YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Aaltra
Édition simple OF2B, distribtution One Plus One Vidéo
10 juin 2005


Voici donc l’édition DVD de « Aaltra », un film de genre, pur et dur. Pas fantastique ni SF mais une comédie poétique (parfois surréaliste) filmée aussi bien en caméra visible que cachée.
Deux voisins, un agriculteur pas causant et un fan de motocross, se détestent cordialement et finissent par en venir aux mains... Hic de l’histoire, leur explication physique tourne mal et ils finissent paralysés à vie dans la même chambre d’hôpital... Quand ils en sortiront, leurs proches se seront faits la malle et il ne leur restera plus qu’à se lancer dans un étonnant voyage en chaise roulante qui leur fera traverser une bonne partie de l’Europe, direction la Finlande.

Bien loin de la provocation télévisuelle facile et régulière de la chaîne cryptée, Benoît Delépine et Gustave Kervern ont écrit, réalisé (et interprètent aussi) cet étonnant « Aaltra ». Un road-movie minimaliste, tourné en noir et blanc. Flirtant régulièrement entre l’humour caustique et un sens du nonsense (NDLR !) parfaitement maîtrisé. C’est drôle, souvent décapant et acide mais surtout très bien senti. En fait, on pense bien souvent au premier Jarmusch, à savoir « Stranger than Paradise ». Bien sûr, l’humour est ici plus franc et la volonté d’absurde clairement affichée mais la quête irréaliste -ce voyage initiatique qui n’amène finalement qu’à la découverte de l’amitié et de la fraternité humaine- est du même ordre. Les ambitions matérielles sont à mettre au rancart et seul l’immatériel est un objectif atteignable. C’est que Delépine et Kervern ont sans doute mûrement réfléchi à leur histoire et aux trajectoires de ces deux anti héros.

Peu de dialogues, des plans fixes et de longs silences qui m’ont souvent rappelé un ancestral proverbe arabe (« Si ton chant n’est plus beau que le silence, tais-toi ! »), « Aaltra » n’est pas un film facile. Il se mérite.

L’histoire de ces deux paralytiques, désossée du sentimentalisme inhérent au genre, allégée du pathos envahissant et facile que l’on retrouve dans des films abordant les mêmes thématiques, se veut réaliste et provocante, fidèle aux personnages principaux. Visent-ils à obtenir un inutile respect des autres du fait de leur handicap ? Non, point du tout ! Ils restent tels qu’ils étaient. Deux petits mecs qui auront besoin, tels des “Ulysse” de basse catégorie, de faire un beau voyage pour transfigurer leurs petits destins personnels.

Nous sommes ici, et évidemment, bien loin d’un cinéma formaté et programmé pour gagner (du public ? des sous ?) mais dans l’approche artistique respectable d’une œuvre véritable.
Les réalisateurs-scénaristes-acteurs avaient quelque chose à dire, ils l’ont fait. Et plutôt bien ! L’apparition du réalisateur Finlandais Aki Kaurismäki dans les dernières minutes du film n’est d’ailleurs pas un hasard. Clin d’œil artistique, cette dernière scène clôture parfaitement ce beau film.

L’édition DVD comporte de nombreux bonus dont trois courts qui attireront plus particulièrement l’attention de l’amateur de SF ou de Fantastique (« A l’Arraché », « Le Père Noël en Finlande » et « Don Quichotte de la Revolucion »), une version surréaliste du standard « Sunny » à ne pas rater également, etc.,
Le DVD conçu par le Studio Pic Pic André rend justice au film en offrant également un transfert d’excellente qualité, respectant le choix d’un N&B granuleux, parfois surexposé qui n’est pas sans rappeler ces photos du temps de l’argentique (une paye les jeunes, une paye !) dont on poussait les Asa et la sensibilité au développement afin d’obtenir quelques effets inédits en chambre noire.
Pack sympa, doc intérieure travaillée, on ne peut que saluer cette distribution One Plus One Vidéo ainsi que la production d’origine et l’édition DVD OF2B. Voilà visiblement des boîtes de passionnés qui ont décidé de respecter leurs clients. Restons attentifs !

