YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Fate Stay Night, box 1
Coffret 2 DVD - Kaze
9 juin 2010

Il y a dix ans, Emiya Shiro fut le seul survivant de l’incendie qui ravagea la ville. Il fut recueilli par un étrange personnage, à l’incroyable fortune et qui se disait magicien. Aujourd’hui, le jeune Shiro est de nouveau orphelin depuis la mort de ce père adoptif. Il s’est découvert des petits pouvoirs magiques, celui d’analyser et renforcer les objets. Et il utilise ce don pour venir en aide à tous ses camarades, car Shiro a un idéal, devenir un véritable héros. Mais une nuit, il va être le témoin d’un combat entre deux guerriers hors du temps : Archer et Lancer. Malheureusement, le lancier le repère et le poursuit... pour le tuer ! Il va pourtant être sauvé par Tosaka Rin, une camarade de classe réputée pour sa condescendance envers les autres. Mais ce sauvetage in-extrémiste n’est que partie remise, car le lancier n’en a pas fini avec lui....



La guerre du Graal

En cherchant à se protéger du lancier, Emiya va invoquer sans le savoir son servant, la belle Saber. Mais il ne connait pas les règles de ces combats et ne peut empêcher Saber d’être gravement blessée. Encore une fois, ce sera Rin qui lui sauvera la mise et va se sentir obligée de lui révéler la cause de ces duels. Contre son gré, Shiro vient d’entrer dans la guerre du Graal, un tournoi entre 7 magiciens dont le prix est tout simplement le mythique Graal. Chaque magicien utilise un servant pour se battre, la réincarnation d’un héros légendaire. Mais n’étant pas capable d’invoquer des sorts basiques, Saber n’a pas réussi à matérialiser son arme et préfère ne pas révéler son identité car celle-ci permet de connaitre les points faibles de son adversaire. Rin est secondée par Archer, qui semble avoir oublié sa véritable personnalité à cause d’une mauvaise invocation. Maintenant, ils sont devenus les proies des autres magiciens dont le maître de Lancer et surtout la jeune Ilya, maîtresse du Berserker, réincarnation d’Héraclès.

Les alliances se créent

Rin est déchirée par son obligation d’affronter Emiya et sont désir d’aider le jeune garçon à découvrir ses pouvoirs. Et alors qu’elle se trouve forcée de l’affronter, l’apparition d’une zone de magie au lycée inquiète les deux magiciens car un des moyens pour un maître d’accroitre la puissance de son servant et de lui faire absorber des âmes humaines. Il existe donc un magicien maléfique qui tue sans scrupule des innocents et serait-ce le maître de cette énigmatique Rider ? Mais Shiro découvre qu’il s’agit en fait de son ami d’enfance Shinji. Aurait-il mal tourné ? Et cette sorcière qui s’est installée dans le temple Ryudoji, quel role vient-elle prendre ?

JPEG - 36.5 ko

Une excellent adaptation

Le manga « Fate Stay Night » s’était révélé une très bonne surprise. Cette adaptation en animé réussit à non seulement être très fidèle mais aussi à donner une touche très intéressante à l’atmosphère globale. Tout d’abord, Yuji Yamagachi a pris le parti de nous en apprendre beaucoup sur les personnages principaux avant de passer aux combats à proprement parlé. Choix scénaristique impossible dans un manga de baston qui se doit d’attirer immédiatement son lecteur, mais qui s’avère bien placé dans une série animée.

Nous suivons avec le même plaisir le jeune Shiro, bien dépassé par la miriade de femmes qui va l’entourer : Sakura, la jeune soeur de Shinji amoureuse de lui, Mlle Fujimura qui joue le role d’une seconde mère, Rin qui est attirée par Shiro bien malgré elle et la belle Saber. Comme dans le manga, la série prend le temps de bien développer le caractère de chacune et la relation naissante avec Emiya. Ce petit plus qui permet à « Fate Stay Night » de sortir de l’histoire de baston classique.

Le rendu visuel est excellent, les graphismes très fidèles au trait des Type-Moon possède une véritable force supplémentaire, grâce à un excellent jeu de couleurs et une parfaite utilisation des techniques 2D. Quasiment aucune 3D ou image de synthèse ce qui est assez rare dans les animés actuels. Voir les héros légendaires prendre véritablement formes est très intéressant mais pour le moment, les combats ne sont pas très impressionnants, peut-être le seul petit bémol. Mais ce ne sont que des mises en bouche avant les véritables combats.

« Fate Stay Night » était très attendu et la série répond à toutes les attentes. A découvrir impérativement.


Fate Stay Night, box 1
- Studio : Studio DEEN
- Réalisateur : Yuji Yamaguchi
- Chara designer : Megumi Ishihara
- Compositeur  : Kenji Kawai
- D’après l’oeuvre de : Kinoko Nasu (Type-Moon)
- Directeur Artistique : Toshihisa Koyama
- Production : CREi (Fate Project), Fate Project,Frontier Works (Fate Project,) Geneon Entertainment, Inc. (Fate Project), Notes (Fate Project), Studio DEEN TBS (Fate Project)

Coffrets 2 DVD
Épisodes 1 à 8
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 5.1 et 2.0
- Langue : Japonais – Français
- Sous-titres : Français
- Editeur : Kaze
- Sortie : 9 juin 2010
- Prix public conseillé : 49,95 €


© TYPEMOON/ Fate project - Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
14 août 2010






JPEG - 27.7 ko



JPEG - 22 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 6.3 ko



JPEG - 7 ko



JPEG - 5 ko



JPEG - 24.9 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 8.5 ko



JPEG - 6.6 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 4.5 ko



WebAnalytics