YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Kill Me Please
Edition simple DVD - Le Pacte - France Télévisions Distribution
18 mai 2011

Grand Prix du dernier Festival du Film de Rome, la comédie macabre d’Olias Barco déboule ce jour en édition simple DVD (Le Pacte - France Télévisions Distribution) avec en bonus une interview made-in-yozone.



LE SUJET

Pionnier du suicide médicalement assisté, le Dr Kruger a ouvert une petite clinique à l’écart du monde dans les montagnes suisses. Il y reçoit chaque jour de nouveaux patients et examine avec eux les motifs qui justifient leur suicide à venir. Et si leur dossier est accepté, le jour du grand départ, ils ont, en prime, le droit d’exercer un dernier souhait : repas spécial, call girl ou autre lubie personnelle.
Une activité florissante au grand dam des habitants du village voisin qui voient chaque jour d’un plus mauvais œil arriver les candidats au suicide et repartir les cercueils de ceux qui les ont précédés.

CE QUE L’ON EN A PENSE

Expatrié culturel en Belgique depuis le four de « Snowboarder », un premier long métrage de commande à gros budget, Olias Barco s‘est requinqué auprès de Vincent Tavier, Stéphane Malandrin et Virgile Bramly, et reviens, comme au premier jour (ceux de « Toilettes », par exemple, un court-métrage inclus sur la galette), avec une comédie noire (très noire), mais au format long.

Un film punk (le titre renvoi d’ailleurs à l’ouvrage « Please Kill Me : L’histoire non censurée du punk racontée par ses acteurs » de Legs McNeil, Gillian McCain et Héloïse Esquié), sur le suicide assisté médicalement, tourné avec des potes (ceux de La Parti) en noir et blanc (pour cacher la misère) avec les moyens du bord (exception faite de l‘hôtel loué par cher pendant quelques jours pendant sa période de fermeture). Et forcément avec les personnalités ralliées à La Parti, « Kill Me Please » enchaine avec délectation les numéros d’acteurs et redonne ses lettres de noblesse à l’expression souvent galvaudée de film chorale.

Il faut dire qu’avec un casting international réunissant, entre autres, Benoit Poelvoorde, Aurélien Recoing, Saul Rubinek, Virgile Bramly, Bouli Lanners, Zazie de Paris, Virginie Efira, Clara Claymans … et Vincent Tavier, impossible de faire dans la demi-mesure. Olias Barco, Virgile Bramly (également acteur au cas où vous ne suivriez pas) et Stéphane Malandrin leur ont donc taillé des personnages à leur mesure. Surtout que dans leur situation, les dernières heures avant de se donner la mort, les protagonistes se laissent un peu aller aux épanchements, bilans et autres confessions. Ils n’ont plus grand-chose à perdre, sinon leur verre d’eau empoisonnée pour franchir les rives du Styx. Enfin, c’est du moins ce qu’ils croyaient, avant que les villageois révoltés entament un blocus, puis un siège de l’établissement et que tout dérape….

L’EDITION DVD

Chose peu commune chez France Télévisions Distribution, cette édition simple DVD regorge de bonus. Il est vrai que le DVD est coédité par Le Pacte (déjà distributeur du film en France). Ceci expliquant peut être cela.
On y retrouve, en plus du film chapitré en version originale (autrement dit française), la bande annonce du film, les scènes coupées (et pas 3 séquences à deux balles, mais un peu plus de 20 minutes à voir après le film car certaines scènes contiennent de petits spoilers), le court métrage « Toilettes » (tout à fait dans l’esprit de « Kill Me Please » avec Aurélien Recoing et Jean-Claude Dreyfus) ainsi qu’une interview made-in-yozone d’Olias Barco réalisé par votre serviteur à l’occasion de la sortie du film en salle.

CONCLUSION

Si vous avez vu « Snowboarder », oubliez tout ce que vous pensez savoir sur Olias Barco. « Kill me Please » est un véritable retour aux sources. Un film punk qui a raflé le Grand Prix au dernier Festival du Film de Rome et démontre que l’on a pas forcément besoin de millions d’euros pour faire un bon film.
Bien évidement, et cela en dépit de notre interview qui complète le film, nous n’avons absolument rien à gagner en vous conseillant l’achat de ce DVD. Je n’ai même pas reçu un exemplaire commerciale de cette édition, simplement un DVD test sous pochette souple plastique accompagnée de son dossier de presse polycopié, c’est tout dire. En revanche, si vous aimez les comédies noires à la « C’est arrivé près de chez vous », n’hésitez pas une seconde. Et pour reprendre une citation de Brazil (que j’attribue peut être à tort à Christophe Lemaire), « Kill Me Please, il serait suicidaire de s’en priver ».

KILL ME PLEASE
EDITION SIMPLE DVD

Titre original : Kill Me Please
Comédie noire franco-belge (2010)
Durée  : 1h32
Sortie en salle : 3 novembre 2010
Production  : Les Armateurs, OXB Productions, La Parti Production

DVD9, Pal, Zone 2, Cinémascope, Couleur
Menu d’accueil en français
Image  : 1.85:1
Chapitres  : 12 sur 2 pages de menu dédié avec une image fixe pour chaque chapitre

BONUS
- Interview d’Olias Barco (19’42, VF) : le réalisateur y parle de son parcours, de la genèse du film, de son exil à Bruxelles et de sa collaboration avec La Parti. Après difficile de vous dire si cette une bonne interview, Olias, en tout cas, la voulait pour son DVD. C’est plutôt bon signe.
- Scènes coupées (20’06) : on y découvre de nouveaux numéros d’acteurs assez savoureux mais évincés du montage final pour rendre le film plus efficace. A voir après le film car certaines séquences contiennent des spoilers.
- Toilettes (4’14) : un court métrage d’Olias Barco avec Aurélien Recoing et Jean-Claude Dreyfus
- La bande annonce

Edition  : Le Pacte - France Télévisions Distribution
Distribution  : France Télévisions Distribution
Parution  : 18 mai 2011
Prix conseillé : 19,99 €


LIEN(S) YOZONE

=> Le film annonce
=> La critique du film
=> L’interview exclusive d’Olias Barco



Bruno Paul
18 mai 2011






JPEG - 25.8 ko



JPEG - 8.6 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 6.8 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 11.6 ko



JPEG - 9.2 ko



JPEG - 11.6 ko



JPEG - 13.3 ko



WebAnalytics