YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Fate / Stay Night Unlimited Blade Works
Edition simple DVD ou Blue-Ray - Kaze
5 octobre 2011

Shirô Emiya, jeune lycéen comme les autres, se retrouve malgré lui embarqué dans une guerre pour la victoire du Graal, ultime relique magique promettant la réalisation de tous les vœux à son possesseur.
C’est par hasard, alors qu’il est attaqué par un lancier semblant sorti d’une autre époque, qu’il va invoquer son Servant dans la course au Graal : Saber.
C’est donc contre sa volonté, et en dépit de sa totale ignorance du monde des Magus, qu’il va devoir entrer en lice en tant que Master, afin de sauver sa vie et celle de ses proches.



Shirô, accompagné de Saber, se trouve rapidement des alliés en la belle Rin Tôsaka et son attrayant Servant, Archer.
Grâce à eux, il va pouvoir en apprendre plus sur cette bataille millénaire que se livrent quelques élus, soutenus dans leur combat par des esprits héroïques, incarnations de personnages légendaires, venus du passé comme du futur : les Servants.
Malheureusement, tous les Magus ne sont pas aussi sympathiques que Rin, et certains (même la plupart) n’hésitent pas à renforcer la puissance de leur Servant en les nourrissant d’une énergie disponible en abondance et à leur portée : les vies humaines.
Et les ennemis sont plus proches qu’on ne pourrait le croire : Shinji Matô, ami de longue date de Shirô, attaque ce dernier sans autre forme de procès quand il apprend son implication dans la guerre pour le Saint-Graal...
Mais tout ceci est-il vraiment arrivé par hasard ? N’y aurait-il pas de lien avec la mort étrange de Kiritsugu, le père adoptif de Shirô, décédé quelques années auparavant ?

JPEG - 79.3 ko

« Fate / Stay Night » est à la base un visual novel des studios Type-Moon.
« Mais qu’est-ce qu’un visual novel » ?, vous demandez-vous.
Pour ceux qui connaissent les « Livres dont vous êtes le héros », il s’agit un peu du même concept, la feuille de personnage en moins : un visual novel est un type de jeu, très populaire au Japon et quasi-inconnu ailleurs, où les actions possibles du joueur se limitent à faire des choix dans les dialogues des personnages, ou à décider du tournant de l’histoire en fonction des actes des protagonistes.
C’est donc une sorte de roman graphique à choix multiples.

L’histoire, ou plutôt les histoires, de « Fate / Stay Night » se déroulent dans le même univers que « Tsukihime », autre visual novel du même studio, ayant également ses adaptations en anime et manga sous le nom de « Shingetsutan Tsukihime ».

« Fate / Stay Night » présente, quant à lui, trois scénarios principaux, déblocables les uns à la suite des autres : il faut terminer le premier pour accéder au second, etc.
Le premier scénario, « FATE », est centré sur Shirô et son Servant, Saber. La série anime est basée sur cette histoire. Il présente une version des faits où le héros croit en ses idéaux de justice jusqu’au bout.
Le second scénario, « Unlimited Blade Works », se concentre lui d’avantage sur le trio Shirô - Rin - Archer. Le manga et le film sont des adaptations de ce scénario (d’où le nom du film « Fate / Stay Night Unlimited Blade Works »). Ici, le personnage principal, Shirô, est à mi-chemin entre l’enfant et l’adulte. C’est un compromis entre les deux autres variantes du jeu.
Le troisième scénario, « Heaven’s Feel », n’a, à ce jour, été adapté sous aucune forme. C’est de loin la version la plus sombre de l’histoire, mais également la plus adulte.

JPEG - 56.9 ko

Les trois scénarios présentent la particularité de commencer de la même manière.
C’est donc sur cet acquis que va débuter le film : tout le début de l’histoire est résumé en quelques scènes clefs de quelques secondes chacunes.
Il est donc indispensable de connaître soit le visual novel, soit l’anime, soit le manga avant de commencer à regarder le film.
N’espérez pas prendre le train en route, sous peine de passer 1h46 - générique compris - complètement dans les choux !

