YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ikki Tousen, Great Guardians, volume 3
Edition simple - Kaze
9 juin 2010

Quelle étrange invitation ? Ryofu a proposé à Gentoku de passer la journée avec elle au parc d’attraction afin de mieux faire connaissance. Tout cela ne rassure pas Kan’u dont les sentiments pour sa chef sont toujours aussi forts. Mais Ryofu a changé, elle attise la jalousie de Kan’u qui, inévitablement, va exploser au plus mauvais moment. Et la pauvre Gentoku ne sachant mentir se voit obligée de révéler à sa lieutenante qu’elle ne supporte plus son attention trop rapprochée. Elle fuit avec Ryofu dans une maison hantée, plantant une Kan’u totalement décontenancée. Mais elle ne fait que répondre parfaitement au piège de Ryofu lui a lancé... un piège pour lui permettre de mettre la main sur la chef du clan Seito.



Possédée, Ryofu est en réalité possédée, manipulée par cette fille mystérieuse qui se dit être la véritable Genpo Saji. Elle a pris possession de cette forme réincarnée de Ryofu et l’utilise comme arme afin de posséder tous les membres du clan Seito. Seule Kan’u, dont l’amour pour Gentoku la rend trop méfiante, et cette petite peste de Komei échappent à cette force irrésistible. Est-ce la fin du clan Seito ? Et quel est véritable le but de cette mise en scène ? Mais le jeu mortel de Ryofu ne s’arrête pas à la naïve chef de l’école Seito. Elle cherche aussi à provoquer Ryomo, elle la pousse au bout de ses sentiments pour Saji, ce garçon qui s’est avéré s’appeler Shishi O’in. En lui faisant croire qu’elle est son amie pour mieux la trahir, Ryofu tente de faire ressortir le dragon en la jeune femme, une arme que semble convoiter la mystérieuse Saji.

JPEG - 34.9 ko

Enfin !! Enfin, nous y voyons plus clair dans le scénario de Yuuji Shiozaki. Encore un épisode comme les précédents et nous jetions l’éponge. Et le réalisateur justifie évidement toutes les scènes précédentes (facile !). Mais surtout, il introduit une nouvelle forme de fantastique à travers Saji et sa capacité à prendre possession de l’esprit d’une quantité phénoménale de marionnettes. Pas étonnant qu’elle fatigue si vite ! Kan’u reste le personnage central de la série à plus d’un titre et Hakufu fait de plus en plus figure de potiche. Mais qu’attendre d’un cerveau de la taille d’un pois chiche ?

Pour Ryofu et Ryomo, ce sont surtout leurs poitrines qui sont mises en évidence. Il est clair que le temps des combats est très réduit comparé au temps d’exposition mamaire... dont une grande partie est assez difficile à justifier. Définitivement, le côté sulfureux de la série prend le pas sur le côté baston réduit à son plus mince aspect. Même plus besoin de passer par l’effritement des tenues, la nouvelle formule magique : les bains ! Une chose est sûre. A la fin de ces trois épisodes, nos héroïnes seront propres comme des sous neufs !

Bon, allez, au moins, le scénario redevient compréhensible et on en vient même à vouloir en savoir plus sur cette Saji. Les derniers épisodes seront disponibles en septembre.


déconseillé aux - de 12 ans

Ikki Tousen, Great Guardians, volume 3
- Production : GENCO
- Studio : GENCO ARMS
- Réalisateur : Yuuji Shiozaki
- Chara designer : Rin Shin
- Compositeur : Yasuharu Takanashi
- D’après l’œuvre de : Yuji Shiozaki
- Directeur artistique : Shigemi Ikeda

2 DVD
Épisodes 7 à 9
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais – Français
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 9 juin 2010
- Prix public conseillé : 19,95 €


A lire sur la Yozone :
Ikki Tousen, intégrale de la saison 1
Ikki Tousen Dragon Destiny, volume 1 à 3
Ikki Tousen Dragon Destiny, volume 4
Ikki Tousen, Great Guardians, volumes 1 et 2


© 2008 Yuju Shiozaki-Wani Books/Ikkitousen GG Partners - (c) 2009 Kazé S.A.S EDV 982 (c) Kazé 2009 - Tous droits réservés


Frédéric Leray
5 août 2010






JPEG - 32.4 ko



JPEG - 10.3 ko



JPEG - 10.9 ko



JPEG - 4.7 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 5.7 ko



JPEG - 4.7 ko



JPEG - 9.2 ko



JPEG - 7 ko



JPEG - 9.2 ko



JPEG - 5.4 ko



WebAnalytics