YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Starship Troopers
Film américain de Paul Verhoeven (1997)
21 janvier 1998

****



Genre : space-opéra guerrier
Durée : 2h15

Avec Casper Van Dien (Johnny Rico), Michael Ironside (Jean Rasczak), Dina Meyer (Dizzy Flores), Denise Richards (Carmen Ibanez), Jake Busey (Ace Levy), Neil Patrick Harris (Carl Jenkins), Clancy Brown (Sergeant Zim), Seth Gilliam (Sugar Watkins), Patrick Muldoon (Zander Barcalow)

XXIVème siècle, la Terre, devenue une puissance spatiale, est régie par un pouvoir totalitaire et conquérant.
Au cours de leur période de colonisation extraplanétaire, les humains sont entrés en contact avec une autre forme de vie, les Arachnides (de monstrueuses araignées géantes vivant à l’autre bout de la galaxie) et maintenant c’est la guerre.
Ne possédant ni vaisseaux spatiaux, ni technologies, les créatures insectoïdes harcèlent les positions terriennes par un bombardement de météorites propulsées depuis l’espace profond.
Sur Terre, propagande et recrutement sont de rigueur.
La Fédération Terrestre envisage de mettre un terme à cette insupportable situation et prépare activement une offensive décisive capable de mettre un terme à ce conflit. L’objectif : Klendathu, la planète Mère des Arachnides.
C’est sous la forme d’un reportage de propagande que Paul Verhoeven articule cette adaptation du roman « Etoiles garde à vous » de Robert Heinlein.
Tel un « Full metal jacket » du futur, on suit le parcours d’un groupe de jeunes recrues, depuis leur incorporation dans l’armée jusqu’à leurs premières armes au feu.
Parodie militaire, Verhoeven fustige, par cette éventuelle vision du futur, l’Amérique militaire d’aujourd’hui en une sorte d’extrapolation militaro-anticipatoire du corps des marines, les Starship Troopers.
Suite au conditionnement du pouvoir totalitaire en place, ces jeunes gens ne désirent que devenir des citoyens (oui, car sans participer au service militaire actif un individu ne peut accéder à ce statut) même si pour ce faire le sacrifice d’un membre, ou deux, est nécessaire.

Opéra spatial militaire, Starship Troopers ne sombre aucunement dans des dilemmes métaphysiques, là n’est point le sujet. Non, ici, le point de vue est irrémédiablement guerrier. On assiste aux massacres des premiers contingents d’infanterie envoyés en surface. Toujours aussi lamentable, la bureaucratie militaire les envoie au sol armés de simples mitraillettes, là où des bombardements intensifs et napalmés auraient été plus de circonstances.
Film, avant tout, spectacle, Starship Troopers se revendique comme un film pamphlétaire, à ne prendre qu’au second degré. Bon, admettons.
Personnellement, après l’avoir visionné dans sa version française, j’avais quelques réticences vis-à-vis de ce film : sujet facile, ébauche d’effets spéciaux, millions de dollars en veux-tu en voilà et surtout massacres forcés aux raisons incertaines.
Après l’avoir finalement vu en version originale, mon opinion s’est nettement adoucie. En effet, l’humour, les interactions entre les personnages sont devenues nettement plus palpables et le spectacle en gagne en intensité.

Cela n’empêche pas Starship Troopers de rester un space-opera irrémédiablement guerrier. A voir au second degré, donc, si on a ni la phobie des araignées et aucun problème à découvrir sang, chairs et viscères éparpillées sur les champs de batailles cosmiques, ainsi que son écran de télévision.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : Starship Troopers

Réalisateur : Paul Verhoeven
Scénario : Edward Neumeier d’après « Etoiles garde à vous » de Robert A. Heinlein
Producteurs : Jon Davison & Alan Marshall
Coproducteurs : Frances Doel, Stacy Lumbrezer, Alan Marshall, Edward Neumeier & Phil Tippett
Photographie : Jost Vacano
Décors : Allan Cameron
Musique : Basil Poledouris
Montage : Mark Goldblatt, Caroline Ross
Costumes : Ellen Mirojnick
Direction artistique : Bruce Robert Hill, Carol Lavoie, Steven Wolff
Effets spéciaux : Gregg Goldstone, Kenneth J. Silverstein, Sony Imageworks, Industrial Light and Magic, Tippett Studio, Mass. Illusions, Boss Film Studios, Thunderstone
Effets spéciaux des créatures : Phil Tippett
Effets spéciaux ILM : Scott Squires
Effets spéciaux Boss Films : Jim Rygiel

Distribution : GBVI

INTERNET

http://www.starshiptroopers.com/


Bruno Paul
10 avril 2003






JPEG - 14.7 ko



JPEG - 6.3 ko



JPEG - 6.3 ko



JPEG - 5.3 ko



JPEG - 7.8 ko



WebAnalytics