YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Pirates des Caraïbes : la malédiction du Black Pearl
Edition 3 DVD : Buena Vista Home Entertainment
11 mai 2005 (Belgique) et 10 décembre 2004 (France)


Genre : aventure fantastique (pirates et fantômes)
Durée : 2h20

HISTOIRE ET COMMENTAIRES

(Voir le détail sur Pirates des Caraïbes)
Il s’agit d’une approche classique du concept des pirates : les bons, propres sur eux et sérieux et les méchants, sales et dépravés. La facture est classique et efficace, sans bouleverser les stéréotypes du genre. C’est typiquement le produit « enfants admis », saupoudré d’humour un peu décalé et qui plaira aux adultes.

Côté interprétation, il faut remarquer les audaces de Johnny Depp, dans son look rasta et sa démarche d’ivrogne tendance vieux loup de mer inadapté au plancher des vaches. Aucune faute de goût et même de bonnes surprises avec des acteurs venus du théâtre comme Geoffrey Rush et des jeunes premiers en plein devenir omme (Orlando Bloom et Keira Knightley). Même sans être fan du Sieur Depp, il faut bien reconnaître qu’à lui seul, grâce à son travail sur l’apparence et le caractère du personnage, il tient le film à bout de bras et assure le spectacle sans faille -où l’art de abotiner utilement et intelligement.

Les aspects techniques sont époustouflants avec ces pirates-squelettes, ces scènes de tempêtes et ces combats à l’épée. Les effets spéciaux sont si exceptionnels que parfois, l’image semble être sortie d’un cauchemar.

LES DVD ET LES BONUS

Franchement, vous rapellez-vous comme nous nous contentions d’une image de qualité médiocre avant l’arrivée du DVD ? Et bien, dans les films comme celui-ci, avec des effets spéciaux aussi soignés, une image qui joue sur les ambiances jours/nuits, comment ne pas apprécier la différence et la qualité de l’ouvrage fini et contemporain !

Techniquement, rien à dire : c’est parfait. Son et image. Même les voix françaises sont très soignées et apportent leur part de « bonus » à l’œuvre. Si vous en doutez, il suffira de visionner sur le « disque perdu » les versions Thaï, Allemande ou Espagnole pour vous réfugier dans les bras musicaux de la VO ou de la VF.

Les bonus du premier disque sont parfois un peu longuets, notamment les « scènes supprimées » et surtout l’interactivité n’est pas aussi poussée que ce que l’on pouvait espérer. En effet, à la fin d’un bonus, le curseur de sélection ne se déplace pas d’office sur le sujet suivant.

Sans être essentiels, les bonus du « disque perdu » sont certes moins complets mais dans un esprit « bon enfant » et même pleins d’humour et d’émotion : Jack, le macaque, est craquant à souhait et le reportage sur l’explosion du bateau laisse bien comprendre combien ses créateurs ont été partagés entre leur devoir et leur envie de protéger leur « bébé ».

Paradoxalement, alors que certains reprochent aux bonus des DVD de démythifier le rêve, je leur trouve, en général, l’avantage de nous faire comprendre la somme de travail, d’effort et d’ingéniosité développés pour obtenir ce qui nous semble être un résultat « évident ». Même les bêtisiers, pour aussi comiques qu’ils puissent être, nous rapprochent des comédiens maladroits et rendent une part d’humanité à l’histoire en 2D qui défile sur notre écran.

FICHE TECHNIQUE

DVD 1
Choix de langues : Digital 5.1 Anglais / Français. DTS 5.1 Français
Sous-titres : Néerlandais / Anglais / Anglais pour Malentendants / Français
Caractéristiques techniques : le 2.35:1 d’origine restitue un 16/9 compatible 4/3
Genre : aventure fantastique
Durée : 137 minutes (sans les bonus)
Menus interactifs & Chapitrage

DVD 2 & 3
Choix de langues : Anglais en Dolby Surround 2.0
Sous-titres : Néerlandais & Français
Caractéristiques techniques : 1.33:1 qui restitue un 16/9 compatible 4x3
Durée : 130 + 73 minutes
Menus interactifs & Chapitrage

CONTENU

DVD 1
- le film
- les commentaires audio sur le film
- bonus DVD-rom

DVD 2
- Une épopée en mer
- Sous le pont
- Sérénade au clair de la lune - étape par étape
- Bonus DVD-rom
- Survol du plateau
- Bêtisier
- Galeries d’images
- Journaux de bord
- Scènes supprimées
- Les pirates dans les parcs d’attraction

DVD 3 : le disque perdu
- Capitaine Jack, une métamorphose
- Barbossa, une métamorphose
- Destiné à la destruction
- Survol du plateau
- Le nom du singe est Jack
- L’attaque - animation
- Pirates du bout du monde
- Les morts ne racontent pas d’histoires

APPRECIATION GLOBALE
Divertissant, le film est fort bien servi par le numérique. Au vu de la différence minime de prix, ne vous gênez pas et optez pour cette version 3 DVD ! Le « Disque Perdu » apporte une touche d’humour dans ce monde de brutes... Bonne affaire en perspective.


Véronique
20 mai 2005






JPEG - 12.9 ko



JPEG - 4.5 ko



JPEG - 5.7 ko



JPEG - 5.3 ko



JPEG - 5 ko



WebAnalytics