Contenu et contenant de qualité, l’excellente surprise du mois.

Stéphane Pons

FICHE TECHNIQUE DVD
Aaltra
Prix de la Critique Internationale (Londres), Prix du Public Transylvanie (Roumanie), Double Prix d’Interprétation Masculine Puchon (Corée)
Film franco-belge de Benoït Delépine et Gustave Kerven (2004)
Édition simple DVD
Production : La Parti Production, Moviestream, OF2B productions (Film)
Édition DVD : OF2B production
Distribution DVD : One Plus One Vidéo
Presse : Absolument (Paris)
Site internet d’achat proposé : One Plus One http://www.oneplusone.fr/aaltra
Références : EDV 1751 - AALT50
Sites Internet : http://www.of2b.com (prod. Film et éditeur DVD) & http://www.aaltra-roadmovie.com (le film, attention coquille sur l’intituté du site dans la jaquette intérieure du DVD), http://www.oneplusone.fr (distribution DVD)
Mise en vente : 10 juin 2005.
Prix Indicatif : 19,90 €.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

DVD 1
DVD 9 (simple face, double couche, 6,92 Go), zone 2, Pal.
Menu d’accueil en Français (accès direct au Menu).
Menu principal simple, images fixes, accès aux différentes zones du DVD via les items « Le Film », « Chapitrage », « Bonus ».
Format image-video : format original transféré en 16/9 compatible 4/3
Format son : Français (avec quelques passages en VO-ST Français suivant les pays « visités » en Stéréo 2.0
Sous-titres : Français (sur quelques VO étrangères).
Durée Film : 1h33 minutes approximativement.
Chapitres : 10 (plus retours possible vers le Menu et les bonus)

BONUS
Bande Annonce : Bandes Annonces assez hilarantes de « Aaltra » (2mn approx).
Sunny : vidéo clip à ne pas mettre entre toutes les mains (- de 16 ans ?) de la chanson « Sunny » par l’artiste Bouli Lanners (2’44).
Don Quichotte de la Révolucion et le MacDo : court réjouissant ou Benoît Délépine interprète un révolutionnaire de pacotille, quelque part entre Lénine et Fidel Castro
Scènes Coupées : accès direct et continu aux scènes coupées (8’ approx). On regrette que la scène du Bar se soit retrouvée exclue de la version finale. Elle était totalement dans le ton du film...
Toc Toc Toc : Trois sketchs de Délépine et Kervern en forme de florilèges de leurs œuvres cryptées (Pialat, Bové et Joël Robert -motocross toujours- en guest stars immanquables).
Le Père Noël en Finlande : Excellent court, fantastique, humoristique et à ne pas manquer (4’41).
À l’Arraché : un autre court (8’44) d’inspiration fantastique-SF comme les réalisateurs français devraient en faire plus souvent...
Film Surpise : Plassmangel : un court (9’32) assez surréaliste que l’on peut presque regarder comme une parabole sur la situation du futur (actuel ?) système hospitalier hexagonal -quand il sera bien privatisé, en résumé.
Commentaire : vision du film avec les commentaires des réalisateurs. Où l’on comprendra que les agriculteurs de Picardie ne sont pas faciles, faciles... Instructif et intéressant.
« bonus caché » : ben si on vous dit, il n’est plus caché ! En même temps, visez une assiette et voyez un excellent message from Belgique sur les handicapés

APPRÉCIATION GLOBALE
« Aaltra » ou une vision poétique finalement assez surréaliste et humoristique du handicap en forme de road-movie étrange. Une belle édition DVD, complète, avec de nombreux bonus, pour un film atypique et frappant qui prend sa source du coté de Jarmusch et Wenders grandes époques. Excellente surprise.


Stéphane Pons
20 juin 2005






JPEG - 43.6 ko



JPEG - 47.9 ko



JPEG - 15.4 ko



JPEG - 28.6 ko



JPEG - 30.2 ko



WebAnalytics