YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Priest
Edition Blu Ray - Sony Pictures Entertainment
12 septembre 2011

Il y a des films qui peuvent faire une belle carrière en vidéo plutôt qu’au cinéma, « Priest » est certainement un de ceux-la. Loin dêtre parfait, il réussit à tirer son épingle du jeu par de petites originalités bien senties et en prime un nouveau rôle de héros ténébreux pour Paul Bettany.



LE SUJET

Pendant des siècles, humains et vampires se livrèrent une guerre sans pitié. Puis l’Eglise créa une force armée capable de terrasser la menace vampire : les Prêtres. Dépassés par la puissance de ces humains hors du commun, les vampires furent parqués dans des réserves. Mais cette guerre avait fini par ravager la surface de la terre et le reste de l’humanité se mit à vivre dans des mégalopoles fermées du monde extérieur et sous la terreur de l’Eglise. Les Prêtres, devenus inutiles, furent renvoyés à des taches ingrates. Mais la menace vampire n’est pas éteinte et elle a pris pour cible celui qui mena l’armée des Prêtres.

JPEG - 22 ko

CE QUE L’ON EN PENSE

« Priest » est la libre adaptation du manhwa du coréen Hyung Min Woo. Nous nous retrouvons dans un univers mélangeant des mégalopoles à la Judge Dredd et des déserts de western. L’affiche du film reprise pour le Blu Ray ne présente que la cité où ne se déroule qu’une infime portion du film. La majorité se situe dans ce désert où étaient parqués les vampires. Mais nous sommes loin des idées classiques du vampire. Ceux-ci sont plus proches d’une bande d’aliens aveugles avec des crocs de vampires. D’ailleurs, ils vivent dans des ruches et sont gouvernés par une reine, forme de mélange entre un alien et une chauve-souris. Ce côté atypique a été largement utilisé pour la promotion du film et il faut avouer que cela sort de l’ordinaire.

Le monde de « Priest » est un classique du post apocalytique que les nippons, ici repris par un coréen, usent jusqu’à la corde. Les habitués de mangas comme « Vampire Hunter D » le connaissent parfaitement, avec ce côté far west très présent. On y voit aussi une image de l’Eglise très classique dans le manga, avec mise en avant l’Inquisition. Car au final, les Prêtres sont plus proches des bouchers de cette époque peu glorieuse de l’Eglise. Un monde dirigé par l’Eglise est aussi dictatorial, emprunt des jeux de pouvoir des cardinaux, ici les Monsignor. Cette vision a été reprise telle quelle dans une Amérique bouffée par les cultes mutiples et variés et une hypocrisie des prêcheurs. Un pari osé qui permet de donner un petit air sulfureux au film.

Avec un film d’action, on s’intéresse aussi aux scènes de combat et malheureusement, une exagération des sauts périlleux et des coups de trampoline décrédibilise le résultat, parfois un rien ridicule. Pourtant, pour une fois, le héros ne va pas réussir à surpasser le méchant, encore un plus scénaristique très intéressant. La fin du film semble d’ailleurs plus être une preuve qu’une suite restait possible en cas de succès de ce premier essai.

L’EDITION BLU RAY

L’édition Blu Ray est très dangereuse quand il s’agit de repérer les défauts d’un film et « Priest » étant très bien passé sous ce format, les points faibles du film n’en sont que plus parlants et ressortent encore plus à l’écran.

Heureusement, les bonus vont rattraper de belle manière le coup, avec en particulier le système « Balles et des crucifix » qui nous offre en cours de visionnage des commentaires variés, des images du tournage, et exploite ainsi l’énorme capacité de ce support qu’est le Blu Ray au maximum de ses performances. Plus classique, nous saurons aussi tout sur la conception de l’univers du film ainsi que celle des armes et véhicules futuristes qui s’y illustrent.

CONCLUSION

Sans être inoubliable, « Priest » reste un bon moment à passer avec cet acteur qui est maintenant catalogué comme le gentil ténébreux, pas très recommandable : Paul Bettany. On aime ou on n’aime pas, moi j’adore !

JPEG - 37.2 ko

PRIEST
EDITION BLU RAY

Titre original  : Priest
Film américain de Scott Charles Stewart (2011)
Avec Paul Bettany (Le prêtre), Karl Urban (Chapeau Noir), Cam Gigandet (Hicks), Maggie Q (La prêtresse), Lily Collins (Lucy), Brad Dourif (Le vendeur), Stephen Moyer (Aaron), Christopher Plummer (Monsignor Orelas), Alan Dale (Monsignor Chamberlain), Mädchen Amick (Shannon), …
Durée  : 1h27

Réalisation : Scott Charles Stewart
Scénario : Cory Goodman d’après l’oeuvre originale de Hyung Min Woo
Producteurs  : Mitchell Peck, Josh Donen, Michael De Luca
Producteur exécutifs : Josh Bratman, Glenn S. Gainor, Steve Galloway, Stuart J. Levy
Effets spéciaux : Cris Alex, Michael Copeland, Stephen Imhoff, Raymond C. King, Jesse Noel, Edward T. Reiff Jr., Michael A. Tice
Distribution des rôles : Rick Montgomery
Chef décorateur : Richard Bridgland Fitzgerald
Chef costumier : Ha Nguyen
Production  : Screen Gems Inc., Buckaroo Entertainment, Michael De Luca Productions, Stars Road Entertainment

Blu Ray, Pal, Zone 2, Couleur
Format audio : VOST et VF 5.1 Dolby Digital
Edition / Distribution : Sony Pictures Entertainment

BONUS
- Commentaire audio de Scott Stewart, Cory Goodman, Paul Bettany et Maggie Q (VOST)
- « Balles et des crucifix » : interviews et images du tournage (piste PiP) 7 scènes supplémentaires et étendues (12’31" - VOST)
- « La frontière sanglante » : la conception du monde de Priest (HD - 12’49" - VOST)
- « Instruments de travail » : les armes et les véhicules de Priest (HD - 11’25" - VOST)
- Fonction movieIQ Accès BD-Live


© Images : Sony Pictures - Tous droits réservés



Frédéric Leray
1er octobre 2011






JPEG - 22.9 ko



JPEG - 20.3 ko



JPEG - 6 ko



JPEG - 20.6 ko



JPEG - 16.8 ko



JPEG - 7.9 ko



JPEG - 9.6 ko



JPEG - 6 ko



JPEG - 10.4 ko



JPEG - 8.8 ko



JPEG - 7.5 ko



JPEG - 6.4 ko



JPEG - 12.4 ko



WebAnalytics