YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire (Les)
Édition simple DVD Universal
Sortie France : 2 juillet 2005


Genre : Fantastique (Conte moderne pour enfants)
Durée : 1h43 approx

Film profondément original, inspiré par une série de romans pour enfants de qualité, « Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire » avait recueilli lors de sa sortie dans les salles obscures, les plus vifs encouragements de la rubrique Ciné de la Yozone (cf. critique Ciné).

La sortie de ce film en DVD a-t-elle fait évoluer notre opinion ? Que nenni ! Film doté d’un véritable climat, d’une belle ambiance, d’idées graphiques originales, d’un contexte fantastique sortant des sentiers habituellement battus par un sorcier anglais pur sucre, l’adaptation des trois premiers volumes des aventures écrites par Lemony Snicket reste un must.

Tout le monde, il est pas beau et pas gentil dans cet univers teinté d’un sadisme pas désagréable. Renouant avec la grande tradition des contes qui en disent beaucoup plus dans l’horreur qu’on ne voudrait le croire (révisez vos vieux cours de philo), « Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire » renouent avec le passé. Celui d’un Petit-Poucet où l’Ogre dévore ses femmes et ne les amènent pas au McDo boire un Coca, celui où les Princesses s’empoisonnent ou se trucident joyeusement au lieu d’acheter la dernière fringue à la mode vue à la TV dans une émission de caniveau. En plus, les trois gamins accrochent sacrément bien la pellicule et Jim Carrey (le Conte Olaf) y trouve un rôle à sa démesure.
Que du bonheur dans le malheur !

L’édition simple DVD (la double qui reprendra la présente édition plus un DVD de bonus arrive) propose un transfert très correct même si les visions de scènes nocturnes souffrent un peu en comparaison avec l’éclat d’une bonne salle de projecion au cinéma (faudra peut-être ajuster les contrastes à l’occasion). Coté son, c’est nickel (surtout la VO) et on en apprécie d’autant plus l’excellente bande originale (superbe musique). Le versant bonus est déjà bien fourni avec un remarquable montage sur les transformations de Jim Carey et son travail d’acteur improvisateur.

Pour petits et grands sans aucune restriction et avec nos encouragements !

Stéphane Pons

FICHE TECHNIQUE

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire
Critique Ciné Yozone du film
Production : Paramount Pictures & DreamWorks Entertainment
Distribution DVD : Universal Video
Références : EDV 764.
Site d’achat internet conseillé : Amazon (cf. lien colonne de gauche).
Presse : Universal (Paris)
Prix indicatifs : 19 € (25 € pour l’édition double)

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
DVD 1 Le Film
Simple face, double couche (7,25 Go), Pal, Zone 2.
Menu d’accueil : Anglais, Français, Arabe
Menu d’entrée en images animées tirées du générique de fin (superbe) et navigation via les items Le Film, Configuration, Bonus et Tristes Chapitres
Format image-Vidéo : 1.85:1 délivré en 16/9 compatible 4/3.
Format Son* : Anglais & Français en 5.1 Surround
Sous-titres* : Anglais pour sourds et malentendants, Français, Arabe et sans.
Chapitres : 16
Durée : 1h43 minutes approximativement
* Langues testées : Anglais et Français. Sous-titre testé : Français

BONUS
Tout commence mal : Trois parties
Créer un méchant acteur (12’47) : Making of sur la création des différents personnages créés pour et par Jim Carey (du maquillage à l’impro).
Rendre les enfants Baudelaire misérables (3’04) : interview du réalisateur sur le casting des enfants, les tests, la mise en place des personnages.
Olaf Interactif (9’15) : remarquable montage (division de l’écran en 4 parties) sur les 4 personnages interprétés par Jim Carey (possibilité de passer en direct d’un personnage à l’autre).
Commentaires audio alarmants :
Brad Silberling (réalisateur) : intéressant
Brad Silberling et Lemony Snicket : nettement plus intéressant.
*À noter que sur certains lecteurs DVD, ces options de commentaires ne fonctionnent pas via “Les Bonus” mais parfaitement via les options de “réglages langues” d’où elles sont également accessibles
Scènes orphelines :
Des inédits sombres : 11 scènes visibles une par une ou d’un seul coup.
Un odieux bêtisier : 4 scènes bêtisier (système de lecture comparable aux scènes coupées).

APRÉCIATION GLOBALE
Un excellent film, original et surprenant, en forme de premier opus dont on attend la suite avec impatience. Très belle édition DVD simple. Que ceux qui l’ont raté au ciné se rattrapent avec le DVD. On confirme, les petits et les grands risquent fort d’être hypnotisés. La bonne grosse production de l’année 2004 qui tient toutes ses promesses.


Stéphane Pons
30 juin 2005






JPEG - 30.8 ko



WebAnalytics