YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Roujin-Z
Edition simple DVD - Kaze Vidéo
22 février 2012

Dans un futur proche, le Japon doit faire face à un grave vieillissement de la population. Les services sociaux et médicaux n’arrivent plus à faire face à la somme de travail et le ministère de la santé décide alors de mettre en place un projet pouvant pallier au manque d’infirmières : le projet Z. Mais encore en phase expérimental, il leur faut un cobaye, plus exactement une personne âgée qui permettra de faire les derniers réglages. Le sort tombe sur Kijuro Takazawa, un vieillard grabataire, ne pouvant plus se lever de son lit. Mais c’est justement tout ce dont a besoin le ministère pour une démonstration en public.



Haruko est une jeune infirmière encore étudiante, mais elle est surtout en charge de M. Takazawa. Alors quand les services de santé l’emmènent de chez lui sans la moindre explication, elle n’arrive pas à comprendre ce qui a bien pu arriver. Elle va pourtant vite le découvrir quand le ministère de la santé vient faire un présentation publique du projet Z : un robot en forme de lit capable de s’occuper d’une personne âgée mieux qu’un être humain. Le Z-001 peut laver, habiller, prodiguer les premiers soins et donner accès à une multitude de chaines télé ou à internet. Véritable bijou informatique, la machine est au petit soin pour son patient. Mais Takazawa souffre d’être loin de chez lui, il veut retrouver sa maison et les souvenirs de sa femme décédée, il veut retrouver son infirmière... Et la machine va soudain vouloir exaucer les voeux de son patient.

JPEG - 30.6 ko

Est-il encore besoin de présenter Katsuhiro Otomo, le génial auteur du manga « Akira » ? En 1991, Otomo décide de changer de sujet et s’attaque à un vrai problème du Japon moderne, le vieillissement de sa population. Parallèlement au scénario de l’animé, il se lancera dans la version manga, qui s’intitulera « ZeD ». L’histoire lui a, en fait, été commanditée par Hiroyuki Kitakubo, un ami d’Otomo et qui sera reconnu pour son travail sur « Blood the last vampire » ou « Robot Carnival ». Les deux hommes vont parfaitement s’entendre et nous offrir le résultat de cette collaboration : « Roujin Z ».

Comme à son habitude, Katsuhiro Otomo évoque des problèmes contemporains en les projetant dans le futur et en tout bon visionnaire, il va nous montrer les faiblesses d’une trop grande recherche de la mécanisation et de l’informatisation à tout crin. Cette fois, ce sera un robot médical qui va trop s’unir avec un humain et finir par devenir incontrôlable. Le côté cyberpunk et fusion entre humain et machine est un thème cher à Otomo, que l’on retrouve dans « Akira » ou encore dans « Robot Carnival », on ne dira jamais assez l’influence de l’aspect mécha dans l’oeuvre du maître et qu’il se soit chargé du design des robots de « Roujin Z » n’est pas du tout un hasard. Très vite, ce sera l’affrontement entre les humains et une machine qui tente de s’humaniser sous la forme de la femme défunte de Takazawa.

Graphiquement, le film souffre évidemment du temps passé (plus de 20 ans). Les couleurs et la 2D va paraître old school mais la qualité n’en est pas moins là. Les personnages sont attachants et très expressifs. Hisashi Eguchi, le concepteur des personnages, montrera par la suite son talent sur « Perfect Blue », mais « Roujin-Z » est vraiment son premier très gros projet pour se faire un nom. Le rythme donné au film est très interessant et la machine créée par Otomo réellement impressionnante. Toutefois, ce qui va être réellement la patte d’Otomo se sera le début de la perte de contrôle de la machine qui va s’agglomérer avec tout ce qui passe à sa portée. Evidemment, on pense à « Akira » et au mélange organo-méchanique de Tetsuo. Toutefois, la version présente sera moins viscérale, bien plus mécanique et tout public.

« Roujin-Z » peut être vu comme une fable humaniste pour démontrer que l’humain ne pourra jamais être totalement remplacé par la machine, mais aussi comme une fable pro-robotique pour prouver qu’une machine peut s’avérer plus humaine que certains hommes. A méditer


Roujin-Z
- Studio : APPP
- Réalisateur  : Hiroyuki Kitakubo
- D’après une idée originale de : Katsuhiro Otomo
- Auteur/Scénariste : Katsuhiro Otomo
- Mecha Design : Katsuhiro Otomo
- Art Design : Satoshi Kon
- Musique : Fumi Itakura, Mishio OgawaFumio
- Character designer : Hisashi Eguchi
- Directeur de l’animation : Fumio Ida
- Directeur artistique : Hiroshi Sasaki

Edition simple DVD
DVD 9- Zone 2- pal
- Durée : 80 mn
- Format image : 16/9
- Audio : Dolby Digital 5.1
- Langue : Japonais-Français- Italien
- Sous-titres : Français-Néerlandais- Italien - Anglais
- Editeur : Kaze
- Sortie : 22 février 2012
- Prix public conseillé : 19, 95 €


© 1991 TOKYO THEATERS CO., INC•KADOKAWA•SHOTEN PUBLISHING CO., LTD•MOVIC CO.,LTD•tv asahi•Aniplex Inc - Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
27 février 2012






JPEG - 28.1 ko



JPEG - 27.5 ko



JPEG - 31.9 ko



JPEG - 34.6 ko



JPEG - 32.4 ko



JPEG - 28.6 ko



JPEG - 27.4 ko



JPEG - 10.1 ko



JPEG - 10.8 ko



JPEG - 7.8 ko



WebAnalytics