Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Prométhée (T3) Exogénèse
Christophe Bec et Alessandro Bocci
Soleil

La préhistoire, dans la vallée de Toba, les hommes de croc-magnons s’apprêtent à faire face à un évènement d’importance, une irruption volcanique.
1573, des conquistadors fuient une mystérieuse cité de métal, tous ne reviennent pas indemnes de cette traumatisante expérience, mais le destin va s’acharner sur eux.
1976, la face cachée de la lune, une expédition américano-soviétique découvre l’épave d’un vaisseau spatial extra-terrestre. La prudence aurait voulu que l’équipage de cosmonautes soit resté prudent et n’ait pas pénétré dans les ruines métalliques car dans l’espace, personne ne vous entendra crier. Et ce que contient le vaisseau est loin d’être mort... contrairement aux astronautes dont un seul pourra sauver sa peau.



Le monde se remet difficilement des catastrophes ayant eu lieu ces derniers jours à l’heure fatidique : 13h13. Le retour de la navette spatiale, avec un seul survivant, ou la résurrection du Titanic étaient un peu folklorique, mais la chute de tous les avions n’a plus fait rire personne. Surtout que les conséquences sont catastrophiques. Les places boursières se sont effondrées, l’économie mondiale est en loque et les Etats-Unis sont montrés du doigt comme étant les investigateurs de ce cauchemar. En mettant sur la place publique le contenu du projet Blue Beam, l’image des USA est bien mal en point et pourtant, la menace extra-terrestre est loin d’être une utopie. Mais si ces êtres étaient, en fait, les véritables maîtres de la planète depuis le début des temps ?

JPEG - 42.8 ko

Que “Prométhée” a pu devenir à la fois compliqué et flou ! Compliqué par le zapping incessant entre les époques et les 5 continents, sans parler de l’espace. Le scénario de Christophe Bec nous entraîne sur tous les sites qui auraient, mythe ou réalité, été le théatre d’une rencontre du 3e type. Mais Bec n’en a pas fini avec les théories du complot, il va nous déterrer celle du panspermie, cette hypothèse où la race humaine serait issue de l’espace. Que cherche en fait à démontrer Bec ? Toutes ces catastrophes annonceraient-elles le retour des papas E.T.?

Le scénario est aussi plutôt flou, flou justement parce que le lecteur a du mal à suivre la démonstration et le développement de Bec. J’ai d’ailleurs du relire ce 3e tome pour bien tout comprendre. Car en plus de nous embrouiller l’esprit avec une multitude d’histoires connexes, “Christophe Bec” est extrêmement bavard. Certes, le petit résumé des épisodes précédents en début de tome est des plus utiles, mais long à lire, et sa démonstration de l’existence d’un lien entre les extra-terrestres et l’évolution de l’humanité risque de barber les jeunes lecteurs. Ce changement de mode scénaristique va en surprendre plus d’un.

Côté dessin, si la colorisation s’est bien améliorée, elle continue pourtant à dévorer les crayonnés, lissant malheureusement les traits des personnages ainsi que leurs expressions qui deviennent bien réduites.

Ce troisième tome de “Prométhée” laisse bien perplexe. Si on apprécie le talent de Bec à nous confectionner des scénarii bien tortueux, cette fois, il est difficile à adhérer au récit et malheureusement, les dessins n’aident pas.


(T3) Exogénèse
- Série : Prométhée
- Scénario : Christophe Bec
- Dessin : Alessandro Bocci
- Couleurs : Sébastien Gérard
- Éditeur : Soleil
- Dépôt légal : 23 juin 2010
- Format : 234 x 323 mm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Numéro ISBN : 2-30201-106-9
- Prix public : 12,90 €


A lire sur la Yozone :
Prométhée (T1) : Atlantis
Prométhée (T2) Blue Beam Project


© Editions Soleil - Tous droits réservés




Frédéric Leray
11 octobre 2010




JPEG - 35.1 ko



JPEG - 21.8 ko



JPEG - 24.2 ko



JPEG - 25.3 ko



Chargement...
WebAnalytics