Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Dieu était dans la Lune (Le)
Hervé Thiellement
Black Coat Press, Rivière Blanche, roman, science-fiction, 188 pages, décembre 2011, 17€

En panne d’astronef dans un coin perdu, Gont est recueilli par l’anibulle Labette. Les deux décident de s’associer. La première affaire que veut traiter Gont se passe mal et il ne doit son salut qu’à l’intervention de Lursu qui rejoint l’équipe.
De passage sur Himalaya 5, une colonie froide, humide et peu fréquentée, les deux compères ne peuvent résister aux charmes de Julie et Chang, une changeling. En plus de faire la cuisine, elles ont bien d’autres choses à offrir et les voilà quatre à voyager à l’abri de l’anibulle.
C’est ensemble que tout ce petit monde va assister à la destruction d’un vaisseau transluminique, juste après avoir embarqué son équipage à bord : le professeur Kronstadt et sa fille Irina.
D’où vient le rayon destructeur ? Et pourquoi a-t-il été utilisé ?



Pour les habitués de la Yozone, Hervé Thiellement n’est plus à présenter. Il a signé plus de deux cents chroniques, aussi bien en littérature qu’en section télévision.
Après les trois tomes du Monde de Fernando (« Les Souterriens », « Les Hybrides » et « Les Autres », en téléchargement gratuit sur le site de l’auteur), « Le Dieu était dans la Lune » est son quatrième roman.

Le lecteur suit deux trames en parallèle, la première s’intéressant à Gont, Labette et tous leurs amis et la seconde à une lune de boue intelligente et aux folies de grandeur.
Hervé Thiellement signe là un space op’ qui n’est pas sans rappeler la belle époque, celle des Edmond Hamilton, Jack Williamson, E.E. Doc Smith… où l’espace ressemblait à une mare aux canards et où les distances ne constituaient en aucun cas un frein aux déplacements.

Les anibulles sont justement capables de s’affranchir des contraintes liées à la vitesse de la lumière. Dans sa poche ventrale, Labette peut abriter un vaisseau et, grâce à cette coopération, transporter son équipage partout. De même, les Camégekkos, des sortes de lézards se portant à l’oreille, leur permettent de rendre n’importe quel langage compréhensible.
Deux artifices qui ouvrent toutes les portes à cette joyeuse bande de potes. En compagnie de Labette qui elle aussi va se dénicher un copain, Gont, Lursu, Julie… vont sillonner les galaxies et vivre de folles aventures.

Et lorsque cette association croise la route d’un grand méchant qui désire dominer la Création, ils vont tous montrer de quel bois ils se chauffent et aussi qu’ils ont du cœur.

En plus de nous présenter une histoire bien ficelée, « Le Dieu était dans la Lune » abrite de nombreux clins d’œil. Par exemple, les Anibulles font immanquablement penser aux AnimauxVilles de « Étoiles Mourantes », le roman primé de Jean-Claude Dunyach et Ayerdhal. L’ambiance rappelle aussi les trois romans de Red Deff (Roland C. Wagner) parus dans la collection Anticipation au Fleuve Noir. Des références pour le moins sympathiques.

« Le Dieu était dans la Lune » constitue un bon moyen de quitter notre sphère terrestre étriquée pour le vaste espace où le lecteur vivra des péripéties en rafale. En plus, c’est en belle compagnie, dans la bonne humeur et c’est pour faire le bien…
Alors si vous avez envie de passer un bon moment, de renouer avec le bon space-opera d’autrefois qui nous évitait bien des digressions scientifiques, « Le Dieu était dans la Lune » est pour vous.

Un pur divertissement des plus agréables et des plus recommandables.


Titre : Le Dieu était dans la Lune
Auteur : Hervé Thiellement
Couverture : Grillon
Éditeur : Black Coat Press
Collection : Rivière Blanche
Directeur de collection : Philippe Ward
Site Internet : Roman (site éditeur)
Pages : 188
Format (en cm) : 20,4 x 12,8
Dépôt légal : décembre 2011
ISBN : 978-1-61227-065-4
Prix : 17 €



Également sur la Yozone :
- la chronique du tome 1 du Monde de Fernando : « Les Souterriens »
- la chronique du tome 2 du Monde de Fernando : « Les Hybrides »
- un entretien avec Hervé Thiellement


François Schnebelen
9 février 2012


JPEG - 20.4 ko



WebAnalytics