble bien le connaitre et qui le protège contre vents et marées : Shiro. Mais Ganta découvre aussi qu’il ne faut faire confiance à personne dans cette prison et qu’il va devoir se battre pour survivre car en lui implantant le cristal, l’homme en rouge a déclenché chez Ganta un pouvoir particulier, une branche du péché originel...

JPEG - 32.3 ko

Bienvenue donc à Deadman Wonderland ! Oui, je sais, je vous avais accueilli de la même façon pour la parution du premier tome du manga dont est tirée cette intégrale. Et le passage en animé est un vrai succès. Il faut dire que les studios Manglobe ne sont pas les premiers venus, ils avaient à leur actif le sublime « Ergo Proxy » ou encore « Samurai Champloo ». Et s’attaquer à l’oeuvre du duo Jinsei Kataoka et Kazuma Kondou était parfaitement dans leur corde. A la réalisation, ils ont misé sur Koichi Hatsumi, qui avait travaillé sur « Steam Boy ». Ici, il a dû adapter la violence du manga pour une série TV.

Et le résultat est réellement probant. Le scénario est très fidèle à celui du manga, même si certains personnages principaux ne sont pas au rendez-vous, comme la jeune Azami, ce qui pourrait poser problème pour la suite... Pourquoi la suite ? Tout simplement parce que cette intégrale ne reprend que les cinq premiers tomes de la série et ne cherche pas à nous inventer une pseudo conclusion. Au contraire, le final nous laisse l’espoir d’une deuxième saison pour cet animé. Mais revenons sur le scénario. Pas de raccourci ou de résumé, nous allons apprécier et suivre le pauvre Ganta dans sa descente aux enfers avec le même plaisir que dans le manga. Bien sûr, tout devient plus fort avec le passage en vidéo, les émotions sont sublimées par les images et certains points de la série sont mieux mis en évidence. Et les scénaristes ont vraiment pris l’adaptation très au sérieux, ne manquant aucun événement clé pour la compréhension de l’histoire.

Visuellement, c’est un plaisir pour les yeux. La réalisation des studios Manglobe est quasiment parfaite. La scène de massacre dans l’école vous met violemment dans l’ambiance. Ce ne sera peut-être pas aussi gore que dans le manga (et encore !), mais la violence et le glauque de l’histoire ne seront pas une seconde atténués. Les personnages sont très expressifs et la folie des Deadmen sera parfaitement rendue. Les personnages de Crow ou de Humming Bird sont véritablement sublimés par le passage en animation. Les pouvoirs des Deadmen sont bien mis en valeur par les dessins. L’utilisation des effets par ordinateurs se fond avec la 2D classique donnant des décors et surtout des personnages que vous n’êtes pas près d’oublier.

Le manga « Deadman Wonderland » est un incontournable pour les amateurs d’histoire d’anticipation violente, cette version animée est la parfaite mise en images et l’achat obligatoire pour les fans de la série et pour beaucoup d’autres.


Deadman Wonderland, l’intégrale
- Réalisation : Koichi Hatsumi
- D’après le manga de : Jinsei Kataoka et Kazuma Kondou
- Studio : Manglobe
- Chara Design : Masaki Yamada
- Mecha Design : Takayuki Nakase
- Compositeur : Narasaki

Coffret 2 DVD
Épisodes 1 à 12
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais
- Sous-titres : Français
- Éditeur : Dybex
- Sortie : 30 mars 2012
- Prix public conseillé : 34,99€


A lire sur la Yozone :
Deadman Wonderland (T1 et 2)
Deadman Wonderland (T3)
Deadman Wonderland (T4 et 5)
Deadman Wonderland (T6)
Deadman Wonderland (T7)
Deadman Wonderland (T8)


© Edition Dybex - Tous droits réservés


Frédéric Leray
23 avril 2012






JPEG - 45.2 ko



JPEG - 6.3 ko



JPEG - 7.5 ko



JPEG - 10.3 ko



JPEG - 10.1 ko



JPEG - 6.7 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 7.2 ko



JPEG - 8.9 ko



JPEG - 4.9 ko



WebAnalytics