YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Black Butler, édition standard vol.1
Coffret 2 DVD - Kana vidéo
3 novembre 2010

Ciel Phantomhive n’est pas seulement l’héritier de la noble famille Phantomhive et le propriétaire d’une fabrique de jouets renommée. Il est aussi le maître d’un diable de majordome. Mais passer un pacte avec un démon n’est jamais gratuit, si Sebastian accepte d’être aux ordres de Ciel, l’âme du garçon lui appartiendra au terme du contrat. Entre temps, eh bien, il faut tenir la demeure des Phantomhive et lui redonner sa prestance passée. Bon, ce n’est pas gagné avec la bande de bras cassés qui sont sensés le seconder. Entre un jardinier assez fort pour déraciné un arbre mais ne se contrôlant pas, un cuisinier confondant fourneau et chalumeau et une femme de chambre cassant tout ce qui passe à sa portée, il faut un esprit diablement affûté pour rattraper leurs bêtises.



Ciel Phantonhive n’a pas seulement hérité du titre de son père, mais aussi de son rang parmi les chiens de garde de la reine, une société secrète au service de sa majesté, employant des méthodes pas toujours légales pour résoudre certaines affaires. Mais cela peut aussi provoquer la colère de certaines personnes, comme ce mafieux qui pensait pouvoir faire plier Ciel en menacant son personnel... Menacer Sebastian ? Quelle ironie, un simple mortel lui faire peur !
Mais quand la reine confie à Ciel de résoudre l’affaire du tueur en série surnommé Jack l’éventreur, cela devient une tout autre affaire, car ce que va révéler l’enquète ne sera pas du tout du gout du jeune homme. Et surtout, Sebastian devra faire face à un adversaire de poids, un vrai dieu de la mort.

JPEG - 29.9 ko

Le manga « Black Butler » nous avait véritablement séduit par son humour très “british” entre guillements, mais surtout par un scénario audacieux, avec comme héros un démon. Le passage au dessin animé était inévitable pour cette série à succès. Mais encore fallait-il transformer de belle façon ce passage.

Tout d’abord, les amateurs du manga ne seront pas dépaysés, les 6 premiers épisodes seront d’une grande fidélité aux premiers tomes. Que ce soit l’épisode de l’enlèvement de Ciel ou l’affaire de Jack l’éventreur, pas de surprises sur le contenu mais une très bonne surprise dans la préservation de cette atmopshère un peu déjantée, tout en nous offrant diverses recettes de gâteau pour l’heure du thé. On notera, toutefois, une place plus importante donnée à Grell, le majordome de madame Red, qui se révèlera être un shinigami fou.

Le véritable changement commencera avec les deux derniers épisodes qui vont introduire un personnage inédit dans les premiers tomes du manga : Pluton le chien de l’enfer. Un personnage qui annonce encore bien de l’embarras pour Sebastian qui ne supporte pas les chiens.

Graphiquement, là aussi, le résultat est à la hauteur des attentes. Les explosions de folie de Yana Toboso sont parfaitement reprises par les studios A-1 Picture qui leur offrent un décor de qualité et un respect sans faille du gaphisme des personnages. Que du bonheur !

Vraiment, la série « Black Butler » fait un parcours sans faute aussi bien dans sa version papier que dans son animé.

Les box de « Black Butler » existent en version standard et en version collector, comportant un livret collector et trois illustrations.


Black Butler, édition standard vol.1
- Studio : A-1 Pictures
- Réalisateur : Shinohara Toshiya
- Adaptation du manga de : Yana Toboso
- Chara designer : Minako Shiba
- Musique : Yuki Kajiura

Coffret 2 DVD
Épisodes 1 à 8 - pal
- Format image : 16/9 compatible tous écrans
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais – Français
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kana Home Vidéo
- Sortie : 3 novembre 2010
- Prix public conseillé : 29,99 €


A lire sur la Yozone :
Black Butler (T1 et 2)
Black Butler (T3 et 4)
Black Butler (T5)


© Yana Toboso/SQUARE ENIX,Kuroshitsuji Project,MBS
© Edition Kana Home Video - Tous droits réservés


Frédéric Leray
17 décembre 2010






JPEG - 23.4 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 7 ko



JPEG - 7.2 ko



JPEG - 8.3 ko



JPEG - 6.1 ko



JPEG - 8.1 ko



JPEG - 8.9 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 7.3 ko



WebAnalytics