YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Walking Dead (T13) Point de non-retour
Robert Kirkman et Charlie Adlard
Delcourt

Washington n’était pas la dernière cité humaine, Eugène leur avait menti sur tout. Mais le havre de paix que leur proposait Aaron était bien réel. Un lotissement entouré d’un mur assez haut pour éviter l’intrusion de zombies. Et Douglas, le politicien qui dirige la communauté, pense avoir trouvé le travail correspondant à chacun d’eux. Evidemment, Rick est nommé shérif et ses idées pour améliorer la protection des maisons semblent bien plaire. Mais Rick a traversé trop d’épreuves pour être confiant si facilement, et Carl ne s’intègre pas vraiment aux autres enfants...



La population du lotissement ne faisant que croître, la communauté doit agrandir le mur pour inclure de nouvelles maisons dans son périmètre. Mais dans cette zone ouverte aux zombies, Abraham découvre que la fraternité n’est pas vraiment de mise. De quoi énerver le militaire. De son côté, Glenn a repris son ancien boulot de ravitailleur en zone zombie. Il doit accompagner Heath afin de trouver des médicaments pour son ami Scott. Et les rues de Washington sont loin d’être désertes. Mais les deux garçons vont vite comprendre la cause de cette agitation : une bande d’humains bien vivants. Et en parlant d’agitation, Rick ne va pas pouvoir s’empêcher de rendre justice. Il faut dire qu’il accepte mal de voir une femme et un enfant battus.

JPEG - 31.9 ko

La communauté de Washington a fait la même erreur que les survivants d’Atlanta avec la prison : trop sûre de sa tranquillité. Décidément, les personnes changent mais pas les comportements. Robert Kirkman va nous décrire une mini société noyautée par les mêmes problèmes de corruption et de passe-droit que celle ayant disparu. Mais surtout, ayant une ignorance totale du danger extérieur. Et dans ce monde qui se voudrait aseptisé du mal, Rick va encore arriver avec ses gros sabots et sa justice d’un autre temps. Et encore une fois, il va passer pour le méchant.

Nos amis zombies vont encore jouer les figurants de seconde zone. Car les vrais monstres seront encore une fois à visage humain. Du mari battant son fils, au prêtre prêt à toutes les trahisons, sans compter le lâche abandonnant les siens aux zombies, voila donc la belle brochette de membres de cette si belle communauté. Décidément, pour Kirkman, la paix ne peut exister dans son univers en proie au chaos total et son cliffhanger ne présage une nouvelle fois rien de bon.

Encore une fois, Charlie Adlard doit beaucoup travailler les visages et les expressions. Il y aura toujours une bonne dose d’action et d’héroisme, parfois bien inconscient. Mais les émotions seront fortes pour tous nos survivants d’Atlanta, qui ont bien du mal à s’intégrer à la communauté.

Nos héros ne semblent pas avoir trouvé ce havre de paix tant recherché et les dernières pages nous donnent des indications très claires sur le danger qui va déferler sur la communauté. Mais ça, ce sera pour le tome 14.


(T13) Point de non-retour
- Série : Walking Dead
- Scénario  : Robert Kirkman
- Dessin : Charlie Adlard
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Contrebande
- Dépôt légal : 16 mars 2011
- Format : 173x264 mm
- Pagination : 144 pages
- Prix public : 13,50 €
- Numéro ISBN : 978-2-7560-2505-6


A lire sur la Yozone :
Walking Dead (T1)
Walking Dead (T2)
Walking Dead (T3)
Walking Dead (T4)
Walking Dead (T5)
Walking Dead (T6)
Walking Dead (T7)
Walking Dead (T8)
Walking Dead (T9)
Walking Dead (T10)
Walking Dead (T11)
Walking Dead (T12)


© Editions Delcourt - Tous droits réservés



Frédéric Leray
15 mars 2011






JPEG - 26.3 ko



JPEG - 35 ko



JPEG - 32.4 ko



JPEG - 30.8 ko



WebAnalytics