YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Karas, édition intégrale
Edition Blu Ray - Dybex
28 février 2011

Les cieux sont perturbés par un combat aérien. Mais ce ne sont pas des avions classiques qui s’affrontent, mais des armures prenant des formes multiples. Toutefois, la ville se rappellera de leur arrivée à terre et de la victoire du Karas...
Trois ans ont passé, le monde des démons qui flirte depuis tout temps avec celui des humains fait de plus en plus d’intrusions dans la ville, engendrant des meurtres classés comme inexpliqués. L’inspecteur Kure vient d’être muté dans une brigade bien particulière et mise au banc du commissariat, la brigade des démons. Personne ne veut croire son seul membre, Sagisaka, sur son utilité. Et pourtant, dès son arrivée, Kure doit faire face à un Kappa.



Depuis toujours, la cité est sous la protection d’un Karas. Mais il y a trois ans, le Karas Ekou fut lassé de voir les humains méprisés le monde des démons, n’y croyant plus. Devant leur arrogance, Ekou décida de leur donner une leçon et de détruire cette cité maudite. Toutefois, devant le risque qu’il engendre, la cité créa un nouveau Karas et sa partenaire, Yurine. Ce nouveau Karas, Otoha, se doit de stopper Ekou mais, même s’il fut un tueur sans le moindre sentiment, il ne peut admettre de voir mourir de pauvres démons, transformés en Mikura, des robots ravageant la terre ou devenant une machine infernale synonyme d’Armageddon.

JPEG - 17.9 ko

Il y a des noms qui font la renommée d’une série rien que par leur présence sur une affiche. C’est le cas de Keiichi Satō, chara design sur des OAV de « City Hunter » et surtout directeur de l’animation sur « Wolf’s Rain », et Shin Yoshida, scénariste sur « Zone of the Enders : 2167 Idolo » et évidemment la série « Yugi-Oh ».

Nous entrons donc dans un monde où les démons japonais, les « yokai », sont transformés en machines destructrices pour massacrer les humains. Face à eux se dresse le Karas (corbeau) pour les arrêter. Si, à première vue, le scénario parait basique, son déroulé le sera bien moins, passant par des phases de récit un peu obscures et qui demandent beaucoup d’attention de la part du spectateur. On en vient même à se demander, à certains moments, si « Karas » n’était pas, à l’origine, prévu en 12 épisodes tellement tout semble résumé. Ce sera peut-être le point faible de la série, pourtant d’excellente qualité, mais qui va se focaliser sur certains personnage comme les policiers et laisser de côté, un peu trop d’ailleurs, les yokais dont l’existence n’est que peu explicitée. Seul Nue aura le privilège d’être mis en avant, mais l’explication viendra vers la fin de la série.

Graphiquement, il faut avouer que « Karas » est époustouflant avec les personnages des Karas en 3D, dont le moindre détail des armures est visible grâce à la qualité du Blu Ray, parfaitement intégré à la 2D classique des décors et des personnages. Les combats sont très impressionnants et surtout très clairs. On peut regretter leur courte durée, mais c’est un problème récurrent à cette série. Tatsunoko Production a vraiment avec cette série une référence de première ordre. Mais même la 2D est de très bonne qualité, avec les effets de transparences pour les yokais parfaitement maîtrisés, donnant un nouveau plus à la série. Le monstre final tentaculaire est plus classique mais la scène de résurrection de Otoha vaut véritablement le détour.

« Karas » est une série superbe, certes un brin compliquée. On regrette toutefois que la capacité du Blu Ray soit si peu utilisée car ne contenant que les 6 épisodes sans le moindre bonus. Une faiblesse qui, espérons-le, ne se reproduira pas.


Karas, édition intégrale
- Réalisation : Keiichi Satō
- Scénario : Shin Yoshida et Masaya Honda
- Studio : Tatsunoko Production
- Compositeur : Yoshihiro Ike

Blu Ray
Épisodes 1 à 6
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0 et 5.1
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français - Néerlandais
- Éditeur : Dybex
- Sortie : 28 février 2011
- Prix public conseillé : 20€


© 2005/TATSUNOKO Pro/KARAS Committee ALL RIGHTS RESERVED
© Edition Dybex - Tous droits réservés


Frédéric Leray
2 octobre 2011






JPEG - 47.8 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 6.5 ko



JPEG - 8.2 ko



JPEG - 6 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 19.6 ko



JPEG - 10.3 ko



WebAnalytics