YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Last Day (The)
Edition simple DVD et Blu-Ray chez Wild Side Vidéo
7 juillet 2010

Film catastrophe coréen événement, « The Last Day » n’a malheureusement pas eu les honneurs d’une sortie en salle (et pourtant il la méritait, mais les voies de la distribution sont souvent impénétrables). Pas de cinéma, donc, mais une sortie de luxe en édition simple DVD, simple Blu-Ray et coffret double DVD et Blu-Ray avec « Le jour d’après » de Roland Emmerich.



LE SUJET

Malgré les recommandations du professeur Hwi, un brillant sismologue dont les projections annoncent un fort risque de tsunami à venir, les autorités sud-coréennes refusent de placer la ville balnéaire de Haeundae sous état d’alerte. Les plages sont bondées et il est hors de question de les faire évacuer sur les simples spéculations d’un scientifique alarmiste. Surtout que l’exposition culturelle annuelle doit ouvrir ses portes incessamment sous peu….

CE QUE L’ON EN A PENSE

JK Youn, auteur et réalisateur du film, était à Haeundae (titre original du film) lors du tsunami dévastateur de 2004. C’est ainsi qu’il a eu l’idée de « The Last Day ». Son objectif, réaliser un grand film catastrophe, digne des classiques du genre made-in-hollywood mais qui conserverait les spécificités comico-burlesque du cinéma sud-coréen.
En 2006, Bong Joon-ho s’était tenté au film de monstres avec « The Host », mais j’avoue que je n’avais pas été complètement convaincu par son cocktail, son burlesque pataud désamorçant régulièrement la montée de l’effroi, en trainant chez une partie de l’audience (dont moi) un sentiment de frustration certain.

En revanche, avec « The Last Day », JK Youn dose subtilement ses effets et la progression de son récit. Un récit choral qui débute comme une chronique locale à forte connotations burlesques, et c’est justement ce ton décalé, allié à une galerie de personnages très haute en couleurs, qui font l’originalité et la force de son métrage. Car si le genre catastrophe repose essentiellement sur ses effets spéciaux et l’empathie du spectateur pour les protagonistes à l’écran, JK Youn va s’ingénier, une heure dix durant, à tisser un lien de sympathie entre le public et les personnages de son film avant de finalement mettre en branle l’armada pyrotechnique et infographique de la fameuse catastrophe.

« The Last Day », qui avait déjà migré de la comédie loufoque à la chronique sociale, change soudainement de rythme et bascule dans le chaos. Un chaos savamment orchestré par un Youn décidément inspiré qui enchaine tableaux de destructions massives, séquences émotions, mélodrame et gag salvateur (la chute des containers sur le pont est aussi spectaculaire que désopilante).
En ce qui concerne les effets spéciaux, la production coréenne a confié toute la parte aquatique à Polygon Entertainement, la société américaine qui a œuvré sur « Le jour d’après » et « En pleine tempête » et qui a donc travaillé parallèlement, mais en étroite collaboration, avec l’équipe coréenne de MoFac Studio, en charge du reste des développements.

Au final, un film catastrophe au ton original, pour ne pas dire atypique, drôle, spectaculaire, rythmé et bourré de charme.

L’EDITION SIMPLE DVD & BLU-RAY

Comme je le disais en préambule, c’est une édition assez luxueuse, tant sur le pressage qu’en terme de bonus dont Wild Side Vidéo nous gratifie avec « The Last Day ». En particulier sur le Blu-Ray qui propose 1h49 de compléments. On ne saurait d’ailleurs trop vous conseiller cette édition tant son making of, et quelques reportages qui l’accompagnent s’avèrent sympathiques. On est loin des commentaires calibrés habituels de ce genre d’exercice. Certes, il y a de l’autocongratulation. Mais le challenge de ce film n’était pas gagné d’avance (JK Youn n’avait jamais bossé sur un film a effets spéciaux comme celui-ci), et sa réussite n’en est que plus remarquable. Et puis acteurs, techniciens, producteurs, et réalisateur ont pris du plaisir dans cette aventure et cela se voit.
Sur la version DVD, la moisson est plus maigre. Seul le sujet sur les effets spéciaux (23’) et les scènes coupées (13’) sont présents avec le film sur la galette.

EDITION DVD
Amaray + fourreau

Caractéristiques techniques DVD
Format image : 2.35 – 16/9ème compatible 4/3
Format son : Coréen DTS 5.1 & Dolby Digital 2.0 – Français DTS 7.1 & Dolby Digital 2.0
Sous-titres : Français
Durée : 1h55

Compléments
Module sur les effets spéciaux (23 min)
Scène coupées (13min)

EDITION BLU-RAY
Boitier noir + fourreau

Caractéristiques techniques Blu-Ray
Format image : 2.35 – résolution film : 1080 :24p
Format son : Coréen DTS HD Master Audio 5.1 – Français DTS HD 7.1
Sous-titres : Français
Durée : 2h00

Compléments
Making of (45 min)
Scène coupées (13 min)
Les effets spéciaux (23 min)
Entretien avec le chef opérateur (10 min)
Les décors (7 min)
Le phénomène The Last Day (11 min)
Bande-annonce
DTS Sound Check 5.1. & 7.A



Bruno Paul
11 août 2010






JPEG - 21.9 ko



WebAnalytics