YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




The Garden of Sinners, Spirale Contradictoire
Coffret 2 DVD - Kaze
6 avril 2011

Qui est donc ce jeune garçon roux qui fuyait devant une bande de loubards ? Sans l’intervention de Shiki, il y serait certainement passé. Il se nomme en fait Tomoe et il est convaincu d’avoir tué son père et sa mère. Seulement, il n’y a pas trace de cadavres. Le garçon serait-il fou ? Les images qui le hantent viendraient-elles de son imagination ? Pour en savoir plus, Shiki l’accompagne chez lui, dans une immense tour hyper moderne et pourtant à l’aura surnaturelle. Et très vite, Shiki va s’apercevoir que les locataires de la tour vivent éternellement leur mort.



Mais où a bien pu disparaître Shiki ? Kokuto finit par s’inquieter de son absence, surtout que sa porte, qui était depuis toujours ouverte au quatre vents, est soudain munie d’un verrou. Y aurait-il un lien avec sa dernière enquête, celle encore une fois que lui a confiée Aozaki ? Cette mystérieuse tour Ogawa ? Un petit tour sur les lieux va confirmer les mauvaises impressions de Toko. Elle va y retrouver une vieille connaissance, un magicien qui, fut un temps, ne la laissait pas indifférente : Alba. Mais elle sait que le retour de ce dandy peu orthodoxe signifie aussi le retour d’Araya Soren, un collecteur des derniers instants de vies de défunts...

JPEG - 33.1 ko

« The Garden of Sinners » aime passer d’un extrême à l’autre. Après l’épisode très succinct de « L’Abime du Temple » (30mn), c’est un vrai film que nous offre l’équipe d’Ufotable (110 mn). Un film loin d’être évident.

Car cette fois, l’histoire est loin d’être totalement linéaire. Et surtout, il va falloir bien suivre ce qui est le réel et ce qui est l’imaginaire. Les Type-Moon prennent un malin plaisir à nous désorienter, entre les différentes versions de la mort des parents de Tomoe, les flash-back de Kokuto sur les discussions avec Shiki, mais avec une vue à la première personne de la demoiselle. Les choix de montage de l’anime sont assez déroutants et, au-delà du classique sanguinolent de la série, le déroulé de l’histoire risque de perdre un public trop jeune.

Et pourtant, c’est certainement un des plus intéressants opus de la série « The Garden of Sinners ». Après une première partie dédiée au duo Shiki-Tomoe, nous allons passer beaucoup de temps en compagnie de Aozaki. Après sa première apparition avec « L’Abime du Temple », cette fois, c’est un peu du passé de la magicienne que nous découvrons, mais surtout elle va enfin passer à l’action... Avec un résultat plutôt stupéfiant. On peut ici accuser les Type-Moon d’avoir bricolé un retournement de situation un peu tiré par les cheveux, mais le suspense n’aura jamais été aussi fort que dans ce film.

« Spirale Contradictoire » est certainement l’un des meilleurs films de « The Garden of Sinners », qui redresse la barre avec le très moyen précédent.


The Garden of Sinners, Spirale Contradictoire
- Studio : ufotable
- Réalisateur : Shinichi Takiguchi
- Chara designer : Takashi Takeuchi
- Compositeur  : Yuki Kajiura, Yuriko Kaida (Vocals)
- D’après l’oeuvre de : Kinoko Nasu (Type-Moon)
- Directeur Artistique : Nobutaka Ike
- Production : Aniplex, Kodansha, Notes, ufotable
- Scénario : Masaki Hiramatsu

Coffrets 2 DVD
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 5.1 et 2.0
- Langue : Japonais – Français - Allemand
- Sous-titres : Français – Néerlandais – Allemand - Polonais
- Editeur : Kaze
- Sortie : 6 avril 2011
- Prix public conseillé : 29,95 €


A lire sur la Yozone :
The Garden of Sinners, Thanatos
The Garden of Sinners, Enquête Criminelle 1.0
The Garden of Sinners, Persistante Douleur
The Garden of Sinners, L’Abime du Temple


© Kinoko Nasu/KODANSHA, Aniplex, Notes, ufotable. - Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
14 mai 2011






JPEG - 24.4 ko



JPEG - 19.7 ko



JPEG - 18.7 ko



JPEG - 26.8 ko



JPEG - 24.3 ko



JPEG - 22.7 ko



JPEG - 22.9 ko



JPEG - 23.4 ko



WebAnalytics