YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Signature
3 mai 2011
L’intégrale de la mini-série de France 2 en coffret double DVD

A peine diffusée sur France 2 que la mini-série événement « Signature » débarque en coffret double DVD chez France Télévisions Distribution. L’occasion pour ceux qui auraient raté son passage à la télévision de constater les immenses progrès de nos compatriotes sur le registre de la fiction télévisée.



LE SUJET

Traumatisé par le meurtre de ses parents alors qu’il était enfant, et marqué par ses premières années solitaires dans les montagnes de l’ïle de la Réunion, Toman l’analphabète est à son tour devenu un assassin. Il tue les ceux qui font mal aux enfants et cache leur cadavre dans une grotte transformée en sanctuaire. Mais un beau jour Daphné (Sandrine Bonnaire), un journaliste de la métropole, débarque sur l’île et se pointe sur le port où il travaille comme pêcheur. Toman connait très bien la région, en particulier celle du « haut », et la jeune femme est venue lui demander son aide : retrouver un homme disparu il y a un plus de 3 mois. Cet homme, Toman le connait bien. Il l’a tué quelques jours plus tôt.

CE QUE L’ON EN A PENSE

C’est vrai qu’à force d’annonce, on attendait plutôt Canal+ et ses « créations originales » sur le registre de la série française. Mauvaise pioche. C’est finalement France 2 qui décoche la série française la plus intéressante et la plus aboutie du moment.
Bon, c’est vrai, ce n’est pas à proprement parler une série (les français ne savent pas encore faire de série), mais une mini-série composée de 6 téléfilms d’environ 90 minutes.
Un programme original qualifié un peu trop vite par les observateurs de Dexter à la française. Je dis un peu trop vite, car d’une Dexter n’a rien inventer (les justiciers, même violents, sont légions au cinéma et à la télévision depuis des années. Demandez à Charles Bronson ce qu’il en pense) et si effectivement Toman a eu une enfance difficile et tue, depuis, les pervers et tortionnaires d’enfants, à contrario du personnage de Dexter, il n’a pas de vision de son père, de code de conduite et de toute façon n’intellectualise jamais ses actes. C’est un enfant sauvage qui, devenu adulte, cherche tant bien que mal à maîtriser sa part animale. Celle qui lui permet de traquer à l’odeur ses victimes et de les torturer et de les tuer sans état d’âme. Et le moins que l’on puisse ajouter c’est que Sami Bouajila incarne cette bête humaine à merveille, parfois à la limite du grotesque, mais sans jamais sombré dans le cliché (si commun aux séries françaises) ou le ridicule.
L’autre atout de ce programme, outre quelques second rôles bien sentis (la voisine, sa fille et surtout le voisin flic), est incontestablement la beauté de ses décors naturels. Certes, la profusion de végétation doit être, quand on est sur place, un peu oppressante mais délivre de majestueux tableaux sur le petit écran. Mais il est indéniable que cet exotisme renforce l’impact du programme. Déjà, en nous montrant des lieux et en nous parlant de choses que nous ne connaissons pas forcément (ça change de Pigalle, ou des cités dortoires de banlieue parisienne). Le script joue d’ailleurs assez bien de ces éléments, on lui injectant un parfum de fantastique, via par exemple une émission de radio débattant sur la sauvagerie primale de la Réunion (Thomas en serait-il l’incarnation, en osmose avec la nature des lieux).

JPEG - 40.1 ko

En revanche, on est beaucoup moins par convaincu par la prestation de Sandrine Bonnaire. Son personnage de journaliste coincée de la métropole a du mal à trouver sa place. Elle accumule bourdes et mauvais choix, ne fait guère preuve de discernement (ce qui est un peu gênant pour une prétendue journaliste) et du coup, son interprète s’enlise dans une sorte de sur-jeu qui détonne avec le reste.

Mais ne boudons pour autant notre plaisir. Déjà parce que les choses s’arrangent un peu passé le 3e épisode et surtout parce qu’en dépit de cela, « Signature » est une jolie réussite. Ce que l’on a vu de mieux, en terme de série française, depuis bien longtemps.

JPEG - 34.3 ko

L’EDITION DVD

Cette édition double DVD est composée des 6 épisodes de la série, autrement dit 6 téléfilms d’environ 1h30, dans une très bonne définition. La présentation est plutôt agréable, avec sa petite musique (le thème de la série) qui évoque certaines œuvres animées japonaises. On regrettera, comme souvent avec France Télévisions Distribution, le côté light des bonus. Pas de making of, interviews ou documentaires. Les suppléments se limitent en effet aux commentaire d’Hervé Hadmar (scénariste et réalisateur), Marc Hernoux (Co-scénariste), Eric Demarsan compositeur) et Sami Douajila (l’acteur principal) sur le premier épisode.

CONCLUSION

« Signature » est une bonne série à suspens française à voir. Surtout si par mégarde vous raté son passage en avril dernier sur l’antenne de France 2. Et comme le prix de cette intégrale double DVD est à l’image de ses bonus, c’est-à-dire light, 19,99 €, on vous conseille l’investissement.

JPEG - 46.7 ko

SIGNATURE
L’INTEGRALE DOUBLE DVD

Titre original : signature
Genre  : Thriller
Origine  : mini-série française
Création  : Hervé Hadmar, Marc Herpoux
Production  : Jean-Pierre Fayer et Fabienne Servan-Schreiber pour France 2
Diffusion TV : France 2 (avril 2011)
Durée moyenne : 55 minutes

Nombre de disques  : 2
Nombre d’épisodes : 6

DVD 1
- épisode 1
- épisode 2
- épisode 3

DVD 2
- épisode 4
- épisode 5
- épisode 6

SUPPLEMENTS
Commentaire audio sur l’épisode 1 d’Hervé Hadmar (scénariste et réalisateur), Marc Hernoux (Co-scénariste), Eric Demarsan compositeur) et Sami Douajila (l’acteur principal)

Parution (France) : 4 mai 2011
Édition /distribution  : France Télévisions Distribution

Prix conseillé : 19,99€



Bruno Paul
24 mai 2011






JPEG - 23.9 ko



JPEG - 6.1 ko



JPEG - 17.2 ko



JPEG - 10.8 ko



JPEG - 8.5 ko



JPEG - 5.1 ko



WebAnalytics