YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Pandora Hearts, box 1
Coffret de 2 DVD – Kaze
6 juillet 2011

Oz Vessalius avait tout du fils de riche. Insouciant, un peu tyrannique avec Gilbert, son serviteur mais aussi meilleur ami, il doit toutefois préparer sa cérémonie de passage à l’age adulte. Avec un père toujours absent et peu aimant, c’est son oncle Oscar qui doit lui servir de guide. Mais la cérémonie va tourner au cauchemar. De mystérieux hommes encapuchonnés viennent l’accuser du pire des crimes : exister ! Son meilleur ami, possédé par un membre de ce groupe, le poignarde et Oz, en voulant se défaire de ses assaillants, blesse à son tour son ami. Et pour parfaire la scène, une jeune fille capable de prendre la forme d’un monstrueux lapin, B-Rabbit, vient ajouter son grain de sel. Dans ce chaos, Oz est condamné à l’exil dans un monde dont on ne revient pas : les Abysses !



Les Abysses

Le monde des Abysses, cet univers dont on menace les enfants pas sages. Voila où atterrit Oz, un pays des merveilles retravaillé par un esprit dément où tout est dangereux, même la moindre poupée. Toutefois, une créature va accepter de l’aider : Alice. Oz a déjà vu ce visage, avant même qu’elle n’intervienne durant la cérémonie en tant que B-Rabbit. Alice accepte de lui faire quitter les Abysses avec elle, mais il doit d’abord devenir son contractant. Et contre toute attente, l’habitante des Abysses, appelée communément un Chain, lui permet de retrouver le monde réel. Toutefois, le garçon ignore encore que ce monde n’est pas tout à fait celui qu’il a laissé derrière lui.

Pandora

Oz est recueilli par une connaissance : Sharon Rainsworth, issue d’une des nobles familles à l’instar des Vessalius. Mais elle n’est pas seule, elle est accompagnée de Raven, taciturne et ressemblant à un Gilbert adulte, et Break, antipathique personnage accompagné d’une poupée. Elle apprend à Oz que c’est grâce à l’organisation Pandora qu’ils ont réussi à le retrouver. Cette organisation lutte contre les Chains s’échappant des Abysses et prenant des contractants illégaux. Et le cas de B-Rabbit les intrigue car la Chain ne semble pas être ici pour tuer des humains. En fait, Alice a perdu ses souvenirs et souhaite bien les retrouver dans le monde réel. Break propose alors aux deux échappés d’aider Pandora dans sa lutte contre les Chains en échange d’informations sur les souvenirs d’Alice et sur ceux qui ont condamné Oz.

JPEG - 28.7 ko

Alice au pays des serial killers

« Pandora Hearts » est une série animée tirée du manga éponyme de Jun Mochizuki - que nous suivons sur la Yozone. Huit tomes ainsi qu’un guide sont parus en France, 14 au Japon et la série est en cours. Le réalisateur, Takao Kato, et les studios Xebec travaillent depuis longtemps ensemble, entre autres sur les séries « Sorcerer Hunters » et « Blue Seed Beyond ». En s’attaquant à l’adaptation de « Pandora Hearts », ils vont partir sur un axiome de base : une fidélité sans faille au manga.

Il n’y a réellement aucun écart, les planches papiers prenant vie sous la direction de Keito Watanabe. Nous retrouvons donc Oz, condamné pour avoir existé. Voila une sentence bien étrange dont l’origine est encore mystérieuse. L’histoire va puiser de nombreuses références dans l’oeuvre de Lewis Carroll, « Alice au pays des merveilles », mais attention, il ne s’agit aucunement d’une adaptation de cette oeuvre, contrairement par exemple à « Alice au Royaume de Coeur ». Les références au roman de Carroll sont plus des clins d’oeil qu’autre chose, même si le monde des Abysses pourrait ressembler au pays des merveilles revisité par Freddy Krueger.

Avec un scénario déjà analysé dans les chroniques des mangas, il restait donc à juger de l’animation. Et dès les premières images, nous sommes rassurés sur l’adaptation, avec une scène d’ouverture ressemblant beaucoup à la destruction de Tokyo dans « Akira ». Les personnages, mises en images par Chizuru Kobayashi et Shinichi Yamaoka sont très fidèles au design original mais se transcendent par le mouvement, avec par exemple un B-Rabbit réellement impressionnant. On peut relever qu’Oz parait moins perturbé mentallement dans l’animé que dans le manga, gardant un visage innocent à tout moment. En résumé, l’animation 2D est parfaitement maîtrisée, offrant un rendu sans vraiment de tache.

« Pandora Hearts » est une bonne surprise, adaptation fidèle du manga, permettant d’achever de belle façon notre immersion dans le monde troublé d’Oz.


Pandora Hearts, box 1
- Studio : Xebec
- Réalisateur  : Takao Kato
- D’après l’oeuvre de : Jun Mochizuki
- Chara designer : Chizuru Kobayashi, Shinichi Yamaoka
- Compositeur : Yuki Kajiura
- Production : Pandora Hearts Project, TBS
- Directeur de l’animation  : Keito Watanabe

Coffrets 3 DVD
Épisodes 1 à 9+ 3 Bonus
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Editeur : Kaze
- Sortie : 6 juillet 2011
- Prix public conseillé : 34,95 €


A lire sur la Yozone :
- Pandora Hearts, la bande annonce
- Pandora Hearts (T1 et 2)
- Pandora Hearts (T3)
- Pandora Hearts (T4 et 5)


© Jun Mochisuki/SQUARE ENIX, Pandora Project, © 2009 Jun Mochizuki/SQUARE ENIX - Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
11 juillet 2011






JPEG - 26.2 ko



JPEG - 5.6 ko



JPEG - 5.9 ko



JPEG - 6.1 ko



JPEG - 9.7 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 4.1 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 7.6 ko



JPEG - 5.5 ko



JPEG - 10.9 ko



JPEG - 5.1 ko



WebAnalytics