YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Kurenai, l’intégrale
Coffret de 3 DVD – Kaze
7 juillet 2010

En kidnappant la jeune Murasaki Kuhoin, Benika Juzawa s’est laissée pour une fois diriger par ses sentiments et non son boulot. Elle a accepté d’exaucer le voeu de celle qui fut sa patronne mais aussi son amie, Soju Kuhoin. Benika dirige une équipe de médiateurs, des experts en arts martiaux dont le rôle est de régler des affaires, par la force s’il le faut. Elle va confier la petite Murasaki à un jeune médiateur, Shinkuro Kurenai. Elle veut que la fillette découvre la vraie vie, elle qui est restée enfermée depuis sa naissance, sans le droit de sortir du domaine familial. Car les Kuhoin cachent un secret qui a provoqué la mort de la mère de Murasaki. Benika confie donc la garde de la jeune fille à Shinkuro qui va devoir jongler entre ses études, la protection de Murasaki et les missions que continue à lui confier Benika



Shinkuro a lui aussi un passé dont il ne parle pas beaucoup. Ses parents sont morts dans un attentat et il a été fait prisonnier par les terroristes avec la jeune Ginko. Il échappera à la mort grâce à l’intervention de Benika et décidera de devenir lui aussi un médiateur. Il va suivre un entrainement bien particulier et accepter de modifier son corps... Mais voila un secret qu’il souhaite garder même s’il sent qu’il a de plus en plus de mal à contenir cette chose en lui. Toutefois, il va avoir assez de problèmes avec cette petite fille de riche qui découvre le minuscule appartement de Shinkuro et surtout ses deux voisines bien délurées qui vont offrir une éducation accélérée à Murasaki.

JPEG - 22.1 ko

Les éditions Kaze ont choisi de sortir en même temps l’intégrale de l’anime « Kurenai » et le premier tome du manga. L’animé raconte en fait la rencontre entre Murasaki et Shinkuro, qui sont de vieilles connaissances au début du manga. Peu de différences entre les deux formats hormis sur le passé de Shinkuro qui est plus dur dans le manga. Le scénario de l’anime donne une drôle d’impression, difficile à décrire. J’ai eu pendant l’intégralité des 12 épisodes comme la sensation qu’il manquait tout le temps quelque chose pour le rendre réellement intéressant et le fait qu’il y ait eu 4 scénaristes pour seulement 12 épisodes n’aide pas. Pourtant, il y avait tous les éléments pour faire une bonne série, avec le petit plus de l’arme en Shinkuro. Mais malheureusement, la sauce ne prend pas et à de trop nombreux moments, l’intérêt tombe radicalement, avec un dosage plutôt raté entre les scènes où Murasaki découvre la vraie vie et les missions de Shinkuro, imprimant un faux rythme destabilisant.

Le final n’en devient que plus compliqué car s’intégrant lui aussi assez mal dans le schéma d’ensemble. Le spectateur se demande même si les premiers et les derniers épisodes n’étaient pas suffisants et que la dilution pour obtenir un nombre classique de ceux-ci n’a pas joué contre l’homogénéité et la fluidité de l’ensemble. Certes, il y aura un public pour la rééducation de Murasaki mais ce ne sera pas le même que celui appréciant le côté violent du médiateur.

Graphiquement, là aussi les épisodes sont très hétérogènes avec du vraiment bon et du niveau “petite série télé”. Autant le domaine où est enfermé Murasaki est superbe, autant certaines scènes de mission de Shinkuro sont vraiment très légères graphiquement, mais là aussi 10 personnes chargées de l’animation, ça n’aide pas.

Peut-être ai-je fait l’erreur de lire le manga avant de regarder la série et par conséquent, j’ai été un peu déçu par le résultat, mais il y a tout de même trop de petites imperfections pour que « Kurenai » soit la digne adaptation du manga. Une série sympathique, mais sans plus.


Kurenai, l’intégrale
- Studio : Brains Base
- Réalisateur : Kou Matsuo
- Scénario : Kou Matsuo (6 episodes eps 1-3, 6, 11-12 ) Osamu Morikawa (eps 7, 10) Soutarou Hayashi (eps 5, 9) Sumino Kawashima (eps 4, 8)
- Adaptation du manga de : Kentarō Katayama
- Chara designer : Kumi Ishii (Animé) , Yamato Yamamoto (Orginal)
-  Musique : Ken Muramatsu
- Directeur artistique : Kazuhiro Arai
- Animation : Akihito Dobashi (ep 4) Akiyoshi Munezaki (ep 10) Hisao Muramatsu (ep 9) Kanae Komatsu (ep 8) Keiji Gotoh (ep 7) Koji Haneda (ep 5) Kumi Ishii (eps 1, 12) Miyuki Nakamura (eps 6, 11) Naoto Nakamura (ep 10) Noriyuki Fukuda (eps 5, 8, 11) Ryousuke Tanigawa
- Production : Pony Canyon, Shueisha, Yomiko Advertising, Inc.

Coffrets de 3 DVD
Episodes 1 à 12
DVD 9- Zone 2- pal
-  Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais – Français
- Sous-titres : Français
- Navigation : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Editeur : Kaze
- Sortie : 7 juillet 2010
- Prix public conseillé : 59,95 €


A lire sur la Yozone : Kure-nai (T1)


©Kentaro Katayama, Yamato Yamamoto/SHUEISHA, KURENAI Project - Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
9 novembre 2010






JPEG - 35.8 ko



JPEG - 6.8 ko



JPEG - 5.1 ko



JPEG - 8 ko



JPEG - 6.8 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 5.7 ko



JPEG - 4.3 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 9.5 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 6.2 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 5 ko



WebAnalytics