YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Pandora Hearts, box 3
Coffret de 2 DVD – Kaze
25 janvier 2012

Oz recherche celui qui jouait cet air venu du passé. Grace à sa soeur, il découvre que le pianiste serait Elliot Nightray, le frère de Gil. Mais quand il rencontre ce dernier dans la biblothèque du lycée, le moins que l’on puisse dire est que leur premier contact s’avère plutôt tendu, et tout cela à cause d’un personnage d’une série que lisait Oz il y a 10 ans. Heureusement, Léo, le serviteur d’Elliot, est là pour ramener son maître à ses obligations de lord et surtout au minimum de politesse envers un jeune inconnu. Toutefois, Oz va vite comprendre que l’animosité qu’Elliot lui a montré n’est rien comparé à sa haine des Vessalius.



Les Baskerville

Les retrouvailles entre Oz et sa soeur prennent soudain une sale tournure quand ceux qui l’ont envoyé dans l’Abysse font de nouveau leur apparition et les entraînent dans les souterrains de l’établissement. En fait, celle qui les mène n’est autre que Lottie Baskerville et si elle s’en est pris à Ada, c’est pour que Oz laisse Jack Vessalius prendre sa place. Et pour être sûr que le garçon ne pourra pas refuser, elle n’hésite pas à empoisonner Ada. Pour Oz, l’instant est critique, surtout qu’il ne maîtrise pas du tout les interventions de son ancêtre. Heureusement, Elliot est loin d’être le mauvais bougre qu’il veut laisser croire

Le duc Barma

Afin d’en savoir plus sur lui et le massacre de Sablier, Oz et ses amis partent rendre visite à un des quatre grands ducs : Barma. Mais l’homme qui les reçoit est un espèce de bibindome en tenue de vieil aristocrate. Seulement, le secret que va leur révéler Barma concerne Break ou plutôt Kevin Reignard, un homme au bien sinistre passé qui se laissa séduire par une Chain pour pouvoir venger le meurtre de ses maîtres. Enfin, la vérité sur la perte de son oeil éclate au grand jour, mais nos héros découvrent aussi que la Volonté de l’Abysse est un être qui a totalement perdu la raison. Et surtout, il s’agit du double d’Alice.

JPEG - 40.1 ko

Fin d’un premier cycle

Ce troisième box de « Pandora Hearts » marque la fin de la première saison de cette série. Nous nous arrêtons à peu près au niveau du huitième tome du manga et les derniers épisodes vont montrer une rupture avec l’histoire originale.

Comme pour les premiers box, les premiers épisodes de celui-ci sont d’une grande fidélité avec le manga. Nous allons d’abord achever la visite d’Oz à sa soeur. Cela permet d’introduire un personnage qui va peu à peu prendre de l’importance dans cette série : Elliot Nightray. Le premier contact avec Oz est assez rude et son passage en animé est véritablement bien rendu. Mais le vrai grand moment est évidemment l’arrivée des Baskerville et de Lottie. On peut trouver que la torture psychologique qu’elle va exercer sur Oz traîne un peu en longueur, surtout que pendant ce temps, Ada subit les affres d’un poison... plutôt lent, avouons le. Ce sera l’occasion de combats bien rendus et assez impressionnants où interviendra un Jack Vessalius au graphisme impressionnant.

La seconde grosse moitié des épisodes concerne la visite au duc Barma, mais surtout le passé de Break. Nous allons réellement tout savoir de son pacte avec une Chain, de la perte de son oeil. Mais nous allons aussi connaitre le lien entre ce qu’a vécu Alice et l’Abysse créé par son double, loin d’être si gentil. La scène dans la chambre de la Volonté de l’Abysse et l’arrivée de Gil et Vincent est un véritable morceau d’anthologie, les déformations des traits de l’Alice aux cheveux blancs incarnent parfaitement cette folie qui est toujours sous-jacente chez ce double surnaturel. Il faut avouer que c’est un moment crucial du manga et sa mise en images, parfois à la limite de l’hystérie, est réellement très réussie.

Mais comme vous pouvez vous en douter en lisant mon introduction, la fin de cette première saison va soudain rompre avec le manga car, au lieu de partir vers Sablier, nos héros retrouvent la nouvelle capitale en flammes, assaillie par des Chains. On sent alors une baisse dans la qualité du scénario et dans la réalisation des Chains, trop classiques, entre l’épouvantail et l’insecte. C’est le côté un peu décevant de ce box. L’animé ayant rattrapé le manga, il fallait trouver un moyen d’en finir sans pour autant trop en faire. Les trois derniers épisodes seront donc inédits mais décevants. Toutefois, nous allons échapper à une fin totalement inventée et sans intérêt. Le dernier épisode nous laisse plutôt dans l’attente d’une deuxième saison.

« Pandora Hearts » aura donc eu son adaptation digne de ce nom et si les scénaristes ont dû inventer une concluson à leur 25 épisodes, ils nous laissent plus dans l’attente d’une deuxième saison qui pourrait revenir dans le droit chemin du manga.


Pandora Hearts, box 3
- Studio : Xebec
- Réalisateur  : Takao Kato
- D’après l’oeuvre de : Jun Mochizuki
- Chara designer : Chizuru Kobayashi, Shinichi Yamaoka
- Compositeur : Yuki Kajiura
- Production : Pandora Hearts Project, TBS
- Directeur de l’animation  : Keito Watanabe

Coffrets 3 DVD
Épisodes 18 à 25+ 3 Bonus
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Editeur : Kaze
- Sortie : 25 janvier 2012
- Prix public conseillé : 34,95 €


A lire sur la Yozone :
Pandora Hearts, la bande annonce
Pandora Hearts (T1 et 2)
Pandora Hearts (T3)
Pandora Hearts (T4 et 5)
Pandora Hearts (T6 et 7)
Pandora Hearts (T8 et 9)
Pandora Hearts (T8.5)
Pandora Hearts, box 1
Pandora Hearts, box 2


© Jun Mochisuki/SQUARE ENIX, Pandora Project, © 2009 Jun Mochizuki/SQUARE ENIX - Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
20 mars 2012






JPEG - 28.2 ko



JPEG - 16.5 ko



JPEG - 23.4 ko



JPEG - 23.8 ko



JPEG - 34.6 ko



JPEG - 27.6 ko



JPEG - 26.9 ko



JPEG - 17 ko



JPEG - 11.7 ko



WebAnalytics