YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




The Garden of Sinners, Persistante Douleur
Coffret 2 DVD - Kaze
17 novembre 2010

Violée lors d’une tournante, Fujino ne semble pourtant ne rien éprouver alors qu’elle subit les assauts de ses tortionnaires.
Quelques temps plus tard, ses violeurs sont retrouvés les uns après les autres, démembrés. Ce n’est certainement pas une frêle jeune fille comme Fujino qui a pu tuer de ses mains des voyous comme ceux dont on a retrouvé le cadavre.
Kokuto a de sérieux problèmes d’argent et comme il refuse de se tourner vers ses parents, il doit s’adresser à ses amis. En échange, son créancier lui demande de retrouver un de leurs amis qui a disparu récemment. En fait, ce garçon est un des violeurs de Fujino et il craint pour sa vie depuis que ses acolytes meurent les uns après les autres.



Contrairement à ce qu’on pouvait penser, ce troisième film n’est pas une suite direct de « Enquete Criminelle 1.0 », mais un épisode intermédiaire entre le premier film (le plus récent dans la chronologie) et le deuxième (le plus ancien). Cette fois, Shiki va être confrontée à une jeune femme aux pouvoirs similaires aux siens. Surtout, elle possède comme elle une soif du sang et chacun de ses meurtres attise cette soif. Mais contrairement à Shiki, Fujino ne parvient pas à se contrôler car en fait, cette force est née d’un accident. Cette jeune fille qui ne ressentait pas la douleur depuis sa plus tendre enfance va découvrir celle-ci ou ce qu’elle croit être la douleur. L’affrontement entre les deux jeunes femmes sera titanesque et le final apportera une réponse à une question que nous nous posions depuis le premier film.

JPEG - 29.5 ko

Moins glauque que le deuxième film, le contexte n’en est pas moins extrêmement dur, avec comme scène d’ouverture le viol de Fujino. Encore une fois, le comportement de Kokuto est très ambigu, entre éternel sauveur des âmes perdues et proctecteur irrationnel des pires criminels. Son attachement à Shiki avait au moins eu une fin positive, la jeune femme devant maintenant combattre les esprits malfaisants avec ses pouvoirs. Pour son camarade violeur, sa position est bien plus difficile à comprendre, accentuant la complexité de ce personnage.

La qualité des graphismes est toujours époustouflante. La beauté des scènes de pluie en est un exemple très simple. Les massacres des violeurs sont bien sanguinolents, même si après le deuxième film, ils paraissent bien moins gore. On apprécie toujours l’esthétisme que le studio Ufotable donne à ses créations. Que ce soit par le graphisme des personnages et l’époustouflante qualité des décors, « The Garden of Sinners » reste un véritable plaisir pour les yeux, avec un scénario apportant toujours un élément de réponse sur le passé des personnages principaux.

Trois films et incontestablement trois grandes réussites dans l’animation. « The Garden of Sinners » est une valeur sure de la japanim.


The Garden of Sinners, Persistante Douleur
- Studio : ufotable
- Réalisateur : Mitsuru Obunai
- Chara designer : Mitsuru Obunai, Tomonori Sudou
- Compositeur  : Yuki Kajiura, Yuriko Kaida (Vocals)
- D’après l’oeuvre de : Kinoko Nasu (Type-Moon)
- Directeur Artistique : Kazuo Ogura
- Production : Aniplex, Kodansha, Notes, ufotable
- Scénario : Masaki Hiramatsu

Coffrets 2 DVD
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 5.1 et 2.0
- Langue : Japonais – Français - Allemand
- Sous-titres : Français – Néerlandais – Allemand - Polonais
- Editeur : Kaze
- Sortie : 17 novembre 2010
- Prix public conseillé : 29,95 €


A lire sur la Yozone :
The Garden of Sinners, Thanatos
The Garden of Sinners, Enquête Criminelle 1.0


© Kinoko Nasu/KODANSHA, Aniplex, Notes, ufotable. - Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
28 décembre 2010






JPEG - 23.9 ko



JPEG - 5.6 ko



JPEG - 5.4 ko



JPEG - 6.5 ko



JPEG - 5.7 ko



JPEG - 6.6 ko



JPEG - 3.6 ko



JPEG - 6.3 ko



JPEG - 5.5 ko



JPEG - 6.3 ko



JPEG - 6.5 ko



JPEG - 6.3 ko



WebAnalytics