YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Pluto (T4)
Naoki Urasawa – Osamu Tezuka
Big Kana

Le professeur Ochanomizu pourrait être une cible potentiel de ce tueur mystérieux qui décime non seulement les robots les plus forts du monde mais aussi des inventeurs de génie et protecteurs des robots. Pourtant, le professeur ne semble pas très inquiet, il prend même le temps de soigner un vieux robot chien. Malheureusement, ce dernier est une véritable pièce de musée et Ochanomizu ne pourra rien pour lui. Mais quand il découvre qui est le propriétaire du petit robot, sa joie est de courte durée. Ce n’est autre que la cause de tous les drames qui frappent le monde de la robotique et il faudra l’intervention d’Astro pour sauver le professeur, mais peut-il aussi sauver sa famille ?



Goji, le créateur de robots de combat perses, continue d’accomplir la vengeance de son roi. Il extermine les uns après les autres les membres de la commission Bora et, avec eux, leur plus bel ouvrage, ces 7 robots les plus forts du monde. Et parmi ces cibles, Ochanomizu et évidemment Astro. C’est pour attirer le petit robot que Goji menace la famille du professeur et surtout, il compte sur l’impulsivité du jeune androïde pour le détruire. En Allemagne Gesicht prépare son voyage au Japon sans se douter qu’un homme rempli de haine cherche à le tuer. Adolf Haas veut venger son frère, tué par le robot policier. Mais les membres de sa confrérie anti-robots ne veulent pas d’une exécution sommaire n’allant pas dans leurs intérêts. Et s’il faut se débarrasser de cet élément peu fiable, ils n’hésiteront pas. Mais ces derniers ne vont pas avoir plus de succès que leur cible et ils vont même créer une situation ubuesque puisque la police va mettre Haas sous la protection de... Gesicht !

JPEG - 38.6 ko

Naoki Urasawa n’a pas fini de jouer avec nos nerfs. Nous arrivons déjà au quatrième tome et le mangaka réussit à maintenir son suspense tout en ne montrant quasiment pas Pluto. A part la dernière planche du tome 3 et juste ses yeux dans le 4e, Urasawa joue sur le mystère pour préserver son suspense comme dans un thriller. On sent l’influence de “Monster” dans sa façon de mener l’enquête sur Pluto. Il va dévoiler certaines pièces du puzzle tout en gardant ce brin d’inconnu pour ne pas dévoiler toutes ses cartes au lecteur. Il garde sa logique d’une enquête classique dans un univers à la “Blade Runner”. Et surtout, Urasawa est toujours très raisonnable côté robots. Loin de la caricatures des androïdes aux formes bizarres, la plupart ressemble trait pour trait à des humains : Astro évidemment mais aussi Gesicht, Epsilon ou Hercule. Ces robots sont parfaitement intégrés, ce qui rend leur meurtre d’autant plus choquant. C’est plus difficile d’admettre la destruction d’une machine quand elle vous ressemble. Est-ce pour cette raison que Haas n’arrive pas à tuer Gesicht ?

Évidemment, le lecteur reste sans voix devant la perfection des dessins. Chaque page est un exemple de conscience professionnelle, de soucis du détail. La couverture est toujours aussi impressionnante et cette fois-ci, dédicacée au professeur Tenma, le père d’Astro. Il n’apparaitra qu’en fin de tome, mais son importance va croitre dans les prochains tomes.

Naoki Urasawa nous laisse sur quantité de questions et d’interrogations, en particulier sur l’implication de Tenma dans la création de Pluto et dans la guerre contre la Perse. “Pluto” est certainement LE chef-d’œuvre de cette année 2010.


Pluto (T4)
- Auteur  : Naoki Urasawa
- Daprès l’oeuvre de  : Osamu Tezuka
- Co-auteur  : Takashi Nagasaki
- Superviseur  : Macoto Tezka
- Traducteur  : Thibaud Desbief
- Éditeur français : Kana
- Collection  : Big Kana
- Format : 127 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Nombre de pages : 202
- Date de parution : 2 juillet 2010
- Prix : 7,35 €
- Numéro ISBN : 2-5050-0912-2


A lire sur la Yozone :
Astro Boy anthology (T5)
Pluto (T1 à 3)


© Edition Kana - Tous droits réservés


Frédéric Leray
26 juillet 2010






JPEG - 40.1 ko



JPEG - 28.1 ko



JPEG - 30.3 ko



JPEG - 28.4 ko



JPEG - 21.3 ko



WebAnalytics