Pour pouvoir bien comprendre de quoi il retourne, et sans pour autant se spoiler toute l’histoire, je vous conseille donc soit de lire le premier tome du manga, soit de voir les deux premiers épisodes de l’anime afin d’en arriver au point du scénario où le film commence.
Vous aurez ainsi connaissance du contexte et du début de l’histoire, sur lequel le film fait complètement l’impasse, sans pour autant en savoir trop.
Un pré-requis important donc, même indispensable, sous peine de ne strictement rien comprendre à l’histoire et aux réponses apportées à l’anime, réponses qui représentent une majeure partie de l’intérêt du film.

Pour ceux qui auraient déjà vu la série dans son intégralité, la première demi-heure du long-métrage aura un étrange arrière-goût de déjà-vu. Rassurez-vous, l’histoire prend ensuite un tournant complètement différent, pour coller au scénario « Unlimited Blade Works » du jeu.
Les fans de Saber seront par contre un peu déçus : la belle blonde en armure a ici un rôle beaucoup moins prépondérant que dans l’anime. On en apprend par contre plus sur la relation qui lie Rin, Archer et Shirô.
De plus, certains personnages meurent plus tôt, ou plus tard, d’autres changent carrément de chara-design ou de caractère. Exemple flagrant : le personnage principal, Shirô, sert enfin à quelque chose ! Il est capable de combattre et n’est plus l’incarnation vivante du « Master-boulet ».

JPEG - 62.4 ko

En ce qui concerne la réalisation, elle a été confiée à l’équipe de l’anime, qui s’accomplit brillamment de la tâche, livrant un travail meilleur encore que sur la série.
Les décors sont superbes, le chara-design est semblable, en plus beau et l’animation est fluide.
Aucun temps mort n’est à déplorer, les scènes s’enchaînent très rapidement et les combats sont rythmés.

Malgré un premier tiers un peu « répétitif » pour ceux ayant déjà visionné l’intégralité de l’œuvre télévisée, on apprécie par la suite les réponses données aux questions posées dans la série.
Le film ne livre cependant pas toutes les réponses (relation Sakura/Rin, implication de Shinji dans la guerre du Graal...) : pour cela, il faudra s’attaquer au visual novel... Si vous parlez japonais seulement, le jeu n’ayant jamais quitté l’archipel nippon !

« Fate / Stay Night Unlimited Blade Works » est donc un très bon long-métrage et une belle adaptation du jeu éponyme, mais est à réserver à un public averti, ayant déjà connaissance de l’histoire, sous peine de passer complètement à côté de l’intérêt du film.


Fate / Stay Night Unlimited Blade Works
- Production : Studio DEEN
- Réalisateur  : Yuji Yamaguchi
- Scénario : Takuya Sato
- Chara designer : Megumi Ishihara
- Directeur de l’animation : Megumi Ishihara
- Directeur 3D : Inagaki Aki
- Compositeur : Kenji Kawai
- D’après l’œuvre de : Kinoko Nasu (Type-Moon)

Edition DVD Simple - Blue-Ray Simple
DVD 9 - Zone 2 - pal
- Durée : 106mn
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 5.1
- Langue : Japonais-Français
- Sous-titres : Français
- Editeur : Kaze
- Sortie : 5 octobre 2011
- Prix public conseillé : 24,95 €

Bonus :
- Trailer officiel
- 2 TV Spots


A lire sur la Yozone :
Fate Stay Night, box 1
Fate Stay Night, box 2
Fate Stay Night, box 3


© TYPEMOON / Fate-UBW Project - Kaze - Tous droits réservés


Charline Voinot
5 octobre 2011






JPEG - 50.1 ko



JPEG - 13.3 ko



JPEG - 14.6 ko



JPEG - 17 ko



JPEG - 14.1 ko



JPEG - 18.4 ko



JPEG - 18.8 ko



JPEG - 15.4 ko



JPEG - 17.6 ko



JPEG - 17.2 ko



JPEG - 19.5 ko



JPEG - 15.3 ko



WebAnalytics